À propos du Principe de Jordan

Informez-vous sur le principe de Jordan et comment il contribue à ce que tous les enfants des Premières Nations bénéficient du même soutien et des mêmes services que les autres enfants, où qu'ils vivent.

Nouvelles

En date du 23 février 2017, 3 305 demandes de service et de soutien ont été approuvées pour les enfants des Premières Nations.

Choisir un sujet :

Quoi de neuf?

Le principe de Jordan

Le principe de Jordanest de faire en sorte que tous les enfants des Premières Nations  bénéficient du même soutien et des mêmes services que les autres enfants, où qu'ils vivent. Pour ce faire, nous :

Communiquez avec nous

Nous invitions quiconque qui connait un enfant des Premières Nations qui ne reçoit pas les services de santé, les services sociaux ou les mesures de soutien dont il a besoin à communiquer avec nous en passant :

Nous avons mobilisé  des coordonnateurs de service à l'échelle du Canada. Les coordonnateurs de service serviront de personnes-ressources locales et aideront les enfants et les familles à obtenir les services de santé, les services sociaux ou les mesures de soutien dont ils ont besoin.

Couverture pour les services et les mesures de soutien

L'initiative « l'enfant d'abord » est une des activités de la nouvelle politique que nous avons mise en place pour appuyer le principe de Jordan. Elle vise à répondre aux besoins de tous les enfants des Premières Nations lorsqu'il y a des insuffisances dans les programmes existants. Elle permet de fournir immédiatement des services de santé, des services sociaux ou des mesures de soutien qui sont comparables à ce que reçoivent les autres enfants au Canada.

En date du 23 février 2017, un total de 3,305 demandes de service et de soutien ont été approuvées pour les enfants des Premières Nations. Ces demandes sont financées par un fonds pouvant aller jusqu'à un montant de 382,5 millions de dollars sur une période de trois ans que nous nous sommes engagés à verser à l'initiative « l'enfant d'abord ».

Jusqu'à présent, l'initiative « l'enfant d'abord » du principe de Jordan a permis de couvrir une variété  de services et mesures de soutien, dont les suivants  :

Contexte

Jordan River Anderson était un enfant d'une Première Nation hospitalisé dès la naissance en raison d'une maladie rare. Le gouvernement fédéral et le gouvernement provincial ne pouvaient pas s'entendre sur qui était financièrement responsable des soins offerts dans un foyer d'accueil offrant des soins médicaux.

L'état de Jordan s'est aggravé et il est décédé à l'hôpital avant que les deux ordres de gouvernement n'aient réussi à déterminer qui payerait pour les services fournis.

Le 12 décembre 2007, la Chambre des communes a appuyé à l'unanimité une motion d'initiative parlementaire. Celle-ci visait l'adoption d'une approche qui fait passer les besoins des enfants des Premières Nations en premier.

Pour en savoir plus

Téléphone : 1-800-567-9604
Courriel : InfoPubs@aadnc-aandc.gc.ca
Téléimprimeur : 1-866-553-0554

Date de modification :