Planification de l’assainissement de la mine Giant

Le projet d'assainissement de la mine Giant fait l'objet d'une révision, qui permettra de mettre en œuvre les mesures énoncées dans le rapport d'évaluation environnementale.

Dans quel état est le site et quel est l'état d'avancement du plan d'assainissement?

On effectue en ce moment l'entretien et la maintenance du site pour gérer les risques courants; cependant, il faut procéder à un assainissement complet pour pouvoir pleinement gérer ces risques. Pendant plus de 50 ans, sur ce site, on a extrait de l'or et transformé le minerai. Il faut gérer efficacement le trioxyde de diarsenic stocké en sous-sol afin de protéger la santé et la sécurité de la population, ainsi que l'environnement. Le plan d'assainissement décrira comment on va procéder, ainsi que les activités générales de nettoyage de la surface du site minier.

En 2007, l'équipe du projet d'assainissement de la mine Giant a soumis un plan d'assainissement à l'Office des terres et des eaux de la vallée du Mackenzie (OTEVM), avec sa demande de permis d'utilisation de l'eau. Le plan décrivait les pratiques exemplaires et les technologies utilisées par l'industrie. Il a été examiné de près par le Comité indépendant d'évaluation par les pairs, ainsi que par des experts d'autres ministères.

Le plan d'assainissement portait sur tous les aspects du nettoyage de la mine – en surface et en sous-sol. La ville de Y ellowknife l'a ensuite soumis à une évaluation environnementale, qui a été menée en 2014. Il est en train de subir des révisions, en fonction des mesures énoncées dans le rapport d'évaluation environnementale. Une fois qu'il sera prêt, l'équipe du projet le soumettra de nouveau à l'OETVM (ce sera alors le plan de fermeture et de restauration).  

L'équipe du projet doit soumettre ce nouveau plan de fermeture et de restauration afin de demander un permis d'utilisation de l'eau (pour 2019) dans le cadre du processus réglementaire avant que les travaux d'assainissement puissent débuter. Il faudra notamment faire approuver notre plan mis à jour avant de pouvoir entreprendre les travaux. L'assainissement de la mine Giant sera conforme à toutes les lois applicables. Il devrait commencer en 2020-2021.

Si vous voulez obtenir de plus amples renseignements, vous pouvez appeler le Bureau du projet au 867-669-2426 ou envoyer un courriel à giantmine@aadnc.gc.ca

Qu'est-ce que le plan d'assainissement du site inclura?

Le plan d'assainissement de la mine Giant est le plan directeur du nettoyage du site, destiné à préserver la santé et la sécurité de la population, et à protéger l'environnement. Il couvre le nettoyage de l'intégralité du site minier (en surface et en sous-sol). Le plan initial a été examiné en détail par des conseillers techniques et des experts en la matière, qui ont veillé à ce qu'il règle les problèmes liés au nettoyage du site. Le nouveau plan fera lui aussi l'objet d'un examen détaillé. Il décrira les utilisations potentielles futures du site (au terme de l'assainissement), mais ce sont le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et la ville de Yellowknife qui prendront les décisions finales à propos de l'utilisation future des terres.

Vue aérienne des bâtiments, des bassins de décantation et du réseau routier au site de la mine Giant près de Yellowknife, dans les T.N.-O.

Le plan d'assainissement du site prévoit :

Le plan initial d'assainissement de la mine Giant a été préparé après des années d'études sur le site, de recherches et de consultations approfondies auprès du public et du Comité indépendant d'évaluation par les pairs. Le plan mis à jour fera par ailleurs l'objet d'une consultation publique et d'un examen détaillés. Le plan comprend cinq volets distincts, mais interdépendants :

Les travaux d'assainissement de surface pourraient prendre jusqu'à dix ans. La congélation complète des chambres souterraines contenant le trioxyde de diarsenic et des zones environnantes pourrait prendre jusqu'à quinze ans. La majeure partie du trioxyde de diarsenic demeurera scellée en toute sécurité dans les chambres souterraines, gelée derrière des cloisons en béton.

L'assainissement vise à minimiser les problèmes de santé publique et de sécurité, ainsi que les préoccupations de nature environnementale. L'équipe du projet s'efforcera de ramener le site à un état aussi naturel que possible pour la région de Yellowknife. Cependant, certaines zones continueront d'être gérées et surveillées de près. On continuera à prendre en compte et à évaluer les nouveaux renseignements pertinents relatifs au projet (en anglais seulement).

Est-ce que le plan d'assainissement final sera sûr?

L'assainissement à long terme de la mine Giant sera conforme à toutes les lois applicables. Le plan de fermeture et de restauration (qu'on appelle aussi plan d'assainissement) inclura des méthodes de nettoyage ayant déjà fait leurs preuves dans d'autres sites contaminés, en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde. L'équipe du projet adoptera des mesures de sécurité élaborées pour d'autres projets à la fois complexes et délicats en Amérique du Nord. En outre, la gestion de la poussière de trioxyde de diarsenic sur place (là où elle est actuellement stockée) évitera les risques pour la santé et la sécurité des travailleurs qui devraient éventuellement déplacer ou manipuler cette matière toxique dans le cadre de l'option d'« enlèvement ».

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada a passé dix ans à évaluer la mine Giant afin de recueillir l'information nécessaire à l'élaboration du plan de fermeture et de restauration. Le plan de gestion à long terme de la poussière de trioxyde de diarsenic stockée en sous-sol a été présenté au public, et l'on en a discuté lors de deux ateliers distincts en 2003. Les possibilités d'assainissement de surface ont été présentées au public dans le cadre du processus de consultation sur la conception en surface, en 2015 et  2016. Les commentaires du public seront intégrés au plan final de fermeture et de restauration de la mine Giant, qui devrait être prêt d'ici 2019. L'équipe du projet continuera à solliciter la collaboration du public avant de finaliser le plan.  

Le plan de fermeture et de restauration portera sur tous les aspects du nettoyage de la mine – en sous-sol et en surface. Il décrira les pratiques exemplaires et les technologies utilisées par l'industrie, et sera examiné de près par le Comité indépendant d'évaluation par les pairs, ainsi que par des experts d'autres ministères et par des membres du public. Par ailleurs, on le mettra à jour pour tenir compte des 26 mesures énoncées dans le rapport d'évaluation environnementale. Une fois mis à jour, il sera examiné par l'OTEVM dans le cadre du processus réglementaire

Date de modification :