Qui participe au Projet d’assainissement de la mine Giant?

Plusieurs intervenants, parties intéressées et experts en la matière jouent un rôle clé dans le cadre du projet.

Équipe du projet de la mine Giant

Le Projet d'assainissement de la mine Giant est cogéré par les gouvernements du Canada et des Territoires du Nord-Ouest. Il vise à gérer les déchets de trioxyde de diarsenic et à assainir l'ensemble du site. Pour en savoir plus sur l'équipe du projet, cliquez ici.  

Intervenants et parties intéressées

Ville de Yellowknife

La mine Giant se trouve sur le territoire de la ville de Yellowknife, laquelle est titulaire d'un bail pour l'ancien site et gère un quai à l'intérieur des limites du projet existant. C'est pourquoi la ville est représentée au sein de divers groupes de travail de la mine Giant. La ville est également un organisme de réglementation. Elle délivrera des permis à l'équipe du projet durant les travaux d'assainissement, notamment pour la démolition.

Première Nation des Dénés Couteaux-Jaunes

Le site de la mine Giant se trouve sur le territoire du chef Drygeese, territoire traditionnel de la Première Nation des Dénés Couteaux-Jaunes (PNDCJ). Dans le cadre du processus des groupes de l'Akaitcho, la PNDCJ est en train de négocier une entente sur les terres, les ressources et la gouvernance avec les gouvernements des Territoires du Nord-Ouest (GTNO) et du Canada. L'équipe du projet travaille en étroite collaboration avec la PNDCJ. Les membres partagent leurs connaissances traditionnelles et participent à la préparation du plan d'assainissement, ainsi qu'aux activités d'entretien et de maintenance.

Tłı̨chǫ

Les Tłı̨chǫ utilisent les terres de façon traditionnelle dans une section bien précise, baptisée Monfwı̀ Gogha Dè Nı̨htł'è. Il s'agit des terres qu'a décrites le chef Monfwi lors de la signature du Traité n° 11. Sur ces terres, les membres jouissent des droits que leur confère l'Accord Tłı̨chǫ. Le site de la mine Giant se trouve sur les terres Monfwı̀ Gogha Dè Nı̨htł'è.  

Alliance des Métis de North Slave

L'Alliance des Métis de North Slave (AMNS) représente les Métis de Yellowknife. Formée en 1996 pour négocier et mettre en application un accord sur les terres et les ressources, elle facilite également le développement éducatif, économique, social et culturel de ses membres. Le Canada ne participe pas aux négociations avec l'AMNS portant sur les terres et les ressources.

Nation des Métis des Territoires du Nord-Ouest (NMTNO)

La Nation des Métis des Territoires du Nord-Ouest (NMTNO) représente les Métis de la région de South Slave (T.N.-O.). Les membres vivent principalement à Fort Resolution, Fort Smith et Hay River. En 2015, le Canada a signé un accord de principe sur les terres et les ressources avec la NMTNO et le GTNO. L'étape suivante consistera à négocier l'Accord définitif sur les terres et les ressources. Le site de la mine Giant se trouve à proximité du Grand lac des Esclaves, lui-même situé sur les terres visées par l'Accord.

Office des terres et des eaux de la vallée du Mackenzie

L'Office des terres et des eaux de la vallée du Mackenzie a été créé en vertu de la Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie. Il réglemente l'utilisation de l'eau et le dépôt de déchets dans la vallée du Mackenzie. L'Office, qui délivre des permis d'utilisation des terres et de l'eau en vertu de la Loi sur les eaux des Territoires du Nord-Ouest, est un des principaux organismes de réglementation du projet.

Comité de surveillance de la mine Giant (CSMG)

Le Comité de surveillance de la mine Giant (site en anglais seulement) est un groupe indépendant qui surveille le Projet d'assainissement de la mine Giant et fait des recommandations à l'équipe du projet. Il est composé de six personnes désignées par les entités suivantes :

Comité d'examen des répercussions sur l'environnement de la vallée du Mackenzie

Le Comité d'examen des répercussions sur l'environnement de la vallée du Mackenzie (site en anglais seulement) a été créé en vertu de la Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie. Il s'assure que les impacts possibles des changements proposés sont vraiment pris en compte avant que des mesures soient prises. Le Comité a procédé à l'évaluation environnementale du projet.

Organisations non gouvernementales (ONG)

D'autres organisations locales permettent de garantir l'ouverture et la transparence du processus. Ces organisations posent des questions et s'assurent que tous les impacts possibles sur l'environnement (immédiats et à long terme) sont vraiment pris en compte au moment de planifier l'assainissement.

Experts en la matière

Organismes fédéraux

Environnement et Changement climatique Canada (ECCC), le ministère des Pêches et des Océans du Canada (MPO) et Santé Canada jouent un rôle de conseillers spécialisés pour l'équipe du projet, en vertu du Plan d'action pour les sites contaminés fédéraux. ECCC et le MPO sont également des organismes de réglementation du projet. 

Comité indépendant d'évaluation par les pairs

L'équipe du projet est en train de mettre à jour le plan d'assainissement afin de tenir compte des mesures prévues au terme de l'évaluation environnementale. Tout en examinant d'autres options d'assainissement, Affaires autochtones et du Nord Canada a constitué le Comité indépendant d'examen par les pairs. Ce comité offre une rétroaction d'experts à propos du rapport intitulé Arsenic Trioxide Management Alternatives et du Plan d'assainissement de la mine Giant. Il est composé de neuf spécialistes reconnus des domaines suivants, désignés par les collectivités et le public :

Le Comité s'assurera que la conception et la mise en œuvre du plan d'assainissement respectent les pratiques exemplaires de l'industrie, que le plan offre un bon rapport qualité-prix et qu'il est efficace sur le plan technique. Il examinera les options de conception suivantes :

Date de modification :