Programme de surveillance du climat dans les collectivités autochtones : Lignes directrices sur le financement 2019-2020

Ce programme finance des projets de surveillance du climat qui sont à long terme et servent les communautés autochtones.

Sur cette page

Aperçu du programme

Les répercussions sociales, culturelles, spirituelles, écologiques et économiques des changements climatiques se font sentir partout au Canada.

Les peuples autochtones sont parmi les plus vulnérables aux changements climatiques en raison de leur relation étroite avec le monde naturel, de leur mode de vie traditionnel et, dans certains cas, de leur situation géographique. Par exemple, les changements climatiques menacent l'accès sécuritaire à la terre pour la récolte des plantes et la chasse des animaux. Cela nuit aussi à la préservation des traditions culturelles.

À la suite de l'élaboration du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques, les partenaires autochtones ont cerné 2 besoins clés :

Pour répondre à ces besoins, le programme fournit des fonds pour appuyer la conception, la mise en œuvre ou l'expansion de projets communautaires à long terme de surveillance du climat.

Ces projets :

Le programme facilite également l'accès aux outils et aux pratiques exemplaires, améliore la collaboration et la coordination entre les initiatives et appuie la participation des Autochtones à la surveillance du programme.

Comment le programme travaille avec les peuples autochtones

En réponse aux conseils des partenaires autochtones, le programme adopte une approche fondée sur les distinctions et collabore avec les Inuit, les Premières Nations et la Nation métisse pour élaborer des approches uniques de gouvernance et de financement qui répondent à leurs priorités et à leurs besoins.

Le programme établit des comités dirigés par des Autochtones et travaille en partenariat avec eux pour appuyer la mise en œuvre du programme.

Qu'est-ce que la surveillance climatique communautaire?

Dans le contexte de ce programme, la surveillance communautaire signifie « la surveillance par la communauté pour la communauté » en utilisant le savoir autochtone et les perspectives scientifiques.

Généralement, le climat et les effets environnementaux des changements climatiques sont surveillés par le suivi de certains indicateurs qualitatifs et quantitatifs sur de longues périodes.

Pour voir comment l'environnement change au fil du temps, les données recueillies peuvent ensuite être comparées :

  • à une base de référence (un instantané dans le temps)
  • à des données historiques
  • à d'autres conditions de référence

Le programme appuie les peuples autochtones grâce à deux principaux types de surveillance du climat à l'intérieur des limites des collectivités et sur les terres et les cours d'eau traditionnels :

  • Recueillir des informations sur les conditions météorologiques telles que la température de l'air, les précipitations, le vent, etc. :
    • Ces informations peuvent être obtenues par des observations et des instruments scientifiques.
    • Dans ce cas, les moniteurs climatiques peuvent utiliser des instruments pour enregistrer les données manuellement ou mettre en place une station météorologique automatisée.
  • Suivre les effets des changements climatiques sur l'environnement.
    • Par exemple, les peuples autochtones signalent des changements rapides dans :
      • la qualité et la quantité de l'eau
      • l'épaisseur de la glace de mer et de la glace intérieure, sa qualité et le moment où elle se crée
      • l'état du pergélisol
      • la santé et la distribution des animaux et des plantes.
    • Le suivi de ces types d'indicateurs peut se faire par des observations (qualitatives et quantitatives) et des instruments ou méthodes scientifiques.

Tous les projets doivent démontrer un lien étroit avec le suivi des changements climatiques ou des impacts climatiques. Cela dit, le programme reconnaît que les écosystèmes sont complexes et interreliés et qu'ils peuvent appuyer des projets qui surveillent l'environnement dans une perspective plus holistique.

Financement disponible

Le programme dispose d'un financement de 6 M$ du 1er avril 2019 au 31 mars 2020.

Environ la moitié des fonds pour l'exercice financier de 2019 à 2020 sont engagés dans des projets pluriannuels qui ont débuté en 2018-2019.

Les approches de financement pour 2019-2020 sont les suivantes :

Le programme continuera de travailler avec ses comités de gouvernance afin de peaufiner les approches de financement pour les années à venir.

Qui peut présenter une demande

Le programme accepte maintenant les propositions des collectivités et organisations inuites :

Les demandeurs admissibles comprennent :

Nous reconnaissances que certaines collectivités et organisations inuites n'ont pas d'expérience en matière de surveillance des changements climatiques et environnementaux. Les demandeurs peuvent travailler avec des partenaires externes pour renforcer cette capacité dans ce domaine.

Voici des exemples de partenaires externes :

Exigences du programme

Les projets doivent :

En outre, les projets doivent relever les principaux indicateurs climatiques à surveiller, tels que :

Nous reconnaissons que les changements climatiques ont des effets qui sont propres à chaque région, collectivité et groupe. Le programme examinera également les propositions visant à surveiller les indicateurs climatiques qui ne sont pas énumérés ci-dessus.

Activités appuyées par le programme

Exemples d'activités admissibles :

Dépenses couvertes par le programme

Le coût annuel moyen des projets est de 150 000 $. Les coûts peuvent varier en fonction de la portée et de la nature des projets.

Le programme envisagera des ententes de financement d'une durée de 1 à 3 ans.

Le programme peut soutenir les catégories suivantes de dépenses de projets :

Les dépenses en capital comme l'achat de bâtiments ou de véhicules ne sont pas des dépenses admissibles.

Comment présenter une demande

Avant de commencer à préparer une demande, veuillez communiquer avec nous pour discuter de votre idée de projet et obtenir un exemplaire du Guide du demandeur de 2019-2020.

Vous pouvez nous joindre par téléphone (1-800-567-9604) ou par courriel (aadnc.surveillanceclimat-climatemonitoring.aandc@canada.ca).

Le guide fournit des détails sur les renseignements à inclure pour chaque élément de votre demande, y compris :

De plus, le programme partagera une feuille de plan de travail, une feuille de budget et un modèle de proposition.

Date limite

Bien qu'il n'y ait pas de date limite pour présenter une demande, les demandeurs potentiels sont priés de communiquer avec le programme dès que possible pour faire part de leurs idées de projet, car les fonds sont limités.

Qu'arrivera-t-il ensuite?

Nous transmettrons les demandes de l'Inuit Nunangat aux comités régionaux pour examen et recommandation.

Le programme avisera par écrit les candidats retenus et non retenus.

Nous espérons commencer dès le printemps 2019 à établir des ententes de financement avec les demandeurs retenus afin de préciser les modalités de financement, selon le calendrier des réunions des comités.

Cofinancement et autres possibilités de financement

Le Programme de surveillance du climat dans les collectivités autochtones collabore avec deux programmes d'adaptation aux changements climatiques de RCAANC et deux de Services aux Autochtones Canada  :

Si votre projet de surveillance comprend des mesures d'adaptation aux changements climatiques, vous pourriez être admissible à recevoir des fonds de plus d'un programme.

D'autres possibilités de financement fédéral peuvent inclure :

Le Programme de surveillance du climat dans les collectivités autochtones fera tout en son pouvoir pour aiguiller les demandeurs vers d'autres sources de financement dans la mesure du possible.

Liens connexes

Date de modification :