Les Premières nations Musqueam et Tsleil-Waututh participent à l’héritage des Jeux olympiques d’hiver de 2010

Les Jeux olympiques d'hiver de 2010 approchant, les Premières nations Musqueam et Tsleil-Waututh ont maintenant la possibilité de vivre leur propre « moment olympique ».

Le 13 juin 2008, le Canada et les deux Premières nations ont signé des Accords de legs en vue des jeux olympiques. Ces accords historiques visent à permettre aux membres des Premières nations Tsleil-Waututh et Musqueam de bénéficier des retombées économiques, sociales et culturelles des Jeux olympiques d'hiver de 2010.

C'est au son des tambours et sous les applaudissements que le chef de Musqueam, Ernest Campbell, et le chef de Tsleil-Waututh, Leah George-Wilson, se sont adressés à leurs collectivités pour leur expliquer les immenses avantages de ces accords.

Ministre Chuck Strahl, Chef Leah George-Wilson, Chef Len George
Le chef de Tsleil-Waututh, Leah George-Wilson, brandit l'Accord de legs en vue des jeux olympiques avec la Première nation Tsleil-Waututh sous le regard du ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien, Chuck Strahl, et du chef héréditaire de Tsleil-Waututh, Len George.

« Tsleil-Waututh souhaite la bienvenue à tous les athlètes, participants et visiteurs sur son territoire pour les Jeux de 2010, a déclaré le chef Leah George-Wilson. Notre culture, notre terre et notre peuple sont nos plus précieux atouts. Cet accord de participation aux acquis des jeux nous permettra de récupérer une partie du territoire qui est si important pour l'avenir de notre collectivité. »

Les Premières nations pourront utiliser les fonds de legs pour acheter des terres, développer leurs capacités, développer leurs activités commerciales, accroître leurs compétences et tirer parti des diverses possibilités de développement économique qui s'offrent à elles. Les deux Premières nations pourront décider de la façon dont elles partageront les retombées des Jeux de 2010 pour les besoins de leurs générations actuelles et futures.

« Le peuple Musqueam est très fier d'accueillir les Jeux olympiques, et le monde entier, sur son territoire traditionnel, a déclaré le chef Campbell. Cet accord honorable nous aide à construire une collectivité plus forte et plus saine, et à faire en sorte que les générations actuelles et futures du peuple Musqueam bénéficieront des retombées des Jeux olympiques. »

Ministre Chuck Strahl, Chef Ernest Campbell
Le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien, Chuck Strahl, félicite le chef de Musqueam, Ernest Campbell, à l'occasion de la signature de l'Accord de legs en vue des jeux olympiques avec la Première nation Musqueam.

Les Premières nations Musqeuam et Tsleil-Waututh, ainsi que les Premières nations Lil'Wat et Squamish, sont collectivement considérées comme les quatre Premières nations hôtes, et à ce titre, elles accueilleront la plupart des événements de 2010 sur ce qu'elles considèrent comme leur territoire ancestral. Les contributions et l'appui des quatre Premières Nations hôtes au processus de soumission pour les Jeux olympiques d'hiver de 2010 ont joué un rôle clé dans le fait que le Canada a été choisi pour ces jeux. Les Olympiques offrent une excellente occasion de faire connaître au monde les traditions et la culture des Autochtones.