Janvier-février 2019 : Que se passe-t-il à la mine Giant?

Table des matières

À venir – Forum public sur la mine Giant

Cette photo montre des gens assis à des tables face à un écran de présentation. Les mots « Moving Towards Remediation » [Vers l'assainissement] sont visibles à l'écran. Une femme se tient debout devant un lutrin, face à la foule, tandis qu'elle présente un exposé.
La directrice adjointe, Natalie Plato, prend la parole devant les participants au forum public de l'an dernier.

Le forum public annuel de l'équipe du projet d'assainissement de la mine Giant se tiendra en mars! L'équipe du projet s'apprête à présenter officiellement le plan de fermeture et de remise en état dans le cadre de sa demande de permis d'utilisation des eaux de type A. Ce forum représente une autre occasion de discuter avec l'équipe du projet, de se renseigner sur les travaux effectués sur le site au cours de la dernière année et sur les plans à venir, et d'en apprendre davantage sur le processus de demande de permis d'utilisation des eaux. Nous espérons vous voir au forum!

Forum public

Date : Le jeudi 7 mars 2019
Heure : 19 h à 21 h
Lieu : Café du Centre du patrimoine septentrional Prince-de-Galles, Yellowknife
Des rafraîchissements seront servis.

Le point sur la mobilisation

Le 21 janvier, Natalie Plato, directrice adjointe du projet d'assainissement de la mine Giant, a été invitée par le nouveau Conseil municipal de Yellowknife à faire le point sur le projet. Elle était accompagnée d'Aaron Braumberger, gestionnaire de la mobilisation. Pendant son exposé, elle a brièvement parlé de l'histoire de la mine, puis a expliqué comment l'équipe du projet comptait nettoyer le site. Il a également été question de l'approche socioéconomique du projet et de la façon dont l'équipe travaille à mettre à jour cette approche pour tenir compte des commentaires de l'industrie et des membres de la collectivité, notamment en intégrant des indicateurs de rendement clés à ses rapports. Le Conseil municipal a publié la présentation (site Web non disponible en français) sur son site Web.

De plus, l'équipe du projet a rencontré les chefs et les conseillers de la Première Nation des Dénés Yellowknives, le 5 février, pour présenter un compte rendu annuel. Cette réunion comprenait un compte rendu du projet et un aperçu du plan de fermeture et de remise en état du site, un compte rendu de la façon dont l'équipe du projet a consulté les membres de la Première Nation au cours de l'année, ainsi qu'un compte rendu des initiatives socioéconomiques et de la passation de marchés avec la société de développement des collectivités de la Première Nation. Ce fut également une occasion pour les chefs et les conseillers de poser des questions sur le projet et de continuer à travailler ensemble à l'atteinte de l'objectif d'assainissement.

Assurer plus de temps pour l'examen du dossier de permis d'utilisation des eaux

Depuis 2014, l'équipe du projet travaille à une nouvelle présentation de sa demande à l'Office des terres et des eaux de la vallée du Mackenzie. En 2018, l'ébauche du plan de fermeture et de remise en état a été soumise à l'examen des intervenants. L'équipe s'évertue à tenir compte des commentaires et à mettre la dernière main au dossier de la demande.

Des préoccupations ont été soulevées quant au temps nécessaire pour examiner convenablement les documents définitifs dans les délais prévus du processus réglementaire. Pour aider à gérer les contraintes de temps, l'équipe du projet mettra la dernière main au dossier de demande à la mi-février, mais ne présentera pas la demande de permis d'utilisation des eaux à l'Office avant le 1er avril. Le dossier sera remis à la mi-février aux parties touchées et à toute autre partie qui souhaite l'examiner. Cela donnera environ six semaines de plus pour examiner les documents avant que le processus réglementaire ne débute officiellement. L'équipe du projet n'apportera aucune modification à ces documents au cours de cette période.

Le dossier sera accessible par voie électronique à compter du 14 février. Pour l'obtenir, veuillez communiquer avec l'équipe du projet par courriel, à aadnc.giantmine.aandc@canada.ca, ou par téléphone, au 867-669-2426.

Répercussions sur les baux dans les limites du projet d'assainissement

Dans le but de mettre la dernière main au plan de fermeture et de remise en état, l'équipe du projet a entrepris de déterminer de quelle façon et à quel moment les travaux seront exécutés. Elle doit notamment chercher à mieux comprendre comment les zones situées dans les limites du projet pourraient être touchées par les activités d'assainissement qui devraient se dérouler entre 2021 et 2030. Ces zones comprennent des terres que le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, à titre d'administrateur et de gestionnaire des terres, loue à la Ville de Yellowknife.

L'équipe du projet a déjà fait connaître le genre de travaux qui seront exécutés, et les endroits où ils se dérouleront dans les zones louées, à la Ville de Yellowknife, ainsi qu'aux groupes qui détiennent un sous-bail. À mesure que d'autres renseignements sur la conception pourront être communiqués, l'équipe rencontrera la Ville et le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest pour en déterminer la signification pour les terres louées, et pour établir les moyens appropriés de répondre aux préoccupations des titulaires de sous-bail.

Cette photo montre la rive d'un lac bordé de cailloux et d'herbages naturels. De vieux bâtiments en mauvais état sont visibles le long de la rive.
Les zones riveraines seront nettoyées selon les normes résidentielles.

Bien que les détails ne soient pas tous connus à l'heure actuelle, l'équipe du projet veillera à laisser le plus de temps possible pour examiner des façons de réduire ces répercussions, et pour que les titulaires de sous-bail puissent planifier des solutions de rechange dans les cas où les terres ne seront pas accessibles. L'équipe du projet ne ménagera aucun effort pour réduire le plus possible la période pendant laquelle le public n'aura pas accès à des zones telles que la rampe de mise à l'eau, mais il est important de prendre note que ces zones demeureront fermées pendant que des travaux s'y déroulent. Comme tout autre chantier de travail, les zones de travaux actifs ne seront pas sécuritaires pour le public. Toutefois, cet inconvénient de courte durée contribuera à rendre lieux plus sécuritaires pour le public et l'environnement à long terme.

Les décisions d'assainir ces zones n'ont pas été prises en vase clos, mais à la suite de vastes consultations avec les partenaires, les parties touchées et les membres intéressés du public. Il y a notamment eu une activité de consultation de 18 mois sur la conception en surface. L'équipe du projet a communiqué ces décisions au sujet du projet à plusieurs occasions, comme les suivantes :

L'équipe du projet s'engage à continuer de communiquer et de travailler avec les titulaires de bail à mesure que les travaux de conception et le plan détaillé iront de l'avant.

Fin des travaux liés au complexe de la chambre C5-09

Cette photo montre un camion-malaxeur qui circule sur une route enneigée de l'ancien site minier. Des travailleurs et d'autres camions-malaxeurs sont visibles à l'arrière-plan.
L'équipement utilisé dans le cadre du programme de remblayage a été retiré du site.

Le remblayage du complexe de la chambre C5-09 a pris fin le 11 décembre 2018. Au total, 69 436 m3 de matériaux de remblai ont été nécessaires pour remplir le complexe – assez pour remplir 120 fois le gymnase du Multiplex! Cela comprend une couche de bouchon de béton autonivelant de 16 686 m3. Un volume total de 52 750 m3 de pâte de résidus cimentés constitue la majeure partie des matériaux de remblai.

La majorité de l'équipement a été retiré, bien qu'il y ait quelques éléments à remettre en place au cours des semaines à venir. Maintenant que ce programme de remblayage a pris fin, les travaux de construction associés au plan de stabilisation du site sont terminés, ce qui constitue une étape importante du projet d'assainissement de la mine Giant.

Le point sur l'approvisionnement

Pendant que l'équipe du projet continue de travailler à la présentation de sa demande de permis d'utilisation des eaux de type A en vue de mettre en œuvre les mesures d'assainissement, les travaux de stabilisation du site et de gestion des risques se poursuivent, afin que le public demeure en sécurité et que l'environnement reste protégé. À cette fin, le directeur principal des travaux, Parsons Inc., a octroyé un certain nombre de contrats de sous-traitance pour différents travaux sur le site. Les contrats de sous-traitance récemment octroyés sont décrits ci-après.

Surveillance de la qualité de l'air

Cette photo montre le matériel de surveillance de la qualité de l'air.
SLR Consulting assurera la surveillance de la qualité de l'air pour l'équipe du projet.

Parsons Inc. a confié en sous-traitance à SLR Consulting (Canada) Ltd. l'exécution du programme de surveillance de la qualité de l'air du projet. Ce contrat a été évalué à 1 343 600 $. Dans le cadre de sa soumission retenue, SLR Consulting s'est engagé à offrir 60 heures de formation, à veiller à ce que 31 % de la main-d'œuvre requise soit autochtone et à réserver 12 % de la valeur de la sous-traitance à des entreprises autochtones.

Évaluation des technologies de l'information

Parsons Inc. a confié en sous-traitance à Global Storm la réalisation d'une évaluation des technologies de l'information (TI). Dans le cadre de son contrat, évalué à 6 000 $, Global Storm s'est engagé à veiller à ce que 33 % de la main-d'œuvre requise soit autochtone.

Parsons Inc. affiche toutes les possibilités de contrat à venir sur Merx, où les soumissionnaires éventuels et d'autres parties intéressées peuvent obtenir l'information pertinente. Parsons tient également à jour un site Web consacré aux travaux liés au projet d'assainissement de la mine Giant. L'entreprise y communique des renseignements sur les possibilités de contrat à venir et sur les contrats récemment octroyés. Nous vous invitons à consulter ce site Web, à l'adresse suivante : www.giantminerp.ca.

Date de modification :