Feux de forêt de 2016 en Colombie-Britannique : Répercussions sur les collectivités des Premières Nations

Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) est grandement préoccupé par la menace que représentent les feux de forêt pour les collectivités. Le Ministère est résolu à assurer la sécurité et le bien-être des membres des collectivités des Premières Nations.

Pour trouver :

AANC et les feux de forêt

AANC collabore avec les Premières Nations, les gouvernements provinciaux et territoriaux et ses partenaires dans la prestation de services d’urgence pour s’assurer que les collectivités dans lesquelles il existe un risque de feux de forêt disposent de toutes les ressources nécessaires pour se préparer aux situations d’urgence, pour les atténuer et pour intervenir lorsqu’elles surviennent.

Les représentants d’AANC collaborent étroitement avec les services d’urgence de la Colombie-Britannique afin que les Premières Nations touchées sachent où trouver de l’aide et des renseignements.

Des services sociaux d’urgence sont offerts pour aider les personnes et les familles qui ont dû quitter leur résidence en raison d’une urgence ou d’une catastrophe. Ces services visent à répondre aux besoins élémentaires immédiats des personnes évacuées (nourriture, hébergement, vêtements, transport et dépenses imprévues) et sont offerts aux personnes autochtones et non autochtones, à l’intérieur comme à l’extérieur des réserves.

Programme d'aide à la gestion des urgences

Le Programme d’aide à la gestion des urgences d’AANC rembourse aux Premières Nations ainsi qu’aux provinces, aux territoires et aux autres tiers fournisseurs de services de gestion des urgences la totalité des coûts admissibles d’intervention et de rétablissement, y compris les coûts d’évacuation, pour les collectivités des Premières Nations.

Date de modification :