Nouveaux sentiers pour l’éducation : Activités liées à l’innovation

Opportunités pour des Premières Nations de mettre à l'essai des approches innovatrices en matière d'éducation et de communiquer les résultats.

L'appel de propositions de 2017-2018 pour des activités liées à l'innovation est maintenant terminé pour les activités qui auront lieu entre le 1er avril 2017 et le 31 mars 2018. Le comité de selection des Nouveaux sentiers pour l’éducation – Innovation s’est réuni le 28 juin 2017 et les candidats retenus ont été avisés.

Sur cette page

À propos de ces activités

Le gouvernement du Canada s'est engagé à collaborer avec les Premières Nations pour que tous les élèves bénéficient d'une éducation de grande qualité adaptée à leur culture qui améliore les résultats scolaires des élèves, tout en respectant le principe de contrôle de l'éducation des Premières Nations par les Premières Nations.

L'appel de propositions pour de nouvelles activités liées à l'innovation dans le cadre du programme Nouveaux sentiers pour l'éducation permet aux Premières Nations de mettre à l'essai de nouveaux programmes, de nouvelles stratégies et de nouvelles technologies d'enseignement, et de concevoir des solutions fondées sur des données probantes qui peuvent être échangées entre les écoles. L'objectif est d'aider les écoles administrées par des bandes

Thèmes de 2017-2018

Pour 2017-2018, l'appel de propositions vise deux thèmes :

Enseignement axé sur le territoire

L'enseignement axé sur le territoire fournit des occasions d'apprentissage aux élèves des Premières Nations, qui demeurent ainsi en contact avec le territoire. De plus, les programmes d'enseignement axé sur le territoire encouragent les élèves à repousser leurs limites personnelles et à renforcer leurs compétences en leadership et leur confiance grâce à l'utilisation du savoir et des enseignements traditionnels.

L'enseignement axé sur le territoire renforce également le transfert intergénérationnel du savoir, ce qui contribue au renforcement de l'identité positive, de l'estime de soi et de la fierté. L'enseignement axé sur le territoire peut en outre contribuer à améliorer le bien-être, la santé mentale et la réussite scolaire des élèves autochtones. Il peut aussi renforcer la participation des élèves à l'école.

Aux fins de l'appel de propositions de 2017-2018 pour des activités liées à l'innovation, les propositions soumises doivent démontrer que le projet :

  • fera l'essai d'un nouveau programme d'enseignement axé sur le territoire dans une école des Premières Nations;
  • fera l'essai d'une version adaptée d'un programme existant afin d'inclure un volet sur l'enseignement axé sur le territoire;
  • fera l'essai d'une version adaptée d'un programme d'enseignement axé sur le territoire et destiné à une nouvelle clientèle ou à de nouvelles fins.

Éléments de l'enseignement axé sur le territoire

Voici les éléments qui composent habituellement les programmes existants d'enseignement axé sur le territoire :

  • le programme est adapté à la culture et il repose sur le savoir autochtone;
  • le programme est offert en plein air, le territoire servant de salle de classe et d'enseignant;
  • le matériel d'enseignement est adapté pour convenir à différents styles d'apprentissage, l'accent étant mis sur l'apprentissage contextuel et pratique;
  • le matériel d'enseignement et les leçons conviennent aux élèves et répondent à leurs besoins développementaux tout en leur permettant d'acquérir des habiletés sociales en plus des crédits applicables;
  • le programme est conçu en collaboration avec la collectivité locale des Premières Nations et les aînés/mentors culturels;
  • le programme est conçu en fonction des résultats visés par les programmes scolaires respectifs, permettant ainsi aux élèves d'obtenir des crédits s'appliquant aux exigences d'obtention du diplôme.

Exemples d'activités admissibles

  • Projet pilote sur l'utilisation de l'enseignement axé sur le territoire afin d'améliorer un programme scolaire (p. ex., utiliser les pratiques culturelles comme activités d'une leçon pour atteindre les résultats visés par le programme scolaire);
  • Projet pilote sur l'utilisation de l'enseignement axé sur le territoire pour promouvoir ou accroître l'utilisation des langues des Premières Nations (p. ex., utiliser les activités axées sur le territoire pour encourager l'utilisation de la langue de la Première Nation);
  • Projet pilote sur l'utilisation de l'enseignement axé sur le territoire pour encourager les parents de l'ensemble de la collectivité à participer davantage à l'école (p. ex., les membres de la collectivité participent au milieu d'apprentissage en reproduisant les habiletés ou les leçons);
  • Projet pilote sur l'utilisation de l'enseignement axé sur le territoire pour recruter des enseignants et les garder (p. ex., offrir aux enseignants des possibilités de perfectionnement professionnel, des ateliers sur l'enseignement axé sur le territoire, etc.);
  • Projet pilote sur l'utilisation de l'enseignement axé sur le territoire pour améliorer les connaissances en informatique (p. ex., utiliser la technologie mobile pour enregistrer les leçons axées sur le territoire ou les habiletés).

Exemples de programmes d'enseignement axé sur le territoire

Voici quelques exemples de programmes d'enseignement axé sur le territoire qui ont été mis en place au Canada :

  • Programmes axés sur le territoire du collège Oscar Lathlin
  • Programme d'apprentissage axé sur le territoire de la division scolaire Living Sky
  • Programme pour adolescents Eslha7an de l'école secondaire Mountainside
  • Programme d'enseignement sur le territoire de l'école Deh Gáh
  • Programmes sur la culture autochtone des écoles communautaires K'àlemì Dene - Ndilo et Kaw Tay Whee – Dettah
  • Projet d'apprentissage autochtone axé sur le territoire Syilx (de la maternelle à la 12e année)
  • Programme SEAS de l'école communautaire Bella Bella

Activité physique et sport

Le Parcours du développement à long terme du participant autochtone est une feuille de route visant la mise en œuvre de programmes d'activité physique et de sport de qualité. Il :

  • représente un virage par rapport à la façon dont les programmes d'activité physique et de sport sont dirigés et offerts aux Autochtones;
  • repose sur une approche holistique qui prend en considération le développement mental, cognitif, émotionnel et physique de la personne;
  • souligne les éléments clés dont il faut tenir compte pour la planification, l'élaboration et la mise en œuvre de programmes d'activité physique et de sport.

En milieu scolaire, le Parcours du développement à long terme du participant autochtone peut être utilisé pour concevoir et mettre en place des programmes d'activité physique et de sport de qualité qui peuvent améliorer le bien-être, la santé mentale et la réussite scolaire des élèves autochtones. Il peut aussi améliorer la participation de l'élève à l'école.

Aux fins de l'appel de propositions de 2017-2018, les propositions soumises relativement au Parcours du développement à long terme du participant autochtone doivent démontrer que le projet :

  • fera l'essai d'un nouveau programme d'activité physique ou de sport;
  • fera l'essai d'un programme d'activité physique ou de sport existant destiné à une nouvelle clientèle ou à de nouvelles fins dans les écoles;
  • fera l'essai d'une version adaptée d'un programme existant comprenant un volet d'activité physique ou de sport;
  • fera l'essai d'une version adaptée d'un programme d'activité physique ou de sport afin qu'il corresponde au modèle du Parcours.

Le Parcours du développement à long terme du participant autochtone englobe des descriptions détaillées et des listes de vérification relativement aux éléments du programme d'activité physique et de sport. Les informations sont fournies pour différentes catégories d'âge ou différents stades de développement approximatifs, ce qui facilite la mise en application des informations en milieu scolaire.

Programmes d'activité physique et de sport de qualité

  • Les programmes sont accueillants et inclusifs – ils sont amusants, s'adaptent aux besoins des participants, accueillent de façon active les participants de différents niveaux d'habileté, de sexes différents et qui ont des antécédents différents.
  • Les programmes sont sécuritaires et se déroulent efficacement – ils sont bien organisés, axés sur des résultats et sont offerts dans un environnement sécuritaire.
  • Les programmes sont techniquement solides – ils sont appropriés sur le plan développemental pour les participants, ils renforcent les habiletés et capacités, ils sont dirigés par des animateurs bien renseignés et compétents pour les élèves de la maternelle à la 5e année et ils exigent que les élèves soient exposés à une vaste gamme de mouvements, qui sont à la base de tous les autres sports :
    • course, saut, lancer;
    • agilité, équilibre, coordination, vitesse et danse;
    • natation;
    • glisse et glissade, sur la neige, la glace ou l'eau.

Exemples d'activités admissibles

  • Projet pilote sur l'utilisation de l'activité physique ou du sport afin d'améliorer un programme scolaire (p. ex., utiliser un programme de Tir à l'arc pour enseigner la physique);
  • Projet pilote sur l'utilisation de l'activité physique ou du sport pour promouvoir et accroître l'utilisation des langues des Premières Nations (p. ex., lorsque le programme d'activité physique ou de sport est offert dans la langue d'une Première Nation);
  • Projet pilote sur l'utilisation de l'activité physique ou du sport pour accroître la participation des parents de l'ensemble de la collectivité aux activités de l'école (p. ex., mobiliser les étudiants et leurs parents dans le cadre d'un programme parascolaire, etc.);
  • Projet pilote sur l'utilisation de l'activité physique ou du sport pour recruter des enseignants et les garder (p. ex., former les enseignants pour qu'ils deviennent des entraîneurs certifiés et pour qu'ils animent des programmes d'activité physique et de sport);
  • Projet pilote sur l'utilisation de l'activité physique ou du sport pour accroître les connaissances en informatique (p. ex., créer des cartes numériques de sentiers locaux, analyser les résultats sportifs, créer des sites Web pour les équipes, etc.).

Qui peut présenter une demande?

Date limite

La date limite pour présenter une proposition portant sur ce thème était le 15 mai 2017 à 23 h 59, heure normale de l'Est (HNE).

Comment présenter une demande?

Les demandeurs doivent présenter une proposition détaillée par voie électronique pour tous les projets pour lesquels un financement est demandé. Un modèle de formulaire de proposition  est disponible. Les demandeurs qui ont accès au Portail de services du Ministère doivent utiliser le formulaire électronique en ouvrant une session dans le portail. Si vous n'avez pas accès au portail, veuillez communiquer avec le bureau régional le plus près pour obtenir un accès au portail.

Veuillez indiquer dans le titre de votre proposition que votre donnez suite à l'appel de propositions pour des activités liées à l'innovation et mentionner le thème visé par votre proposition. Votre proposition peut viser les deux thèmes.

Il est très important de diffuser les récits des activités pilotes couronnées de succès une fois le projet pilote terminé et d'en poursuivre les activités. N'oubliez pas de décrire dans votre proposition comment votre organisme contribuera à cet objectif.

On recommande fortement aux demandeurs de lire attentivement les Lignes directrices nationales de 2017-2018 du programme Nouveaux sentiers pour l'éducation avant de présenter une demande concernant des exigences supplémentaires.

Les activités proposées doivent répondre à au moins un des objectifs actuels du programme.

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec AANC par courriel à l'adresse NPEP@aadnc-aandc.gc.ca ou par téléphone au 1-800-567-9604, et demander l'aide d'un agent de l'éducation.

Le comité de sélection pour le programme Nouveaux sentiers pour l’éducation choisit les candidats en fonction de ces critères. Pour en apprendre davantage sur les membres du comité de sélection, veuillez consulter leurs biographies.

Date de modification :