Programme d’aide à la gestion des urgences : projets financés en 2015-2016

La sécurité des Premières Nations est une priorité pour le gouvernement du Canada. Chaque année, les responsables des Premières Nations au Canada offrent de la formation aux membres de leurs collectivités respectives et aux spécialistes de la gestion des mesures d’urgence pour faire face aux incendies de forêt, aux inondations et à d’autres situations d’urgence.

Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) appuie les efforts locaux en matière de prévention et d’intervention en situation d’urgence dans le cadre de projets qui correspondent aux forces des Premières Nations ainsi qu’aux talents et aux connaissances que l’on retrouve parmi leurs collectivités. Ces projets sont coordonnés par les collectivités des Premières Nations qui ont effectué des demandes de financement et en ont obtenu auprès d’AANC.

Région :

Projets nationaux

Justice Institute of British Columbia
Aboriginal Disaster Resilience Planning: Train the Trainer fait suite à la publication, en mai 2015, du Aboriginal Disaster Resilience Planning (ADRP) Guide (site Web non disponible en français). Des ateliers étaient prévus à Vancouver, Calgary, Toronto et Fredericton entre les mois de janvier et de mars 2016 pour former des spécialistes de la gestion des urgences au sein des collectivités des Premières Nations.

Montant versé par AANC : 287 053 $

Le Aboriginal Disaster Resilience Traditional Knowledge Toolkit aide les Premières Nations à intégrer leur connaissance des désastres survenus dans le passé et des risques existants ainsi que le savoir traditionnel et les pratiques coutumières dans leurs plans d’atténuation et de préparation aux situations d’urgence. Parmi les éléments suggérés dans cette trousse, on peut mentionner les contes et les cercles de parole de même que les groupes formés dans les collectivités pour favoriser le partage des connaissances entre les spécialistes de la gestion des urgences des Premières Nations.

Montant versé par AANC : 122 080 $

Aide à l’enfance du Canada
Les coordonnateurs de la société d’Aide à l’enfance du Canada ont travaillé en étroite collaboration avec les Premières Nations Sikiska, en Alberta, et Wabaseemong, en Ontario, pour élaborer des programmes de préparation aux situations d’urgence qui concernent les familles et les enfants des Premières Nations, la résilience face aux dangers, l’analyse des risques et des menaces, les ressources communautaires et la gestion des catastrophes.

Montant versé par AANC : 150 000 $

Projets au Québec

Vingt-neuf (29) collectivités des Premières Nations ont participé à un ou plusieurs projets de formation sur la préparation aux situations d’urgence énumérés ci-dessous :

  • introduction à la gestion des urgences au Canada;
  • évaluation des dangers, des risques et de la vulnérabilité;
  • comment établir un système de commandement en cas d’incident* et un centre des opérations d’urgence;
  • comment procéder à des évacuations d’urgence et fournir des services aux victimes des catastrophes;
  • premiers répondants pour les incendies de forêt;
  • atténuation des risques concernant les désastres.

La formation a été assurée par la Société canadienne de la Croix-Rouge, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), l’Université du Québec à Chicoutimi et le Campus Notre-Dame-de-Foy (Québec).

La formation a été assurée par la Société canadienne de la Croix-Rouge, la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), l’Université du Québec à Chicoutimi et le Campus Notre-Dame-de-Foy (Québec).

Montant versé par AANC : 575 093 $

Projets en Ontario

Ontario First Nations Technical Services Corporation
La Ontario First Nations Technical Services Corporation a offert des cours de préparation et d’intervention en situation d’urgence à toutes les Premières Nations de l’Ontario qui le désiraient.

Montant versé par AANC : 1 560 685 $

James Bay Emergency Management Coordinator
Les membres du Conseil de Mushkegowuk ont nommé un coordonnateur qui travaille directement avec les Premières Nations de Kashechewan, de Moose Cree, d’Attawapiskat et d'Albany qui résident sur les côtes de la Baie James pour s’assurer que leurs membres soient en sécurité et bien préparés en cas d’inondations printanières.

Montant versé par AANC : 75 000 $

Far Field Study de Kashechewan
L’étude Far Field porte sur les options d’atténuation des risques d’inondation de la rivière Albany afin d’éviter ou d’atténuer les inondations provoquées par les embâcles sur la rivière pendant les crues printanières. L’étude servira aussi à décider si les digues entourant la collectivité ont besoin d’être rehaussées.

L’étude, qui utilise la technologie LIDAR (détection et télémétrie par la lumière), examine toutes les options d’atténuation des risques d’inondation. Les données recueillies serviront à une évaluation environnementale préliminaire et à la consultation de la population.

Montant versé par AANC : 1 542 768 $

Projets au Manitoba

L’étude Manitoba Pine Creek Flood Protection a offerte des données topographiques, hydrologiques et hydrauliques détaillées ainsi que des recommandations formulées par des experts pour aider à dresser un plan complet des mesures d’atténuation et de protection contre les inondations pour la Première Nation de Pine Creek.

Montant versé par AANC : 94 095 $

Projets en Saskatchewan

FireSmart Canada
Dans le cadre d'un partenariat avec le Prince Albert Grand Council (site Web non disponible en français), une évaluation exhaustive par FireSmart Canada (site Web non disponible en français) sur les risques d’incendie de forêt a été réalisée au profit de 11 collectivités des Premières Nations en situation de risque élevé d’incendies de forêt. Ce projet comportait deux ateliers animés par des représentants locaux de FireSmart, un cours sur les incendies allumés au sol ainsi que des cours de niveau S-S131 destinés aux équipes de lutte contre les incendies de forêt offerts par le Centre interservices des feux de forêt du Canada.

Les 11 collectivités participantes des Premières Nations étaient les suivantes :

  • Nation dénée de Buffalo River
  • Nation de Sandy Bay (collectivité satellite de la Première Nation des Cris de Peter Ballantyne)
  • Première Nation de Fond du Lac
  • Première Nation de Montreal Lake
  • Première Nation de Black Lake
  • Nation de Hall Lake (collectivité satellite de la bande indienne de Lac La Ronge)
  • Première Nation de Lac La Ronge (collectivité satellite de la bande indienne de Lac La Ronge)
  • Première Nation de Birch Narrows
  • Première Nation des Cris de Canoe Lake
  • Nation de Southend (collectivité satellite de la Nation des Cris de Peter Ballantyne)
  • Première Nation de Stanley Mission (collectivité satellite de la bande indienne de Lac La Ronge)

Montant versé par AANC : 1 913 500 $

7e forum annuel sur la gestion des mesures d’urgence
Chaque année en mars, les responsables de la planification des mesures d’urgence d’un certain nombre de Premières Nations et de conseils tribaux se rencontrent au Annual Emergency Management Forum pour tenter d’améliorer leur gestion des mesures d’urgence et de mieux protéger leurs collectivités. Les sujets abordés comprennent :

  • la planification des urgences tous risques;
  • les interventions lors de situations d’urgence;
  • le rétablissement à la suite de situations d’urgence;
  • la prévention des situations d’urgence;
  • l’atténuation des conséquences des situations d’urgence dans une collectivité.

Montant versé par AANC : 118 000 $

Projets en Alberta

Le Alberta Bow River Basin Flood Hazard Assessment Project évalue les risques d'inondation dans les sections de la rivière Bow qui coulent sur les territoires de la Nation des Siksika, de la Nation Tsuut'ina et de la Nation des Stoney pour aider les Premières Nations à élaborer des mesures d'atténuation.

Montant versé par AANC : 326 385 $

Projets en Colombie-Britannique

First Nations Emergency Services Society
La First Nations Emergency Services Society (site Web non disponible en français) de la Colombie-Britannique a organisé six ateliers régionaux d’information sur les urgences liées aux incendies de forêt à plusieurs endroits, dont Kamloops, Cranbrook, Williams Lake, Vancouver, Smithers et Fort St. John. De plus, 20 collectivités des Premières Nations vivant dans des régions à risque élevé d’incendies de forêt telles que Kamloops, South East, Cariboo et Prince George ont reçu des fonds pour administrer des traitements (consistant à priver les forêts de combustible en débarrassant les forêts d’arbres ou d’arbustes qui servent de combustible en cas de feu de forêt et qui lui permettent de se propager) sur leurs territoires respectifs.

Les ateliers portaient sur les sujets suivants :

  • la prévention, l’éducation et la sensibilisation aux incendies de forêt;
  • le programme FireSmart Canada Community Recognition (site Web non disponible en français);
  • la coordination des activités de réduction du combustible forestier sur le territoire des réserves.

Montant versé par AANC : 1 255 000 $

Propositions de préparatifs de gestion des situations d’urgence :
Un total de 42 collectivités des Premières Nations ont reçu des fonds pour des activités incluant, sans s’y limiter :

  • la mise à jour ou l’élaboration de plans de mesures d’urgence;
  • la mise au point de méthodes d’évaluation des dangers, des risques et de la vulnérabilité;
  • l’organisation de séances d’information publique auprès et avec des membres des collectivités ainsi que d’autres partenaires œuvrant dans le domaine des mesures d’urgence;
  • la participation à des activités de formation sur des sujets tels que l’introduction à la gestion des urgences au Canada, les systèmes de commandement en cas d’incident, les centres des opérations d’urgence* et les évacuations d’urgence;
  • la préparation d’urgence en cas de tsunami, y compris l’achat et l’installation de sirènes d’avertissement de tsunami, de panneaux de signalisation et d’équipement radio pour des alertes météorologiques.

Montant versé par AANC : 816 918 $.

Préparation et intervention holistiques en cas d’urgence
Organisé par la société Holistic Emergency Preparedness & Response (site Web non disponible en français), ces activités de formation sur les mesures d’urgence en cas de déversement ferroviaire destinée aux Premières Nations qui disposent de passages à niveau sur leurs territoires respectifs portent sur les mesures d’urgence à prendre en cas de déversements ferroviaires. Ce programme comprend des séances de formation sur :

  • l’Opération Gareautrain du Canadien National;
  • l’Initiative de sensibilisation de la collectivité et d’intervention d’urgence en matière de transport du Canadien National;
  • les notions élémentaires d’identification des wagons;
  • les procédures d’intervention d’urgence liées à un système de commandement en cas d’incident*.

Montant versé par AANC : 35 887 $

Société canadienne de la Croix-Rouge et services gouvernementaux de la Nation St’at’imc
En collaboration avec les services gouvernementaux de la Nation St’at’imc (site Web non disponible en français) qui desservent 11 collectivités des Premières Nations en Colombie-Britannique, la Société canadienne de la Croix-Rouge réalise une vaste étude sur la planification et les préparatifs d’urgence en cas de catastrophes qui consiste à évaluer de façon approfondie les dangers et les risques, à dresser un inventaire du personnel et des ressources disponibles, sans oublier une évaluation de la capacité d’intervention des services gouvernementaux de la Nation St’at’imc sur un immense territoire.

Montant versé par AANC : 82 522 $

Projets au Yukon

Le projet de formation et de planification annuelles relatives à la gestion des mesures d’urgence, dirigé par le bureau régional du Yukon d’AANC, soutient des activités de formation pratique sur l’acquisition d’habiletés en gestion ayant trait aux interventions d’urgence auprès de trois collectivités des Premières Nations du Yukon et de trois collectivités des Premières Nations du nord de la Colombie-Britannique. Cela comprend :

  • la mise en place d’un système de commandement en cas d’incident* et de préparatifs d’urgence à l’échelle des collectivités et des ménages;
  • des exercices sur table à l’échelle régionale pour mieux sensibiliser et améliorer la capacité d’intervention;
  • l’examen et la mise à jour des analyses portant sur les dangers, les risques et la vulnérabilité;
  • des séances de formation sur les mesures d’urgence dans les collectivités et les ménages;
  • une formation de base sur les services sociaux en situation d’urgence.

Les six Premières Nations participantes sont les suivantes :

  • Première Nation de White River (Yukon)
  • Première Nation de Liard (Yukon)
  • Conseil de la Première Nation Dena de Ross River (Yukon)
  • Première Nation de Dease River (nord de la C.-B.)
  • Première Nation des Tlingits de la rivière Taku (nord de la C.-B.)
  • Conseil de la Première Nation Dena de Daylu (nord de la C.-B.)

Montant versé par AANC : 110 000 $

Projets supplémentaires de prévention des inondations et des catastrophes
Dans le budget de 2014, une somme de 40 millions de dollars répartie sur cinq ans était annoncée pour des projets de soutien de mesures d’atténuation en cas de catastrophe dans les collectivités des Premières Nations, surtout pour des projets de mesures d’atténuation structurelles**. Une première tranche de 3 millions de dollars a été versée au cours de l’exercice financier 2015-2016; elle sera suivie d’une contribution de 5 millions de dollars au cours de l’exercice financier 2016-2017, de 8 millions de dollars pendant l’exercice financier 2017-2018, de 12 millions de dollars au cours de l’exercice financier 2018-2019 et enfin de 12 millions de dollars au cours de l’exercice financier 2019-2020.

Trois projets de mesures d’atténuation structurelles ont été financés par une contribution de 3 millions de dollars (à même une somme pluriannuelle annoncée dans le budget de 2014) au cours de l’exercice financier 2015-2016 :

  • projet de drainage communautaire sur le territoire de la Nation des Cris de Cumberland House, en Saskatchewan
    Montant versé par AANC : 1 million de dollars
  • digue permanente sur le territoire de la Première Nation du lac Manitoba, au Manitoba
    Montant versé par AANC : 1 536 450 $
  • construction d’un évacuateur de crues sur le territoire de la Nation de Skidegate, en Colombie-Britannique
    Montant versé par AANC : 463 550 $

*Un système de gestion sur place qui comporte des locaux, de l’équipement, du personnel, des procédures et des communications au sein d’une structure organisationnelle courante.

**Une mesure structurelle est une infrastructure physique aménagée pour réduire les conséquences prévisibles de certains dangers. Ce genre de mesures comporte l’utilisation de techniques de génie en vue de renforcer la résistance aux dangers et la résilience des structures ou des systèmes.

Date de modification :