Projets d'information publique et de défense des intérêts: 2013-2014

Projets

« Assemblée des Premières Nations – Projet de défense des intérêts et de communications pour le Secteur des pensionnats indiens »

Responsable du projet : Assemblée des Premières Nations
Endroit : Ottawa (Ontario)

L'Assemblée des Premières Nations poursuivra ses efforts pour aider les anciens élèves des pensionnats à obtenir un accès complet et une participation équitable à la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens. À l'aide des réseaux en place, l'Assemblée des Premières Nations a favorisé et encouragé une stratégie efficace en matière de communication notamment par rapport à la date limite du PEI; à la Commission de vérité et réconciliation; et aux activités commémoratives. L'Assemblée a également joué le rôle d'intermédiaire et a facilité la création de conditions pour les crédits personnels.

« Fondation autochtone de l'espoir – Programme d'information publique et de défense des intérêts »

Responsable du projet : Fondation autochtone de l'espoir
Endroit : Ottawa (Ontario)

La Fondation autochtone de l'espoir est une œuvre de bienfaisance nationale des Autochtones qui vise à mieux faire connaître et comprendre les répercussions de la vie dans les pensionnats indiens (répercussions et effets intergénérationnels sur les membres des Premières Nations, les Inuit et les Métis) et à entretenir le mouvement permanent de guérison des survivants. En 2013-2014, la Fondation a collaboré avec les collectivités, curateurs et éducateurs pour élaborer le contenu multimédia, et concevoir et développer une application mobile interactive qui accompagne l'exposition « 100 ans de pertes », offrant ainsi aux visiteurs une expérience instructive plus profonde et interactive. L'exposition « Les enfants oubliés : The Métis Residential School Experience » a également été améliorée grâce à la création d'un site Web mobile qui accompagne l'exposition et permet de diffuser son message à un plus grand public. Une répartition élargie des ressources mises au point par la Fondation autochtone de l'espoir et la création d'applications mobiles donneront aux éducateurs les outils dont ils ont besoin pour sensibiliser les jeunes aux séquelles de la vie dans les pensionnats et faire naître un

Date de modification :