Septembre 2018 : Que se passe-t-il à la mine Giant?

Table des matières

Le point sur les activités de mobilisation

Visite sur place de la Première Nation des Dénés Yellowknives

Un groupe de personnes vêtues d’un équipement de protection individuelle (EPI) se tient devant un lac et de vieilles maisons délabrées dont les fenêtres sont barricadées.
Des membres de la Première Nation des Dénés Yellowknives visitent le lotissement urbain de la mine Giant.

L’équipe du projet d’assainissement de la mine Giant reconnaît l’importance de faire participer les principaux partenaires à l’assainissement du site. Dans le cadre des efforts de mobilisation continus, 20 membres de la Première Nation des Dénés Yellowknives ont visité le site de la mine Giant le 24 septembre 2018. Ils ont pu voir les travaux d’entretien et de maintenance en cours sur le site et apprendre comment l’équipe du projet compte aborder différents aspects dans le plan de fermeture et de remise en état du site.

Évaluation quantitative des risques

Au début de septembre, l’équipe du projet a tenu une séance d’identification des risques auprès de la Première Nation des Dénés Yellowknives. Cette séance de deux jours s’est déroulée à Dettah. L’équipe du projet examinera les scénarios de risque recueillis lors de toutes les séances d’identification des risques auprès des membres du Groupe de travail et des principaux participants de la Première Nation des Dénés Yellowknives. Cela permettra de restreindre la liste aux risques moyens à élevés, lesquels seront analysés de plus près. L’équipe du projet travaillera avec les principaux partenaires et intervenants pour classer les risques. Une fois l’examen préalable terminé, l’équipe du projet communiquera les résultats de l’analyse à grande échelle. Elle prévoit procéder, au plus tôt, en novembre.

Étude sur le stress

L’équipe du projet se prépare à lancer son étude sur le stress. Cette étude a été recommandée dans la mesure 10 du Rapport d’évaluation environnementale. M. Ketan Shankardass, de l’Université Wilfrid Laurier, qui mènera l’étude, a rencontré le Groupe de travail sur la mine Giant en août et le Comité consultatif de la mine Giant en septembre pour en discuter. Il s’appuiera sur leurs commentaires pour mener et parachever l’étude qui servira à mesurer le stress lié à la mine Giant. M. Shankardass sera dans la région de Yellowknife du 15 au 19 octobre 2018 afin de peaufiner, en collaboration avec les parties concernées, le volet de l’étude qui porte sur le sondage.

Ébauche de la trousse du permis d’utilisation des eaux

L’équipe du projet d’assainissement de la mine Giant entend faire une demande de permis d’utilisation des eaux en janvier 2019. Comme elle s’y est engagée dans l’aperçu présenté lors d’une réunion publique en juin, l’équipe du projet a tenu trois jours d’ateliers techniques avec les parties concernées. Ces ateliers portaient sur les aspects techniques de la demande de permis d’utilisation des eaux, y compris le plan de fermeture et de remise en état, et ont été planifiés et conçus en fonction des commentaires des intervenants. Les commentaires recueillis au cours de ces séances aideront l’équipe à apporter des modifications au permis d’utilisation des eaux avant de le soumettre à l’Office des terres et des eaux de la vallée du Mackenzie.

Une personnalité de Science YouTube met en vedette la mine Giant

Cette image montre une capture d’écran d’une vidéo de YouTube. On y voit un homme vêtu d’un EPI se tenant devant un rocher et une fosse. Le titre « Freezing 200,000 Tonnes of Lethal Arsenic Dust » de YouTube est affiché sous la vidéo.
Capture d’écran de la vidéo du YouTubeur Tom Scott sur la mine Giant.

En juin, Tom Scott, personnalité de YouTube, a visité le site de la mine Giant. En tant qu’animateur d’une chaîne Web à vocation scientifique, il voulait apprendre et communiquer à son auditoire mondial comment l’équipe du projet prévoit congeler la poussière de trioxyde de diarsenic en place. Sa vidéo se trouve sur YouTube (site Web non disponible en français).

La station pilote est opérationnelle!

La photo montre un travailleur portant un EPI en train d’inspecter des colonnes de supports absorbants qui forment une partie de la station pilote de traitement des eaux à la mine Giant.
Un travailleur effectue des vérifications opérationnelles régulières de la station pilote de traitement des eaux.

La station pilote de traitement des eaux a été construite et est désormais fonctionnelle. Elle permettra de déterminer si l’utilisation d’adsorbants pour éliminer l’arsenic est viable pour traiter l’eau sur le site. Elle appuiera la conception de la nouvelle station de traitement des eaux nécessaire à l’assainissement. La nouvelle station devra être en mesure de traiter l’eau de mine pour atteindre les objectifs du projet en matière de traitement de l’arsenic. Elle traitera également d’autres critères de protection de l’environnement et de la santé humaine que l’Office des terres et des eaux de la vallée du Mackenzie établira dans le cadre du prochain processus réglementaire lié à la demande de permis d’utilisation des eaux. La station pilote a commencé à fonctionner en août. Elle fonctionnera jusqu’à l’automne.

Le point sur l’approche socioéconomique de l’assainissement du site

Le projet d’assainissement de la mine Giant vise à procurer des avantages sociaux et économiques aux collectivités autochtones et nordiques tout en protégeant l’environnement et la santé des gens.

Parsons Inc., le maître d’œuvre principal, utilise un certain nombre d’outils pour aider l’équipe du projet à atteindre son objectif de favoriser l’emploi, la formation et l’apprentissage des travailleurs autochtones et d’encourager la sous-traitance aux entreprises autochtones et du Nord.

Vous pouvez en apprendre davantage sur l’engagement du projet à l’égard du Nord en consultant notre page Web sur l’approche socioéconomique relative à l’assainissement de la mine Giant.

Les personnes qui s’intéressent aux marchés à venir peuvent visiter le site Web Merx, sur lequel Parsons affiche tous les appels d’offres pour les soumissionnaires potentiels et autres parties intéressées. Parsons tient également à jour un site Web consacré aux travaux du projet d’assainissement de la mine Giant (site Web non disponible en français).

Le point sur l’attribution du contrat

Cette photo montre la silhouette d’un ouvrier dans un tunnel rocheux du sous-sol d’une mine.
Un membre de l’équipe du projet se tient debout dans l’une des galeries souterraines.

En tant que maître d’œuvre principal et entrepreneur principal à la mine Giant, Parsons Inc. a de nombreuses responsabilités, y compris la sécurité générale du site, l’établissement du calendrier et la sous-traitance à des entreprises autochtones ou nordiques lorsque cela est possible. Parmi les résultats de ses récents appels d’offres, mentionnons les entités suivantes qui œuvrent dans le cadre du projet d’assainissement de la mine Giant :

Entretien et maintenance du sous-sol

Parsons Inc. a confié en sous-traitance à Procon/Det’on Cho Joint Venture les travaux d’entretien nécessaires pour maintenir le sous-sol dans un état stable jusqu’à ce que les travaux d’assainissement puissent progresser. Ce contrat a été évalué à 12 560 396 $. Dans le cadre de sa soumission retenue, Procon/Det’on Cho s’est engagée à offrir 1 920 heures de formation et à veiller à ce que 33 % des travaux de main-d’œuvre requis soit effectués par un personnel autochtone et à ce que 98 % de la valeur monétaire de la sous-traitance soit versée à des entreprises autochtones.

Services d’essais en laboratoire (pour la station de traitement des effluents et la station pilote)

Parsons Inc. a confié en sous-traitance au Laboratoire environnemental territorial sur la taïga de Yellowknife des services d’analyse d’échantillons d’eau pour la station de traitement des effluents et la station pilote. Ce contrat a été évalué à 154 988 $. Dans le cadre de sa soumission retenue, le Laboratoire sur la taïga s’est engagé à offrir 60 heures de formation, à ce que 11,1 % de la main-d’œuvre requise soit effectuée par un personnel autochtone et à ce que 2,5 % de la valeur monétaire de la sous-traitance soit versée à des entreprises autochtones.

Installation des lignes d’alimentation électrique du puits C

Parsons Inc. a confié en sous-traitance à Denesoline Ryfan Limited l’installation de lignes d’alimentation électrique dans la zone du puits C. Ce contrat a été évalué à 377 985 $. Dans le cadre de sa soumission retenue, Denesoline Ryfan s’est engagée à ce que 100 % de la valeur de la sous-traitance soit attribuée à des entreprises autochtones du Nord.

Installation d’une pompe de l’Akaitcho

Parsons Inc. a confié en sous-traitance à Nahanni Construction Limited de Yellowknife l’installation de lignes d’alimentation électrique dans la zone du puits C. Ce contrat a été évalué à 1 642 418,85 $

Joindre l’équipe du maître d’œuvre principal

Parsons Inc, le maître d’œuvre principal, a désormais une page Web consacrée aux travaux du projet d’assainissement de la mine Giant. Vous pouvez consulter son site pour obtenir des mises à jour sur le projet ainsi que sur les possibilités d’emploi et les appels d’offres. Pour obtenir de plus amples renseignements, vous pouvez communiquer avec son personnel de développement économique.

Gestionnaire du développement économique

Louie Azzolini
Louie.azzolini@parsons.ca
867-688-0655

Agente de liaison communautaire

Lisa Colas
Lisa.colas@parsons.ca

Consultez le site Web du maître d’œuvre principal Parsons (site Web non disponible en français) pour connaître d’autres moyens de communiquer avec l’entreprise.

Le point sur le remblayage du complexe de gradins C5-09

Le remblayage du complexe de gradins C5-09 est en cours. Les travaux devraient s’achever en novembre. À ce jour, plus de 23 000 mètres cubes de matériaux de remblayage ont été livrés. Le matériau de remblayage consiste principalement en une pâte faite d’un mélange de résidus, d’eau et de liant (ciment et scories) et de roche inerte. Il y a aussi une section de remblai qui est un béton autonivelant. Il s’agit d’augmenter la résistance et la stabilité du noyau central du complexe de gradins.

Le complexe C5-09 est de très grande taille. Il s’étend sur plusieurs pâtés de maisons et s’élève sur plusieurs étages. Cela nécessite une quantité importante de matériau à remplir afin d’assurer sa stabilité. Une fois qu’il sera terminé, l’équipe du projet ne prévoit pas que d’autres vides dans le sous-sol devront être comblés avant le début des travaux d’assainissement.

L’image montre une femme portant un EPI, qui mesure un échantillon de béton à la mine Giant, tandis que trois travailleurs portant un EPI observent l’essai.
Un travailleur effectue des essais de contrôle de la qualité sur un échantillon de béton à la mine Giant.
La photo montre des camions à ciment à la centrale à béton de la mine Giant.
Camions à ciment à la centrale à béton recevant le béton prêt à être livré au complexe C5­09.
Date de modification :