Activités de recherche, de mesure, d’évaluation et de transfert des connaissances

Possibilités contribuant à l'établissement de pratiques exemplaires en matière d'éducation autochtone qui pourraient être bénéfiques pour les élèves des Premières Nations.

L'appel de propositions de 2017-2018 pour le financement de projets de recherche est maintenant terminé. La date limite pour présenter une proposition était le 15 mai 2017 à 23 h 59, heure normale de l'Est (HNE).

Sur cette page

À propos de ces activités

Le gouvernement du Canada, par l'entremise d'Affaires autochtones et du Nord Canada, investit 1,5 million de dollars par année dans de nouvelles activités de recherche, de mesure, d'évaluation et de transfert des connaissances dans le cadre du programme Nouveaux sentiers pour l'éducation.

Ce nouvel investissement vise à mieux faire connaître les pratiques exemplaires en éducation autochtone et à favoriser la mise en commun des connaissances à ce sujet parmi les éducateurs, les décideurs et les dirigeants de Premières Nations à l'échelle du Canada. Il permettra :

Le programme appuiera les projets de recherche contribuant à l'évolution des connaissances concernant les initiatives éducatives canadiennes qui influent positivement sur les élèves des Premières Nations et leurs résultats scolaires. Les conclusions du projet de recherche devront ensuite être présentées lors d'une conférence, d'un atelier ou d'un symposium sur l'éducation des Premières Nations.

Cet investissement réitère l'engagement du gouvernement du Canada à travailler en collaboration avec les Premières Nations pour veiller à ce que tous les élèves des Premières Nations bénéficient d'une éducation adaptée sur le plan culturel et de grande qualité, et que cette éducation améliore les résultats des élèves autochtones tout en respectant le principe du contrôle de l'éducation des Premières Nations par les Premières Nations.

En sollicitant du financement, les demandeurs consentent, s'ils bénéficient d'une aide financière, à communiquer les conclusions de leur rapport final de recherche aux collectivités autochtones et à d'autres organisations intéressées.

Thèmes de 2017-2018

Pour 2017-2018, l'appel de propositions vise cinq thèmes, qui sont tous axés sur des initiatives en éducation visant à appuyer les élèves des Premières Nations vivant dans des réserves au Canada, qu'ils soient inscrits dans une école d'une réserve ou dans une école hors réserve sous une autorité provinciale, territoriale ou privée. Le coût de la proposition ne devrait généralement pas dépasser 250 000 $, et toutes les activités doivent être menées à terme dans un délai de 18 mois.

  1. Fréquentation scolaire
    La recherche montre que l'assiduité scolaire est l'un des principaux indicateurs de rendement scolaire des élèves. En fait, l'absence de fréquentation scolaire au cours des premières années est souvent un indicateur de non-fréquentation plus tard. Les propositions devraient porter sur les stratégies déployées par les éducateurs pour encourager la fréquentation scolaire des élèves des Premières Nations et leur persévérance scolaire, ainsi que les effets de ces initiatives.
  2. Langue et culture
    Pour de nombreux Autochtones, la langue est une expression de nationalité et d'identité – une façon de transmettre les valeurs, les croyances et les récits d'une génération à l'autre. De nouvelles données probantes révèlent également que les programmes de langue et de culture autochtones dans les écoles peuvent avoir des répercussions sur les expériences des élèves autochtones. Les propositions devraient porter sur les initiatives en éducation destinées à intégrer les enseignements linguistiques et culturels autochtones dans les écoles et l'incidence de ces initiatives sur les élèves des Premières Nations.
  3. Autochtonisation de l'éducation
    Les propositions devraient étudier la façon dont les éducateurs adaptent les programmes d'études, favorisent l'apprentissage par l'expérience et modifient leur enseignement afin qu'il soit pertinent et adapté aux élèves des Premières Nations, ainsi que l'incidence de ces initiatives sur la réussite de ces élèves.
  4. Apprentissage en ligne et à l'aide des technologies
    Les propositions devraient étudier la façon dont les éducateurs utilisent les nouvelles technologies (applications, apprentissage à distance et autres ressources en ligne) pour améliorer l'expérience éducative des élèves des Premières Nations et les résultats que ces derniers obtiennent grâce à ces outils.
  5. Transitions des élèves
    Le niveau de partenariat et de collaboration entre les Premières Nations et les conseils scolaires des gouvernements provinciaux et territoriaux peut souvent exercer une très grande influence sur la transition des élèves des Premières Nations entre les écoles à l'intérieur et à l'extérieur des réserves et leurs expériences éducatives. Les propositions devraient porter sur les relations, à l'échelle locale, entre les Premières Nations et les conseils scolaires des gouvernements provinciaux et territoriaux et leurs répercussions, positives ou négatives, sur les résultats des élèves des Premières Nations.

Qui peut présenter une demande?

Échéance

La date limite pour présenter une proposition était le 15 mai 2017 à 23 h 59, heure normale de l'Est (HNE)

Comment présenter une demande?

Les demandeurs doivent présenter une proposition détaillée par voie électronique pour tous les projets pour lesquels un financement est demandé.

Un modèle de formulaire de proposition est disponible. Les demandeurs qui ont accès au Portail de services du Ministère doivent utiliser le formulaire électronique en ouvrant une session dans le portail. Si vous n'avez pas accès au portail, veuillez communiquer avec le bureau régional le plus près pour obtenir un accès au portail.

Lorsque vous ouvrez le formulaire, vous devez l'enregistrer sur votre ordinateur avant de commencer à saisir les renseignements. N'oubliez pas de le sauvegarder régulièrement. Aussi :

Veuillez vous assurer que le formulaire est complètement rempli (tous les champs obligatoires) et que tous les documents accompagnant la proposition sont ajoutés dans la section Documents à l'appui du formulaire de proposition. Les documents en pièce jointe doivent être en format MS Word ou MS Excel.

Comme le financement sera fourni en fonction de l'année financière, des calendriers de projet et des projections de dépenses distincts doivent être présentés dans votre proposition. Par exemple, la section du formulaire intitulée Activités prévues et résultats escomptés doit inclure les renseignements sur les coûts jusqu'au 31 mars 2018. Si votre projet se poursuit après le 31 mars 2018, vous devez :

Tous les projets de recherche doivent être terminés au complet dans un délai de 18 mois à compter de leur date d'approbation. Le projet doit commencer au plus tard le 4 septembre 2017 puisqu'il doit être terminé avant le 31 mars 2019. Cela comprend la réalisation de la recherche, les activités de mesure et d'évaluation ainsi que la présentation des résultats lors d'une conférence, d'un atelier ou d'un symposium sur l'éducation des Premières Nations de portée régionale ou nationale.

On recommande fortement aux demandeurs de lire attentivement les Lignes directrices nationales de 2017-2018 du programme Nouveaux sentiers pour l'éducation avant de présenter une demande, plus particulièrement la section sur les dépenses admissibles.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec AANC par courriel à l'adresse NPEP@aadnc-aandc.gc.ca ou par téléphone au 1-800-567-9604, et demander l'aide d'un agent de l'éducation.

AANC examine et approuve les propositions. Toutes les propositions présentées au titre de ce volet sont évaluées en fonction des critères établis.

Le fait de présenter une proposition ne garantit pas qu'elle soit acceptée. Les décisions concernant le financement des projets seront communiquées d'ici le 2 août 2017. Le financement attribué dépendra du nombre de propositions retenues et de la disponibilité des fonds.

Critères d’évaluation de la proposition

Les propositions seront évaluées en fonction des critères généraux établis pour le programme Nouveaux sentiers pour l'éducation et de quelques critères supplémentaires :

  1. Situation actuelle/Énoncé des besoins
    • L'historique et le contexte du projet, les questions à l'étude et les facteurs qui ont mené à la présentation de la proposition.
    • Brève revue de la littérature pertinente au thème de recherche choisi et justification de la valeur ajoutée du projet proposé, c.-à-d., comment le projet de recherche enrichira les données factuelles sur les résultats de l'éducation des peuples autochtones au Canada.
  2. Capacité
    • L'expérience et la capacité du bénéficiaire (et du chef de projet désigné, le cas échéant) à gérer avec succès la mise en oeuvre des activités figurant dans la proposition et à achever le projet/l'initiative dans les délais prescrits.
    • L'expérience et la qualification du chercheur principal du projet (c.-à-d., la personne ou les personnes qui effectuent la recherche). Il faut inclure au moins deux exemples de recherches, d'activités de mesures ou d'évaluations de projets similaires menés par le chercheur au cours des 10 dernières années.
  3. Consultation et engagement
    • La mesure dans laquelle la proposition bénéficie de l'appui des écoles ou des collectivités pertinentes; cela nécessite une lettre d'appui d'un membre des Premières Nations à l'endroit de la proposition et un consentement écrit de l'école ou de la collectivité visée par l'étude.
  4. Activités de mise en oeuvre
    • La mesure dans laquelle les propositions s'harmonisent avec les activités admissibles et respectent les objectifs du programme. Le processus d'évaluation tiendra compte des échéanciers, de la rentabilité des activités et de la mesure dans laquelle les activités donneront les résultats visés.
    • La faisabilité que des programmes/initiatives similaires soient répétés et contribuent aux collectivités et aux résultats des étudiants des Premières Nations.
  5. Coûts liés au projet
    • La démonstration d'une évaluation réaliste des coûts totaux estimés et une justification du niveau de financement nécessaire.
  6. Gestion de projet
    • La façon dont le projet ou l'initiative sera géré, notamment la structure de gouvernance, la gestion de la portée du projet, les ressources humaines, la gestion des risques ainsi que la surveillance et le contrôle du projet, et les rapports connexes. Cela doit comprendre des plans en vue de la présentation des conclusions du rapport final de recherche lors d'une conférence, d'un atelier ou d'un symposium sur l'éducation des Premières Nations.
Date de modification :