Calendrier des expositions

La galerie d'art de Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada (RCAANC) est ouverte du lundi au vendredi, de 9 h 30 à 16 h, et est située au 10, rue Wellington, à Gatineau (Québec). L'admission est gratuite. Pour plus de renseignements, communiquez avec nous à l'adresse suivante : aadnc.art.aandc@canada.ca.

En cours

Kayley Mackay
Bumpy Ride (2008)
Photographie sur papier

 

Du 9 juillet au 31 août 2018

Faire connaître la collection, partie 2 : Notre terre

Conservatrice : Lee-Ann Martin

Artistes

  • Robert Houle
  • Joseph "Joe" Jacobs
  • Richard Glazer-Danay
  • Maria Hupfield
  • Bruno Canadien
  • Jerry A. Evans
  • Frank Shebageget
  • Kayley Mackay
  • Elisapee Ishulutaq

Les œuvres contenues dans « Faire connaître la collection, partie 2 : Notre terre » reflètent les perspectives autochtones sur l’histoire de cette terre maintenant connue sous le nom de Canada. Les artistes célèbrent une histoire et des traditions de longue date qui existaient bien avant l’arrivée des Européens. De plus, ils commentent les réalités contemporaines et les compromis que doivent faire les peuples autochtones de nos jours.

Les œuvres sélectionnées pour cette exposition figurent dans la publication récente de RCAANC intitulée « La collection d’art autochtone : Œuvres choisies 1967-2017 ».

Expositions passées

William Noah
Mother and Daughter (2008)
Gravure sur pierre et pochoir sur papier

 

Du 9 avril au 22 juin 2018

Faire connaître la collection, partie 1 : Des images de Notre terre

Conservatrice : Lee-Ann Martin

Artistes

  • Carl Beam
  • Patricia Deadman
  • Rosalie Favell
  • George Littlechild
  • Martin "Akwiranoron" Loft
  • Glenna Matoush
  • David Neel
  • Jeneen Frei Njootli
  • William Noah
  • Annie Pootoogook
  • Arthur Renwick
  • Skawennati
  • Simon Tookoome

« Des images de nous » comprend des autoportraits, ainsi que des portraits de familles et de communautés, qui montrent le point de vue de chaque artiste. Les images mettent souvent de l’avant le passé mouvementé des peuples autochtones et des représentations de ces peuples selon une perspective coloniale. Par exemple, au tournant du 20e siècle, de nombreuses photographies documentaires réalisées par des anthropologues, des représentants du gouvernement, des artistes et d’autres personnes de race blanche ont contribué au mensonge romanesque d’une « race en voie de disparition ». Depuis, et encore aujourd’hui, des malentendus dépassés contredisent souvent les réalités autochtones contemporaines.

Les artistes autochtones ont choisi le portrait non seulement pour corriger les représentations stéréotypées des peuples autochtones, mais aussi pour célébrer leur communauté et leur culture. Cette exposition invite les visiteurs à considérer les réflexions des artistes et leurs tentatives de rectifier de nombreuses fausses représentations qui perdurent, avec des images qui « nous représentent bien ».

Les œuvres sélectionnées pour cette exposition figurent dans la publication récente de RCAANC intitulée « La collection d’art autochtone : Œuvres choisies 1967-2017 ».

Jim Logan
Sisters (1990)
Sérigraphie sur papier

 

Du 15 janvier au 23 mars 2018

Célébrons la femme

Conservatrice : Rosalie Favell

Artistes

  • Shirley Bear
  • Rosalie Favell
  • Maria Hupfield
  • Jim Logan
  • Shelley Niro
  • Tim Pitsiulak
  • Ryan Rice
  • Greg Staats

L’exposition célèbre la femme. Qu’elle soit au volant d’un VTT avec sept enfants à bord, ou qu’elle suive son propre chemin en pagayant à bord d’un canot, la femme est une force solide. On la dépeint riante, partageant et peut être embrassant. On la voit mère, grand mère, sœur et amoureuse. Dans cette exposition, les artistes se concentrent sur la résilience et l’esprit de la femme. Elle inspire et prodigue de la force. Elle survit aux rigueurs du temps, aux préjudices, aux inégalités, à la pauvreté et à la violence. Elle est la source mythique de la création et la gardienne de la connaissance, des traditions et des récits. La femme autochtone contemporaine est une force avec laquelle il faut compter. Comme l’affirme l’artiste Shelley Niro : « Les gens se font une idée stéréotypée des femmes autochtones. Les films les représentent comme des mannequins en carton et, lorsqu’on tente de changer cette image, les gens sont déçus. Je veux faire éclater tout ça. »

Dans l’exposition, les photographies des artistes sont tirées de ma série "Facing the Camera" (« Portraits de face »). J’ai commencé ce projet pendant que je séjournais à Banff en 2008. Inspirée par les nombreux artistes autochtones qui s’étaient rassemblés dans cette ville, je me suis rendu compte qu’aucun témoignage n’existait de ceux qui formaient cette communauté. J’ai continué à photographier des artistes de villes différentes afin de représenter le plus possible ma communauté. Jusqu’à ce jour, plus de 400 artistes et personnalités culturelles ont participé. Cette exposition me permet de faire connaître ces artistes et leurs œuvres.

Arthur Shilling
Glenna (1967)
Huile sur panneau Masonite

 

Du 21 juin au 8 décembre 2017

Empreintes autochtones : Évoluer par l’art et la mémoire

Conseillères en conservation : Hannah Claus and Danielle Printup

Artistes

  • Christi Belcourt
  • Bob Boyer
  • Christian Chapman
  • Jerry A. Evans
  • Tom Hill
  • Meelia Kelly
  • Teresa Marshall
  • Glenna Matoush
  • Arthur Shilling

« Empreintes autochtones : Évoluer par l’art et la mémoire » explore les différentes façons dont la vision et l’expérience peuvent se révéler par la voix autochtone. On se sert de la mémoire pour examiner les ensembles complexes de relations qui sont négociées dans les histoires individuelles et collectives. Grâce à cette fluidité, les actes de réalisation et de marquage peuvent devenir des moments propices à l’établissement de liens. Ces artistes dépeignent la conscience profonde que l’on peut ressentir face à un lieu, à nous mêmes et aux autres.

Daphne Odjig
Blending of Cultures at K'San (1983)
Acrylique sur toile

 

Du 25 avril au 9 juin 2017

Collecte : Daphne Odjig

Artist

  • Daphne Odjig

« [Odjig] a été une source d’inspiration et un modèle pour des générations d’artistes autochtones passées et pour des générations d’artistes autochtones à venir; un exemple de ténacité, de courage et de grâce pour ceux d’entre nous qui poursuivent le travail de définir et d’assurer la place de la culture visuelle autochtone dans le monde de l’art au Canada. »

Bonnie Devine, 2016

Daphne Odjig (1919 2016) a grandi dans la réserve indienne Wikwemikong Unceded sur l’île Manitoulin, en Ontario, et elle était d’ascendance Odawa et Potawatomi. Sa carrière s’est étendue sur six décennies et peut facilement être décrite comme profonde, prolifique et innovante. Ses œuvres ont été exposées au Canada et on peut les trouver dans de grandes collections publiques et privées un peu partout dans le monde. En 1971, elle a fondé Odjig Indian Prints of Canada, une petite imprimerie, pour offrir aux artistes autochtones plus de possibilités de participer au marché de l’art. Elle a aussi cofondé la Professional Native Indian Artists Association, un collectif d’artistes influents, avec Alex Janvier, Jackson Beardy, Eddy Cobbiness, Carl Ray, Joseph Sanchez et Norval Morrisseau. Au cours de sa carrière, Daphne Odjig a reçu plusieurs honneurs et prix, dont l’Ordre du Canada (1986), le Prix du gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques (2007), le Prix national d’excellence décerné aux Autochtones (1998), plusieurs diplômes honorifiques, et elle a été honorée d’une plume d’aigle au nom de la réserve de Wikwemikong en reconnaissance de ses réalisations artistiques (1978), un honneur jusque là réservé à des hommes.

« Nous sommes un peuple vivant et une culture vivante. Je crois que nous n’avons d’autre choix que d’avancer, de vivre des choses nouvelles et de créer de nouveaux modes d’expression comme tous les peuples le font. Je n’ai pas l’intention de rester dans le passé. Je n’ai pas l’impression d’être une pièce de musée. »

– Daphne Odjig, (n.d.)

 

Du 21 juin au 28 octobre 2016

« La force de l’esprit »

Conservatrice : Rosalie Favell

Artistes

  • Rosalie Favell
  • Tanya Harnett
  • Mattiusi Iyaituk
  • Alex Janvier
  • Claude Latour
  • Rita Letendre
  • George Littlechild
  • Meryl McMaster
  • Irene Avaalaaqiaq Tiktaalaaq

L’exposition "My Spirit is Strong" (« La force de l’esprit ») est une exposition sur la façon dont nous devons prendre soin de nous et de la nature. Les artistes de cette exposition observent le paysage et ses créatures et se penchent sur la continuité de l’existence. Ils font aussi une introspection d’eux mêmes pour explorer les connexions entre les êtres humains et le monde naturel et pour expliquer comment la santé d’une personne affecte celle d’une autre. Ils constatent la violence à l’égard de la nature et de l’être humain. Les artistes reconnaissent que leur situation contemporaine est parfois terrible. Mais tous croient que leur art a le pouvoir de révéler le monde tel qu’il est imprégné dans les souvenirs, les mythes et les récits. Leurs images doivent être observées avec prudence et vigilance, dans le but de guérir et de réparer. La nature nous nourrit, mais elle doit aussi être chérie et traitée avec soin. L’esprit est aussi fragile, mais il est résilient.

Les photographies des artistes de cette exposition proviennent de la série "Facing the Camera" (« Portraits de face »). J’ai commencé ce projet pendant que je séjournais à Banff en 2008. Inspirée par les nombreux artistes autochtones qui s’étaient rassemblés dans cette ville, je me suis rendu compte qu’aucun témoignage n’existait de ceux qui formaient cette communauté. J’ai continué à photographier des artistes de villes différentes afin de représenter le plus possible ma communauté. Jusqu’à ce jour, 283 artistes et personnalités culturelles ont participé. Cette exposition me permet de faire connaître ces artistes et leurs œuvres.

© Lee Claremont, Skywoman's Heart Belongs to Turtle, 2004

Lee Claremont
Le cœur de la Femme du Ciel appartient à la tortue 2004
Acrylique sur toile
86.5 x 76 cm

 

Du 18 janvier au 27 mai 2016

Mamawo Payiwak : Elles se réunissent au même endroit

Christian Chapman
Ne siffle pas l’aurore boréale, 2010
Techniques mixtes sur toile
182 x 156.2 x 10.1 cm

 

Du 28 septembre au 31 décembre 2015

Voix nouvelles : une exposition d’acquisitions récentes, partie 2

Artistes

  • Christian Chapman
  • Vanessa Dion Fletcher
  • Christian Morrisseau
  • Barry Pottle
  • France Trépanier

Daphne Odjig
Back to the Earth, 1973
Acrylique et encre sur papier
65 x 52.5 cm

 

Du 22 avril au 28 août 2015

Du 22 avril au 28 août 2015

Artistes

  • Carl Beam
  • Benjamin Chee Chee
  • Don Ense
  • David General
  • Clifford Maracle
  • R. Gary Miller
  • Norval Morrisseau
  • Daphne Odjig
  • Arthur Shilling
  • Elda Smith
  • Margaret Terrance
  • Angus Trudeau
  • Leo Yerxa

Présentée en collaboration avec :

David Kanietakeron Fadden
Les trois cris, 2012
Acrylique sur toile
124 x 129 cm

 

Du 2 septembre 2014 au 2 janvier 2015

Voix nouvelles : une exposition d'acquisitions récentes, partie 1

Artistes

  • David Kanietakeron Fadden
  • Tanya Harnett
  • Claude Latour
  • Caroline Monnet
  • Jeneen Frei Njootli
  • Skawennati

Nicotye Samayaulie
Boutons polis, 2013
Gravure sur pierre sur papier (11/50)
30 x 61 cm

 

Du 8 mai au 22 août 2014

CCollection annuelle d'estampes de Cape Dorset 2013

Artistes

  • Saimaiyu Akesuk
  • Siassie Kenneally
  • Ohotaq Mikkigak
  • Kavavaow Mannomee
  • Tim Pitsiulak
  • Malaija Pootoogook
  • Pitaloosie Saila
  • Nicotye Samayualie
  • Ningeokuluk Teevee
  • Papiara Tukiki

Katia Kak'wa Kurtness
Douce poésie, 2006
Acrylique sur toile
33 x 63 cm

 

Du 31 janvier au 25 avril 2014

Au-delà de la reconnaissance : Œuvres autochtones abstraites

Conservatrice : Michelle McGeough

Artistes

  • Bob Boyer
  • Benjamin Chee Chee
  • Robert Houle
  • Alex Janvier
  • Katia KaK'wa Kurtness
  • Ann McLean
  • Kimowan Metchewais
  • Susan Point
  • Rick Rivet
  • Helen Wassegijig
  • Linus Woods

Arthur Shilling
Future, 1981
Huile sur panneau masonite
63 x 77 cm

 

Du 29 mai au 13 septembre 2013

Expressions autochtones : Bannières du boulevard de la Confédération, édition 2013, de la Commission de la capitale nationale

Artistes

  • Jason Baerg
  • Joane Cardinal-Schubert
  • George Clutesi
  • Willie Ermine
  • Walter Harris
  • Teresa Marshall
  • Johnny Pootoogook
  • Arthur Shilling
  • Roger Simon
  • Simon Tookoome

Une exposition des 11 œuvres d'art de la collection du Centre d'art autochtone d'AADNC était présentée sur les bannières du boulevard de la Confédération, édition 2013, de la Commission de la capitale nationale.

L'honorable Bernard Valcourt a inauguré l'exposition le 29 mai 2013 dans le foyer de l'immeuble situé au 10, rue Wellington.

 

Présentée en collaboration avec :

logo du Musée des beaux-arts du Canada

Sakahàn. Art indigène international

La Commission de la capitale nationale

Kayley Mackay
Trajet cahotique, 2008
Photographie numérique sur papier
61 x 81 cm

 

March 6 to May 3, 2013

Re-Visioning the North

Conservatrice : Jennifer Cartwright

Photos contemporaines de

  • Kayley MacKay
  • Jimmy Manning
  • Matthew Nuqingaq
  • Barry Pottle
  • Chris Sampson

Photos d'archive de

  • Aggeok Pitseolak
  • Peter Pitseolak

L'exposition Nouvelle vision du Nord présentait des œuvres de cinq photographes qui s'intéressent à une variété de sujets – des vastes paysages arctiques à des natures mortes cadrées de près. Présentant également des reproductions des premiers travaux de Peter et Aggeok Pitseolak, cette exposition explorait les expressions traditionnelles et contemporaines de la photographie inuite.

 

Logo de Scène du Nord
Date de modification :