Nouveaux sentiers pour l’éducation : Activités liées à l’innovation

Occasions pour des Premières Nations de mettre à l'essai des approches innovatrices en matière d'éducation et de communiquer les résultats.

L'appel de propositions de 2018-2019 pour les activités liées à l'innovation qui auront lieu entre le 1er avril 2018 et le 31 mars 2019 est maintenant ouvert. La date limite pour que les organisations nationales présentent une proposition est le 15 mai 2018 à 23 h 59, heure normale de l’Est (HNE).

Sur cette page

À propos de ces activités

Le gouvernement du Canada s'est engagé à collaborer avec les Premières Nations pour que tous les élèves bénéficient d'une éducation de grande qualité adaptée à leur culture qui améliore les résultats scolaires des élèves, tout en respectant le principe de contrôle de l'éducation des Premières Nations par les Premières Nations.

L'appel de propositions pour de nouvelles activités liées à l'innovation dans le cadre du programme Nouveaux sentiers pour l'éducation permet aux Premières Nations de mettre à l'essai de nouveaux programmes, de nouvelles stratégies et de nouvelles technologies d'enseignement, et de concevoir des solutions fondées sur des données probantes qui peuvent être échangées entre les écoles. L'objectif est d’appuyer les partenariats entre les organisations nationales et les Premières Nations en vue d'aider les écoles administrées par des bandes :

Thèmes de 2018-2019

Pour 2018-2019, l'appel de propositions pour des activités liées à l'innovation vise trois thèmes :

Enseignement axé sur le territoire

L'enseignement axé sur le territoire fournit des occasions d'apprentissage aux élèves des Premières Nations, qui demeurent ainsi en contact avec le territoire. De plus, les programmes d'enseignement axé sur le territoire encouragent les élèves à repousser leurs limites personnelles et à renforcer leurs compétences en leadership et leur confiance grâce à l'utilisation du savoir et des enseignements traditionnels.

L'enseignement axé sur le territoire renforce également le transfert intergénérationnel du savoir, ce qui contribue au renforcement de l'identité positive, de l'estime de soi et de la fierté. L'enseignement axé sur le territoire peut en outre contribuer à améliorer le bien-être, la santé mentale et la réussite scolaire des élèves autochtones. Il peut aussi renforcer la participation des élèves à l'école.

Aux fins de l'appel de propositions de 2018-2019 pour des activités liées à l'innovation, les propositions soumises doivent démontrer que le projet :

  • fera l'essai d'un nouveau programme d'enseignement axé sur le territoire dans une école des Premières Nations
  • fera l'essai d'une version adaptée d'un programme existant afin d'inclure un volet sur l'enseignement axé sur le territoire
  • fera l'essai d'une version adaptée d'un programme d'enseignement axé sur le territoire et destiné à une nouvelle clientèle ou à de nouvelles fins

Activité physique et sport

Le Parcours du développement à long terme du participant autochtone est une feuille de route visant la mise en œuvre de programmes d'activité physique et de sport de qualité. Il :

  • représente un virage par rapport à la façon dont les programmes d'activité physique et de sport sont dirigés et offerts aux Autochtones
  • repose sur une approche holistique qui prend en considération le développement mental, cognitif, émotionnel et physique de la personne
  • souligne les éléments clés dont il faut tenir compte pour la planification, l'élaboration et la mise en œuvre de programmes d'activité physique et de sport
  • a été mis sur pied par le Centre sportif autochtone et la Société du sport pour la vie

En milieu scolaire, le Parcours du développement à long terme du participant autochtone peut être utilisé pour concevoir et mettre en place des programmes d'activité physique et de sport de qualité qui peuvent améliorer le bien-être, la santé mentale et la réussite scolaire des élèves autochtones. Il peut aussi améliorer la participation de l'élève à l'école.

Aux fins de l'appel de propositions de 2018-2019, les propositions soumises relativement au Parcours du développement à long terme du participant autochtone doivent démontrer que le projet : (site Web non disponible en français)

  • fera l'essai d'un nouveau programme d'activité physique ou de sport
  • fera l'essai d'un programme d'activité physique ou de sport existant destiné à une nouvelle clientèle ou à de nouvelles fins dans les écoles
  • fera l'essai d'une version adaptée d'un programme existant comprenant un volet d'activité physique ou de sport
  • fera l'essai d'une version adaptée d'un programme d'activité physique ou de sport afin qu'il corresponde au modèle du Parcours

Si vous souhaitez soumettre une proposition relative à ce thème, communiquez avec Heather Kaulbach, directrice exécutive du Cercle sportif autochtone (hkaulbach@aboriginalsportcircle.ca) afin de discuter de la proposition avant de soumettre votre demande.

Programmes d'activité physique et de sport de qualité

  • Les programmes sont accueillants et inclusifs – ils sont amusants, s'adaptent aux besoins des participants, accueillent de façon active les participants de différents niveaux d'habileté, de sexes différents et qui ont des antécédents différents
  • Les programmes sont sécuritaires et se déroulent efficacement – ils sont bien organisés, axés sur des résultats et sont offerts dans un environnement sécuritaire
  • Les programmes sont techniquement solides – ils sont appropriés sur le plan développemental pour les participants, ils renforcent les habiletés et capacités, ils sont dirigés par des animateurs bien renseignés et compétents pour les élèves de la maternelle à la 5e année et ils exigent que les élèves soient exposés à une vaste gamme de mouvements, qui sont à la base de tous les autres sports :
    • course, saut, lancer
    • agilité, équilibre, coordination, vitesse et danse
    • natation
    • glisse et glissade, sur la neige, la glace ou l'eau

Musique et danse

La musique et la danse sont des formes d'expression essentielles du statut de nation et de l'identité culturelle, essentielles aux collectivités pour ce qui est de transmettre leurs valeurs, leurs croyances et leurs histoires de génération en génération. Des programmes d'éducation de qualité en musique et en danse qui sont appropriés sur le plan du développement et adaptés aux différences culturelles permettent d'habiliter les élèves alors qu'ils acquièrent diverses compétences et de comprendre le savoir-faire physique et esthétique, tout en apprenant des danses et des chansons traditionnelles.

Aux fins de l'appel de propositions de 2018-2019, les propositions soumises doivent démontrer que le projet :

  • fera l’essai d’un nouveau programme de musique et/ou de danse dans une école des Premières Nations
  • fera l’essai d'une version adaptée d'un programme existant comprenant un volet de musique et/ou de danse
  • fera l’essai d'une version adaptée d'un programme existant de musique et/ou de danse pour un nouvel auditoire ou à de nouvelles fins

Qui peut présenter une demande?

Date limite

La date limite pour présenter une proposition est le 15 mai 2018 à 23 h 59, heure normale de l'Est (HNE).

Comment présenter une demande?

Les demandeurs doivent :

Pour obtenir le modèle de formulaire de proposition, envoyez un courriel à aadnc.npep.aandc@canada.ca.

On recommande fortement aux demandeurs de lire attentivement les Lignes directrices nationales de 2018-2019 du programme Nouveaux sentiers pour l'éducation avant de présenter une demande concernant des exigences supplémentaires.

Le comité national de sélection pour le programme Nouveaux sentiers pour l'éducation choisit les propositions en fonction de ces critères. Pour en apprendre davantage sur les membres du comité de sélection 2018-2019, consultez leurs biographies.

Liens connexes

Date de modification :