Modèle d'entente de financement – Autre – 2017–2018

À l'intention des fonctionnaires du MAINC

Certains articles de l'entente comportent des options. Veuillez choisir l'option qui s'applique au bénéficiaire et adapter l'entente en conséquence. Les articles comportant des éléments optionnels sont les suivants :

Article Sujet
8.1(c), (d) Lorsque le financement excède 100 000 $
9.2 Lorsque le bénéficiaire peut prêter les fonds versés par le gouvernement du Canada
11.5, 21.2, 24.4(f) (ii), 24.5 Lorsque le bénéficiaire est tenu de faire vérifier les comptes
12.1, 24.1(b) Lorsque le bénéficiaire peut déléguer des obligations ou transférer des fonds à un organisme apparenté
18.1(d), 39.4 Lorsque le bénéficiaire est constitué en société
33.1 Lorsque le bénéficiaire est tenu de contracter des
assurances
34.3 Lorsque la ou les initiatives sont réalisées dans plus d'une province ou plus d'un territoire, ou si le lieu d'affaires du bénéficiaire n'est pas situé dans la même province ou le même territoire que l'endroit où est réalisée une initiative
8.2, 8.3, 9.2(e) Lorsque le bénéficiaire est une organisation politique des Premières Nations
39.1 Lorsque le bénéficiaire est une organisation autochtone représentative

Si un autre ministère ou organisme fédéral verse des fonds, il faut modifier
ces articles :

  • 2.1, 5.1, 6.1, 8.1(a), (b), 9.1, 13.1, 14.1, 14.2, 15.1,17.2, 17.3(b), 22.1, 33.1
  • Définitions de l'annexe 1 : « avis de rajustement budgétaire », « coûts admissibles », « exigences d'exécution », « facteur de rajustement », « initiative »
  • Annexe 4, annexe 6, etc.
    [/COMMENT]

Table de matières

Entente de financement

entre

[COMMENT][remarque : si des organismes fédéraux versent des fonds aux termes de l'entente, assurez-vous d'insérer ici leur appellation légale et de faire les changements nécessaires aux renvois à « ministère fédéral » et à « ministre » dans le texte.][/COMMENT]

Sa Majesté la Reine du chef du Canada,

représentée aux fins de la présente entente par le ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien [et] [COMMENT][insérer le titre du ou des autres ministres qui versent des fonds aux termes de l'entente] [/COMMENT],

ci-après appelée

« gouvernement du Canada »,.

et

[/:NOM DU BÉNÉFICIAIRE],[COMMENT][insérer la description du statut juridique][/COMMENT] [COMMENT][ou insérer selon le cas][/COMMENT] dûment constitué en vertu des lois[COMMENT] [sélectionner et insérer selon le cas][/COMMENT]du Canada, ou [COMMENT][insérer le nom de la province, ou du territoire,[/COMMENT]

ci-après appelé

« bénéficiaire »..

Partie 1 - Objet et portée de l'entente

1. Objet

[COMMENT][si le MAINC finance plus d'une initiative aux termes de la présente entente, remplacer « une initiative » par « des initiatives » à l'article 1.1, et « de l'initiative » par « des initiatives » aux articles 1.2 et 1.3][/COMMENT]]

1.1 Le bénéficiaire souhaite réaliser une initiative et il désire que le gouvernement du Canada lui verse des fonds pour l'aider à en acquitter les coûts et accepte de rendre compte de l'utilisation de tous les fonds reçus ainsi que des résultats obtenus au moyen de ces fonds.

1.2 Le gouvernement du Canada souhaite verser des fonds au bénéficiaire pour l'aider à réaliser les objectifs de l'initiative.

1.3 La présente entente décrit les règles applicables au financement versé aux fins de l'initiative et les obligations du bénéficiaire et du gouvernement du Canada.

2. Éléments qui forment l'entente

2.1 Le terme « entente » désigne :

  1. tous les articles de l'entente;
  2. les annexes qui en font partie :
    Annexe 1 - Définitions des termes soulignés dans l'entente
    Annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC
    Annexe 3 - Modalités de paiement - Financement du MAINC
    Annexe 4 - Plan de dépenses
    Annexe 5 - Exigences et échéances en matière de rapports - Financement du MAINC
    Annexe 6 - Plan d'action de gestion - MAINC, si applicable
    Annexe 7 - Financement de [autre ministère fédéral] - Modalités, si applicable
    [COMMENT][ajouter ici un renvoi aux annexes additionnelles si plus d'un autre ministère verse des fonds et numéroter ces annexes de la façon suivante : 7.1, 7.2...] [/COMMENT]
    Annexe 8 - Plan de développement de gestion, si applicable
  3. tout amendement ou tout avis suivant les modalités de l'entente.

3. Portée de l'entente

3.1 La présente entente constitue l'accord complet entre les parties et remplace toute négociation, entente, résolution, correspondance écrite ou discussion précédente à ce sujet entre le gouvernement du Canada et le bénéficiaire.

4. Durée de l'entente

4.1 Sauf en cas de résiliation, la présente entente est en vigueur du [Année financière date début jour] jour de [Année financière date début mois] [Année financière date début année] au [Année financière date fin jour] jour de [Année financière date fin mois] [Année financière date fin année].

Partie 2 - Financement du gouvernement du Canada

5. Fonds versés par le gouvernement du Canada

5.1 Sous réserve des modalités de la présente entente, le gouvernement du Canada verse des paiements au bénéficiaire :

  1. aux fins énoncées à l'annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC [COMMENT][si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères fédéraux, ajouter les autres annexes qui précisent les résultats attendus][/COMMENT];
  2. jusqu'à concurrence des montants maximums figurant à l'annexe 3 - Modalités de paiement - Financement du MAINC,[COMMENT][si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères fédéraux, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités][/COMMENT]; et
  3. suivant l'échéancier de paiement de l'annexe 4 - Plan de dépenses.

5.2 Si la présente entente couvre plus d'un exercice, l'annexe 4 - Plan de dépenses établira un calendrier de paiements pour le premier exercice puis, avant chaque exercice subséquent, le gouvernement du Canada fournira par voie d'un avis le calendrier de paiements pour cet exercice.

6. Lois de financement et programmes fédéraux de financement

6.1 Malgré toute autre modalité précisée dans l'entente, l'obligation du gouvernement du Canada de faire un paiement prévu par cette entente est assujettie à l'affectation des fonds par le Parlement du Canada pour l'exercice durant lequel le paiement doit être versé.

6.2 Tout ministère fédéral qui verse des fonds conformément à l'entente peut modifier ou interrompre le financement si :

  1. le Conseil du Trésor du Canada modifie le programme de financement aux termes duquel les fonds sont versés ou y met fin;
  2. le ministre qui dirige le ministère en question modifie le programme de financement aux termes duquel les fonds sont versés ou y met fin;
  3. le Parlement du Canada modifie les niveaux de financement du ministère en question pour l'exercice durant lequel les fonds doivent être versés.

7. Retenue des fonds - si les rapports exigés ne sont pas présentés

7.1 Le gouvernement du Canada peut retenir les fonds destinés à un bénéficiaire si ce dernier ne présente pas à temps les rapports financiers ou autres exigés dans la présente entente ou dans toute entente de financement conclue dans le passé entre le bénéficiaire et un ministère fédéral qui verse des fonds dans le cadre de la présente entente. Les dispositions de la présente entente concernant le manquement peuvent aussi s'appliquer.

7.2 Sous réserve des dispositions concernant l'excédent de dépenses (article 16.1) et les paiements en trop à rembourser au gouvernement du Canada (article 17.1), le gouvernement du Canada verse les fonds retenus au bénéficiaire dans les 45 jours suivant la présentation des rapports exigés du bénéficiaire et leur acceptation par le gouvernement du Canada.

Partie 3 - Obligations du bénéficiaire

8. Obligations générales

8.1 Le bénéficiaire doit :

  1. offrir chaque programme ou service, ou mener chaque activité, selon les modalités de l'annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC [COMMENT][si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères fédéraux, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités] [/COMMENT], et
  2. suivre la réception et l'utilisation des fonds selon l'annexe 3 - Modalités de paiement - Financement du MAINC [COMMENT][si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères fédéraux, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités][/COMMENT]. , et [COMMENT]ajouter (c) si le financement versé par un ministère fédéral dépasse 100 000 $[/COMMENT]
  3. informer (article 38, Avis écrits) rapidement tout ministère fédéral qui verse plus de 100 000 $ aux fins d'une initiative dans le cadre de l'entente si le bénéficiaire reçoit une aide financière d'un autre ministère fédéral ou d'une administration provinciale, territoriale ou municipale pour la même initiative. Le MAINC peut obliger le bénéficiaire à lui rembourser tout montant qu'il lui a versé et qu'il considère comme du financement en double [.] [, et]

    [COMMENT]ajouter 8.2 et 8.3 si le bénéficiaire est une organisation politique des Premières Nations[/COMMENT]
  4. mettre en œuvre le plan de développement de gestion suivant l'échéancier qu'il contient. Le bénéficiaire et le MAINC se rencontrent pour examiner la mise en œuvre du plan par le bénéficiaire comme l'exige le plan. La première rencontre doit avoir lieu au plus tard six mois après la signature de l'entente.

[ajouter 8.2 et 8.3 si le bénéficiaire est une organisation politique des Premières Nations]

8.2 Le bénéficiaire fournit sur demande ses rapports financiers relatifs à la présente entente, y compris les rapports de vérificateurs indépendants, aux membres de ses Premières Nations membres.

[COMMENT]ajouter 8.3 si le bénéficiaire est une organisation politique des Premières Nations; inclusion facultative pour les autres bénéficiaires[/COMMENT]

8.3 Le bénéficiaire doit adopter et tenir à jour des lignes directrices sur les conflits d'intérêts. Ces lignes directrices doivent au minimum contenir les exigences suivantes :

  1. un employé ou un représentant du bénéficiaire ne doit pas tirer de sa fonction un avantage autre que sa rémunération d'employé ou de représentant;
  2. tout employé ou représentant du bénéficiaire qui a un conflit d'intérêt dans le résultat d'une décision que doit prendre le bénéficiaire doit faire connaître ce conflit au bénéficiaire et ne pas participer à la décision en question.

9. Utilisation des fonds du gouvernement du Canada

9.1 Le bénéficiaire doit utiliser les fonds versés par le gouvernement du Canada pour payer les coûts admissibles de chaque initiative décrite à l'annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC [COMMENT][si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères fédéraux, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités][/COMMEN].

9.2 Le bénéficiaire ne doit pas prêter les fonds versés par le gouvernement du Canada dans le cadre de la présente entente, à moins qu'une annexe de l'entente le permette.

[COMMENT][ou, s'il lui est permis de prêter les fonds en question et lorsque le bénéficiaire N'EST PAS une organisation politique des Premières Nations, utiliser l'article 9.2 suivant][/COMMENT]

9.2 À moins qu'une annexe de l'entente interdise de prêter les fonds versés par le gouvernement du Canada, le bénéficiaire peut prêter les fonds si les conditions suivantes sont respectées :

  1. le prêt n'est pas destiné à un usage personnel;
  2. le prêt est lié directement à une initiative financée aux termes de l'entente;
  3. le bénéficiaire a une politique écrite sur les prêts qu'il fournit sur demande au gouvernement du Canada;
  4. le bénéficiaire et l'emprunteur ont conclu un accord écrit au sujet de ce prêt.

[COMMENT][ou, s'il lui est permis de prêter les fonds en question et lorsque le bénéficiaire est une organisation politique des Premières Nations, utiliser l'article 9.2 suivant][/COMMENT]

9.2 À moins qu'une annexe de l'entente interdise de prêter les fonds versés par le gouvernement du Canada, le bénéficiaire peut prêter les fonds si les conditions suivantes sont respectées :

  1. le prêt n'est pas destiné à un usage personnel;
  2. le prêt est lié directement à une initiative financée aux termes de l'entente;
  3. le bénéficiaire a une politique écrite sur les prêts qu'il fournit sur demande au gouvernement du Canada;
  4. le bénéficiaire et l'emprunteur ont conclu un accord écrit au sujet de ce prêt;
  5. le bénéficiaire fournit sur demande sa politique écrite sur les prêts aux membres de ses Premières Nations membres.

10. Obligations de tenue de dossiers

10.1 Le bénéficiaire doit tenir des documents financiers, y compris des comptes, et des documents non financiers pour chaque initiative.

10.2 Le bénéficiaire doit tenir les documents financiers de manière à appuyer les rapports financiers exigés par l'entente. Ces documents doivent aussi pouvoir être vérifiés conformément à l'article 25.1 (Documents financiers pouvant être vérifiés).

10.3 Le bénéficiaire doit conserver pendant sept ans les documents financiers et non financiers avec les pièces justificatives originales. Cette période de sept ans commence le 1er avril qui suit le dernier exercice auquel le document est lié.

11. Obligations en matière de rapports

11.1 Aux dates de présentation des rapports qui figurent à l'annexe 5 - Exigences et échéances en matière de rapports - Financement du MAINC, le bénéficiaire doit soumettre au MAINC :

  1. les rapports financiers exigés par le Guide de présentation des rapports pour chaque exercice, ou partie d'exercice, inclus dans la période visée par l'entente;
  2. tous les autres rapports exigés, notamment ceux mentionnés dans l'annexe 5 - Exigences et échéances en matière de rapports - Financement du MAINC et décrits dans le Guide de présentation des rapports ou dans l'annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC.

11.2 Le bénéficiaire doit aussi présenter à tout autre ministère fédéral qui lui verse des fonds dans le cadre de l'entente tous les rapports requis qui sont énumérés dans l'annexe relative à ce financement.

11.3 Le bénéficiaire peut demander par écrit au ministère fédéral concerné qui lui verse des fonds, avant la date de présentation prévue, qu'on prolonge le délai pour la soumission d'un rapport exigé par l'entente. Dans sa demande, le bénéficiaire doit exposer les circonstances indépendantes de sa volonté qui l'empêchent de respecter l'échéance. Le gouvernement du Canada peut accepter de prolonger le délai et, dans ce cas, il communique au bénéficiaire un avis écrit précisant la nouvelle échéance.

11.4 Le gouvernement du Canada informe le bénéficiaire qu'il a reçu son rapport financier dans les 30 jours suivant la réception.

[COMMENT][ajouter 11.5 et 11.6 si le bénéficiaire est tenu de faire vérifier ses rapports financiers par un vérificateur indépendant][/COMMENT]

11.5 Le bénéficiaire doit faire vérifier ses rapports financiers annuels par un vérificateur indépendant qui est reconnu dans la province ou le territoire où il a lui-même son siège administratif. Il avise par écrit le gouvernement du Canada de la nomination de ce vérificateur au moins deux semaines avant la fin de l'exercice qui est visé par les rapports financiers en question.

11.6 Le bénéficiaire doit fournir sur demande son rapport financier annuel vérifié à tout ministère fédéral qui lui verse des fonds en vertu de l'entente.

11.7 Lorsque la présente entente comprend plus d'un exercice, le MAINC fournira, par avis, pour chaque nouvel exercice, une annexe 5 révisée - Exigences et échéances en matière de rapports - Financement du MAINC pour chaque nouvel exercice. L'annexe pour l'exercice précédent continuera à s'appliquer pour l'exercice visé.

12. Responsabilité du bénéficiaire à l'égard des obligations de l'entente

12.1 Le bénéficiaire ne peut pas céder, déléguer ni confier en sous-traitance une obligation dans le cadre de la présente entente; il ne peut pas non plus transférer de fonds à un organisme apparenté pour l'exécution ou la gestion en tout ou en partie d'une initiative financée aux termes de cette entente.

[COMMENT][ou, si le bénéficiaire peut déléguer des obligations ou transférer des fonds, utiliser les articles 12.1 et 12.2 suivants][/COMMENT]

12.1 Le bénéficiaire peut déléguer des obligations ou transférer des fonds à un organisme apparenté relativement à l'exécution ou à la gestion en tout ou en partie d'une initiative financée aux termes de l'entente. Le bénéficiaire demeure responsable du respect des obligations contenues dans l'entente, et il doit s'assurer que l'organisme apparenté s'acquitte de ses obligations contractuelles envers lui.

12.2 Lorsque le bénéficiaire délègue des obligations ou transfère des fonds à un organisme apparenté, il doit veiller à ce que :

  1. ses responsabilités et ses rôles, ceux de l'organisme apparenté ainsi que la relation qui unit les deux parties soient clairement établis;
  2. l'organisme apparenté lui présente en temps opportun des rapports lui permettant de se conformer aux obligations en matière de rapports financiers et de tenue de dossiers qui sont contenues dans l'entente;
  3. l'organisme apparenté autorise le bénéficiaire à remettre au gouvernement du Canada les rapports financiers ou autres que cet organisme a présentés au bénéficiaire;
  4. l'organisme apparenté, à la demande des vérificateurs ou des évaluateurs qui sont des employés ou des sous-traitants du gouvernement du Canada :
    1. leur donne accès à ses documents financiers et non financiers, notamment aux pièces justificatives, concernant toute initiative que l'organisme apparenté exécute ou gère pour le bénéficiaire;
    2. leur permette d'inspecter ces documents et d'en tirer des doubles ou des extraits, sauf si la loi l'interdit;
    3. leur offre toute l'aide nécessaire, notamment en leur donnant accès à ses locaux;
    4. oblige toute entité ayant fourni des services de comptabilité ou de tenue de dossiers à l'organisme apparenté à leur remettre des copies des comptes et des autres documents concernant toute initiative que l'organisme apparenté exécute ou gère en tout ou en partie pour le bénéficiaire;
  5. l'organisme apparenté tienne des documents relativement à toute initiative qu'il exécute ou gère en tout ou en partie pour le bénéficiaire, y compris les pièces justificatives originales, et les conserve pendant sept ans à compter du 1er avril qui suit l'exercice auquel ces documents sont liés;
  6. le bénéficiaire et l'organisme apparenté disposent d'un contrat écrit signé par leurs représentants autorisés respectifs qui prévoit au minimum :
    1. les obligations de l'organisme apparenté, y compris en ce qui concerne les obligations du bénéficiaire dans le cadre de la présente entente qui sont précisées aux articles (a) à (e);
    2. le fait que les liens entre le bénéficiaire et l'organisme apparenté ne créent pas et ne visent pas à créer de relation de mandataire, d'association, d'employeur-employé ou de coentreprise entre cet organisme et le gouvernement du Canada, et que ni le bénéficiaire ni l'organisme apparenté ne peut donner l'impression qu'une telle relation existe;
    3. le consentement selon lequel les obligations mentionnées en (c), (d) et (e) demeurent après la fin du contrat entre l'organisme apparenté et le bénéficiaire;
    4. la permission de fournir au gouvernement du Canada une copie du contrat entre l'organisme apparenté et le bénéficiaire.

Partie 4 - Gestion du financement

13. Échéancier de paiement des coûts admissibles

13.1 L'annexe 4 - Plan de dépenses précise les montants et l'échéancier de paiement à l'égard des coûts admissibles du bénéficiaire dans le cadre de l'entente. Le bénéficiaire doit utiliser les fonds aux fins prévues à l'annexe 4 et respecter les montants et l'échéancier qui y sont précisés.

14. Changements dans les besoins de financement ou dans l'échéancier - sans augmentation du maximum payable

14.1 Lorsque le bénéficiaire constate que toutes avances prévues pour une initiative à l'annexe 4 - Plan de dépenses ne conviennent plus et qu'il a besoin de fonds soit plus tôt, soit plus tard que prévu, il doit en informer sans tarder le ministère qui verse les fonds et lui proposer les amendements appropriés à l'annexe 4. Il est cependant impossible d'augmenter de cette façon le montant total de financement de l'initiative dans le cadre de l'entente.

14.2 Le ministère qui verse les fonds a 30 jours pour indiquer au bénéficiaire s'il accepte ou refuse le rajustement proposé. S'il accepte le rajustement, il envoie au bénéficiaire un avis de changement aux mouvements de trésorerie et y joint la version amendée de l'annexe 4.

15. Changements au financement modifiant le montant payable - facteur de rajustement

15.1 Si le montant du financement destiné au bénéficiaire change selon un facteur de rajustement prévu à l'annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC [COMMENT][si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères fédéraux, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités][/COMMENT], le ministère qui verse les fonds envoie au bénéficiaire un avis de rajustement budgétaire et y joint la version amendée de l'annexe 3 [COMMENT][si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères fédéraux, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités][/COMMENT] et de l'annexe 4 - Plan de dépenses.

16. Excédent de dépenses - responsabilité du bénéficiaire

16.1 Le bénéficiaire est responsable des dépenses qui dépassent le montant versé aux fins des coûts admissibles d'une initiative dans le cadre de l'entente.

17. Paiements en trop à rembourser au gouvernement du Canada

17.1 Tout montant que le bénéficiaire est tenu de rembourser au gouvernement du Canada ou qu'il lui doit autrement constitue une créance envers celui-ci. La créance est payable dès que le gouvernement du Canada avise le bénéficiaire de son existence. Une fois l'avis donné, le gouvernement du Canada peut compenser le montant de la créance en le soustrayant des sommes qu'il doit au bénéficiaire aux termes de la présente entente ou de toute autre entente en vertu de laquelle un ministère fédéral verse des fonds au bénéficiaire.

17.2 Sans limiter les dispositions de cette entente concernant le manquement (article 18) ou la résiliation (article 29), le bénéficiaire a l'obligation de rembourser au gouvernement du Canada tout montant qui lui a été payé en trop selon l'annexe 3 - Modalités de paiement - Financement du MAINC [COMMENT] [si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères fédéraux, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités][/COMMENT] et l'annexe 4 - Plan de dépenses.

17.3 Par exemple, il y a paiement en trop dans les circonstances suivantes :

  1. le bénéficiaire n'a pas dépensé tous les fonds versés par le gouvernement du Canada;
  2. le bénéficiaire n'a pas consacré les fonds à des coûts admissibles pendant l'exercice où ces fonds devaient être dépensés et l'annexe 3 [COMMENT][si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères fédéraux, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités] [/COMMENT] ne [permet] [permettent] pas d'autres possibilités;
  3. le bénéficiaire a dépensé des fonds pour payer des coûts inadmissibles;
  4. le gouvernement du Canada a versé un montant en trop par erreur.

17.4 Le bénéficiaire peut inclure le paiement de cette créance envers le gouvernement du Canada avec le rapport financier qui fait état du paiement en trop.

17.5 Le gouvernement du Canada demande des intérêts sur les montants en souffrance suivant la présente entente conformément au Règlement sur les intérêts et les frais administratifs (DORS/96-188), qui relève de la Loi sur la gestion des finances publiques.

Partie 5 - Manquement à l'entente

18. Circonstances du manquement

18.1 Le bénéficiaire manque à la présente entente dans les circonstances suivantes :

a. il ne respecte pas une des obligations énoncées dans la présente entente ou dans une autre entente de financement conclue avec un ministère fédéral qui verse des fonds dans le cadre de l'entente;

b. un vérificateur indépendant du bénéficiaire émet une opinion défavorable ou une déclaration d'abstention sur les états financiers exigés par la présente entente ou toute entente de financement conclue dans le passé entre le bénéficiaire et un ministère fédéral qui lui verse des fonds aux termes de la présente entente et qui a demandé une vérification indépendante;

c. un ministre représentant le gouvernement du Canada dans l'entente est d'avis, après avoir examiné les rapports et les renseignements financiers du bénéficiaire, que la situation financière du bénéficiaire met en péril une initiative;

d. le bénéficiaire fait faillite, devient insolvable, est mis sous séquestre, se prévaut d'une loi sur la faillite ou l'insolvabilité ou cesse toute activité.

[COMMENT][ou, si le bénéficiaire est constitué en société, utiliser l'article (d) suivant][/COMMENT]

d. le bénéficiaire fait faillite, devient insolvable, est mis sous séquestre, se prévaut d'une loi sur la faillite ou l'insolvabilité, cesse toute activité ou cesse d'être une société en règle sous le régime des lois du Canada ou de la province ou du territoire visé.

19. Obligation de communiquer

19.1 Si le bénéficiaire manque à ses obligations, les parties communiquent ou se réunissent pour examiner la situation.

20. Recours en cas de manquement

20.1 Malgré l'article 19.1, si le bénéficiaire manque à la présente entente, le gouvernement du Canada peut adopter une ou plusieurs des mesures suivantes :

  1. il peut exiger du bénéficiaire qu'il conçoive et applique un plan d'action de gestion dans un délai de 60 jours civils ou dans tout autre délai convenu par écrit par les parties;
  2. il peut exiger du bénéficiaire qu'il obtienne des conseils dont le type et la source sont acceptables pour le gouvernement du Canada;
  3. il peut retenir tout montant qui serait autrement payable dans le cadre de l'entente;
  4. il peut demander au bénéficiaire de prendre toute autre mesure qui lui paraît raisonnablement nécessaire pour remédier au manquement;
  5. il peut prendre toute autre mesure que le gouvernement du Canada juge nécessaire, y compris toute mesure corrective qui est indiquée par un ministère fédéral dans une annexe de l'entente;
  6. il peut résilier l'entente.

20.2 Malgré la mention du gouvernement du Canada à l'article 20.1, les recours qui y sont prévus peuvent être exercés par un ou plusieurs des ministères fédéraux qui versent des fonds au bénéficiaire selon l'entente.

21. Communication de documents financiers à d'autres ministères

21.1 Sans limiter le droit du gouvernement du Canada de faire faire une vérification en vertu de l'article 24, ni ses options selon l'article 20 (Recours en cas de manquement), si le bénéficiaire manque à l'obligation contenue dans l'entente de présenter sur demande un rapport financier à un ministère fédéral qui lui verse des fonds dans le cadre de cette entente, le MAINC peut communiquer les rapports financiers utiles à cet autre ministère fédéral.

[COMMENT][Ajouter le paragraphe 21.2 suivant si le bénéficiaire doit faire vérifier ses rapports financiers par un vérificateur indépendant][/COMMENT]

21.2 Sans limiter le droit du gouvernement du Canada de faire faire une vérification en vertu de l'article 24, ni ses options selon l'article 20, si le bénéficiaire manque à l'obligation prévue dans l'entente de présenter au gouvernement du Canada un rapport financier ayant fait l'objet d'une vérification indépendante, le gouvernement du Canada peut :

  1. exiger du bénéficiaire qu'il retienne les services d'un vérificateur indépendant reconnu dans la province ou le territoire où lui-même a son siège administratif pour que ses rapports financiers soient vérifiés à ses frais, puis communiqués au gouvernement du Canada dans un délai raisonnable fixé par ce dernier;
  2. désigner un vérificateur indépendant reconnu dans la province ou le territoire où le bénéficiaire a son siège administratif, auquel cas :
    1. le bénéficiaire donne au vérificateur ainsi désigné le plein accès à ses comptes financiers et à ses documents non financiers, ainsi qu'à tout autre renseignement dont il a besoin pour effectuer sa vérification;
    2. le bénéficiaire rembourse tous les frais de vérification au gouvernement du Canada.

Partie 6 - Information et diffusion de l'information

22. Diffusion de renseignements par le gouvernement du Canada

22.1 Le gouvernement du Canada peut rendre publics :

  1. le nom du bénéficiaire;
  2. le montant du financement prévu dans la présente entente;
  3. la nature générale de chaque initiative décrite à l'annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC [COMMENT][si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères fédéraux, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités][/COMMENT].

22.2 L'article 22.1 ne limite pas les droits ou les obligations du gouvernement du Canada de divulguer de l'information.

23. Reconnaissance du financement

23.1 Le gouvernement du Canada ou le bénéficiaire peut proposer à l'autre partie de faire une annonce publique conjointe ou de produire des documents de communication communs afin de faire connaître le financement versé par le gouvernement du Canada aux fins d'une initiative dans le cadre de la présente entente. La communication peut être faite par l'intermédiaire d'événements publics, de communiqués, d'entrevues, de discours, de publications, d'éléments de signalisation, de sites Web, de messages publicitaires ou de matériel promotionnel.

23.2 La partie qui soumet la proposition accorde à l'autre partie suffisamment de temps pour lui communiquer sa réponse par écrit avant l'événement ou la publication. La partie qui reçoit la proposition répond le plus rapidement possible afin de faciliter la participation et permettre la production et la diffusion du matériel en temps utile.

Partie 7 - Vérification et évaluation par le gouvernement du Canada

24. Droit de vérifier et d'évaluer du gouvernement du Canada

24.1 Tout ministère fédéral qui verse des fonds dans le cadre de l'entente peut, seul ou conjointement avec un autre ministère fédéral qui verse aussi des fonds aux termes de l'entente :

a. vérifier les documents du bénéficiaire ou de tout organisme apparenté afin de confirmer le respect de l'entente ou l'intégrité des données déclarées au gouvernement du Canada en vertu de l'entente;

b. vérifier ou évaluer les pratiques de gestion et de contrôle financier du bénéficiaire relativement à l'entente ou l'efficacité d'exécution de l'une ou de l'ensemble des initiatives financées dans le cadre de l'entente.

[COMMENT][ou, si le bénéficiaire peut déléguer des obligations aux termes de l'article 12.1, utiliser l'article (b) suivant][/COMMENT]

b.  vérifier ou évaluer les pratiques de gestion et de contrôle financier du bénéficiaire relativement à l'entente ou l'efficacité d'exécution de l'une ou de l'ensemble des initiatives financées dans le cadre de l'entente, y compris celles gérées ou exécutées en tout ou en partie par un organisme apparenté au nom du bénéficiaire.

24.2 Le gouvernement du Canada décide du nombre, de la portée et du moment des vérifications ou des évaluations.

24.3 La vérification ou l'évaluation peut être assignée à un ou plusieurs vérificateurs ou évaluateurs qui sont des employés ou des sous-traitants du gouvernement du Canada.

24.4 Si une vérification ou une évaluation est réalisée suivant cet article, le bénéficiaire doit collaborer à sa réalisation et, sur demande, aider les vérificateurs ou les évaluateurs et leur procurer l'information dont ils ont besoin, par exemple :

  1. leur fournir :
    1. l'accès à tous les documents liés à l'entente et au financement versé selon ses modalités, y compris aux pièces justificatives originales;
    2. toute autre information dont ils ont besoin relativement à ces documents;
  2. leur permettre d'inspecter ces documents;
  3. leur permettre de tirer des doubles ou des extraits de ces documents, sauf si la loi l'interdit;
  4. leur fournir les documents tenus conformément à toute entente précédente en vertu de laquelle le gouvernement du Canada a versé des fonds au bénéficiaire et qui, selon les vérificateurs ou les évaluateurs, peuvent être pertinents à la vérification ou à l'évaluation;
  5. leur donner accès aux locaux du bénéficiaire;
  6. dans le cas d'une vérification :
    1. obliger quiconque a fourni au bénéficiaire des services de comptabilité ou de tenue de dossiers à remettre des copies de ces comptes et autres documents aux vérificateurs[.][;]

      [COMMENT][ajouter l'article (ii) si le bénéficiaire doit faire vérifier ses rapports financiers par un vérificateur indépendant] [/COMMENT]
    2. autoriser les vérificateurs indépendants qui ont vérifié des rapports financiers selon l'article 11.5 ou l'article 21.2(a) à permettre aux vérificateurs du gouvernement du Canada d'accéder aux documents de travail qui appuient l'opinion ou la déclaration d'abstention des vérificateurs indépendants.

[COMMENT][ajouter l'article 24.5 si le bénéficiaire doit faire vérifier ses rapports financiers par un vérificateur indépendant][/COMMENT]

24.5 Cet article portant sur la vérification et l'évaluation ne limite pas l'obligation du bénéficiaire de faire vérifier les rapports financiers aux termes de l'article 11.5 ni le droit du Canada, selon l'article 21.2, de nommer un vérificateur indépendant ou de demander au bénéficiaire de le faire.

24.6 Les possibilités de vérification et d'évaluation que prévoit cet article pour les ministères fédéraux qui versent des fonds aux termes de l'entente ainsi que les obligations imposées au bénéficiaire demeurent pendant sept ans après la résiliation ou l'expiration de la présente entente.

25. Documents financiers pouvant être vérifiés

25.1 Le bénéficiaire doit tenir des documents financiers, y compris des comptes, concernant tous les fonds versés par le gouvernement du Canada de manière à permettre les vérifications.

Partie 8 - Considérations juridiques

26. Relation entre le bénéficiaire et le gouvernement du Canada

26.1 La présente entente ne crée pas et ne vise pas à créer de relation de mandataire, d'association, d'employeur-employé ou de coentreprise entre le bénéficiaire et le gouvernement du Canada, et le bénéficiaire ne peut pas donner l'impression qu'une telle relation existe.

27. Amendements à l'entente

27.1 La présente entente ne peut être amendée qu'aux termes d'un accord écrit signé par le gouvernement du Canada et le bénéficiaire. Toutefois, le gouvernement du Canada peut amender l'entente sans l'accord du bénéficiaire si la mesure vise :

  1. la prolongation du délai de présentation d'un rapport selon l'article 11.3;
  2. le financement selon les articles 6.1 et 6.2;
  3. le plan de dépenses par l'entremise d'un avis de changement aux mouvements de trésorerie (article 14.2);
  4. le montant du financement par l'intermédiaire d'un avis de rajustement budgétaire (article 15.1).

28. Règlement des différends

28.1 Les parties conviennent de tenter de régler leurs différends au sujet de la présente entente par la négociation ou un autre mode de règlement jugé approprié, sauf dans les cas suivants :

  1. décision budgétaire du bénéficiaire qui respecte les modalités de l'entente;
  2. montant du financement versé aux termes de l'entente; et
  3. vérification ou évaluation du gouvernement du Canada.

28.2 Le fait d'être en négociation ou d'avoir recours à un autre processus de règlement des différends ne suspendra pas ou ne retardera pas une décision du gouvernement du Canada sur un manquement du bénéficiaire ni toute autre mesure prise par le gouvernement du Canada en vertu de l'article 6 (Lois de financement et programmes fédéraux de financement) ou de l'article 20 (Recours en cas de manquement).

28.3 Si les parties sont incapables de régler le différend par la négociation et qu'elles consentent à la médiation, le gouvernement du Canada et le bénéficiaire assument à parts égales les coûts de celle-ci. Le bénéficiaire ne doit pas utiliser les fonds qui lui sont versés dans le cadre de la présente entente pour payer les frais de médiation.

28.4 Il est interdit d'utiliser toute information tirée de discussions, de notes de réunions, d'offres de règlement ou de toute autre communication orale ou écrite relatives à un processus de règlement des différends dans le cadre d'une procédure judiciaire, à moins que la loi l'exige. Cette restriction ne s'applique pas à l'information ou aux communications qui auraient été admissibles ou assujetties aux règles concernant la communication et l'interrogatoire préalable dans une procédure judiciaire si le processus de règlement des différends n'avait pas été appliqué.

29. Résiliation de l'entente

29.1 Sans limiter l'article 6 (Lois de financement et programmes fédéraux de financement) ou l'article 20 (Recours en cas de manquement), la partie qui souhaite résilier l'entente doit faire part de son intention à l'autre partie. Les parties doivent :

  1. tenter de régler tout différend en suivant le processus décrit à l'article 28, s'il y a lieu;
  2. convenir d'un échéancier de résiliation qui ne met pas en péril la ou les initiatives.

29.2 Une fois que les exigences de l'article 29.1 sont remplies, la partie qui souhaite résilier l'entente aux termes de cet article doit en informer l'autre partie au moyen d'un préavis écrit d'au moins 60 jours. Le préavis doit faire état des motifs de la résiliation.

29.3 En cas de résiliation de la présente entente, y compris aux termes de l'article 20 (Recours en cas de manquement) :

  1. le bénéficiaire fournit au gouvernement du Canada les rapports financiers exigés à l'article 11 (Obligations en matière de rapports) dans les 120 jours suivant la date de résiliation;
  2. le bénéficiaire remet au gouvernement du Canada tous les fonds versés dans le cadre de la présente entente qui n'ont pas été dépensés à la date de résiliation et lui rembourse toute créance qu'il a envers lui, comme l'exige l'article 17 (Paiements en trop à rembourser au gouvernement du Canada);
  3. à moins que le gouvernement du Canada et le bénéficiaire conviennent d'autre chose par écrit, le gouvernement du Canada verse au bénéficiaire toute somme qu'il lui doit jusqu'à la date de résiliation ou compense le montant à partir des sommes dues aux termes de la présente entente ou de toute autre entente de financement entre le bénéficiaire et le gouvernement du Canada.

29.4 Les dispositions de cet article demeurent après la résiliation ou l'expiration de la présente entente.

30. Obligations qui se poursuivent après la fin de l'entente

30.1 Certains articles énoncent précisément que leurs dispositions continuent de s'appliquer après la résiliation ou l'expiration de l'entente. Il en est de même pour les obligations suivantes :

  1. article 10, Obligations de tenue de dossiers;
  2. article 11, Obligations en matière de rapports;
  3. article 12, Responsabilité du bénéficiaire à l'égard des obligations de l'entente;
  4. article 16, Excédent de dépenses - responsabilité du bénéficiaire;
  5. article 17, Paiements en trop à rembourser au gouvernement du Canada;
  6. article 21, Communication de documents financiers à d'autres ministères;
  7. article 22, Diffusion de renseignements par le gouvernement du Canada;
  8. article 23, Reconnaissance du financement;
  9. article 25, Documents financiers pouvant être vérifiés.

31. Renonciation écrite requise

31.1 Toute partie qui souhaite renoncer à un élément de l'entente doit formuler sa renonciation par écrit.

31.2 Le fait qu'une partie ait renoncé à ses droits dans le passé ne signifie pas qu'elle perd son droit de prendre des mesures à d'autres occasions.

32. Droit d'indemnisation et non-responsabilité

32.1 Le bénéficiaire indemnise le gouvernement du Canada, ses ministres, ses mandataires, ses employés, ses fonctionnaires, ses agents, ses ayants cause et ses ayants droit à l'égard de toute réclamation, obligation ou demande découlant directement ou indirectement de ce qui suit :

  1. toute action, omission ou négligence du bénéficiaire ou d'un organisme apparenté agissant en son nom;
  2. toute dérogation à la présente entente par le bénéficiaire;
  3. l'exécution, en tout ou en partie, ou l'inexécution des engagements du bénéficiaire suivant l'entente.

32.2 Le bénéficiaire ne tient pas le gouvernement du Canada responsable des pertes qu'il peut enregistrer à l'égard d'une réclamation, d'une obligation ou d'une demande pouvant survenir parce que lui-même ou un organisme apparenté agissant en son nom a contracté un emprunt, un contrat de location- acquisition ou un autre engagement à long terme.

32.3 Le droit d'indemnisation et la non-responsabilité que cet article garantit au gouvernement du Canada demeurent après la fin de la présente entente.

33. Assurances

33.1 Le bénéficiaire a la responsabilité de juger du besoin de se pourvoir en assurances pour sa propre protection et le respect de ses obligations selon la présente entente.

[COMMENT][ou, si le programme exige des assurances, utiliser l'article 33.1 suivant][/COMMENT]

33.1 Le bénéficiaire doit avoir à tout le moins la protection minimale d'assurances précisée à l'annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC [COMMENT][si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères fédéraux, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités][/COMMENT]

34. Textes législatifs et documents gouvernementaux

34.1 Dans la présente entente, toute mention de la législation fédérale est réputée renvoyer aux lois fédérales en vigueur à la signature de l'entente, avec tous les amendements subséquents. De même, toute mention de documents du gouvernement du Canada est réputée renvoyer aux documents du gouvernement du Canada disponibles au moment de la signature de l'entente et à ceux qui les remplacent par la suite.

34.2 Le MAINC publiera un Guide de présentation des rapports pour chaque exercice avant le début de cet exercice. Le MAINC peut modifier un Guide de présentation des rapports au cours de l'exercice uniquement si la modification découle d'une exigence du Conseil du Trésor du Canada. Le MAINC informera rapidement le bénéficiaire de toute modification.

[COMMENT][option : supprimer l'article 34.2 si la ou les initiatives sont réalisées dans plus d'une province ou plus d'un territoire ou si le lieu d'affaires du bénéficiaire n'est pas situé dans la même province ou le même territoire que l'endroit où est réalisée une initiative][/COMMENT]

34.3 La présente entente doit être interprétée en fonction des lois du Canada et des lois de la province ou du territoire où sont réalisées la ou les initiatives financées par l'entente.

35. Définitions

35.1 Les termes qui ont un sens particulier dans la présente entente sont soulignés dans le texte et définis à l'annexe 1 - Définitions des termes soulignés dans l'entente.

36. Facilité d'emploi

36.1 La table des matières, les titres des articles et l'index ne font pas partie de la présente entente et ne doivent pas servir à son interprétation. Ils sont là pour aider le lecteur à repérer plus aisément ce qui l'intéresse dans l'entente.

37. Effet de l'entente sur les parties

37.1 La présente entente lie le bénéficiaire et le gouvernement du Canada, ainsi que leurs administrateurs, leurs ayants droit et leurs ayants cause respectifs.

Partie 9 - Avis

38. Avis écrits

38.1 Si la présente entente exige d'une partie qu'elle communique un avis, une demande ou une directive à l'autre partie, il doit s'agir d'une communication écrite transmise selon les indications contenues dans cet article.

38.2 Tout avis doit être communiqué d'une des manières suivantes, et la date de notification est établie selon les indications ci-dessous :

  1. remise en main propre, auquel cas la date de notification est la date de la remise;
  2. poste recommandée ou messagerie, auquel cas la date de notification est la date de l'accusé de réception de la partie destinataire;
  3. télécopie ou courrier électronique, auquel cas la date de notification est la date à laquelle l'avis a été transmis et à laquelle sa réception par l'autre partie peut être confirmée.

38.3 L'une ou l'autre des parties peut changer l'adresse contenue dans la présente entente en en avisant l'autre partie.

38.4 Aux fins de la présente entente, les avis sont envoyés :

  1. au bénéficiaire à l'adresse suivante : [COMMENT][ajouter les coordonnées, y compris l'adresse de courriel][/COMMENT]
  2. au MAINC à l'adresse suivante : [COMMENT][ajouter les coordonnées, y compris l'adresse de courriel][/COMMENT]
    [COMMENT][ajouter (c), s'il y a lieu][/COMMENT]

  3. au [ministère fédéral] à l'adresse suivante : [COMMENT][ajouter les coordonnées, y compris l'adresse de courriel][/COMMENT]

Partie 10 - Attestations et conditions prescrites pour la conclusion de l'entente

39. Attestations du bénéficiaire

39.1 Le bénéficiaire atteste que quiconque fait du lobbying en son nom est enregistré comme le prescrit la Loi sur le lobbying.

[COMMENT][remplacer l'article 39.1 ci-dessus par le suivant si le bénéficiaire est un organisme autochtone représentatif][/COMMENT]

39.1 Le bénéficiaire atteste :

  1. qu'il n'a pas versé ni convenu de verser à quiconque, directement ou indirectement, et qu'il ne versera pas à quiconque, directement ou indirectement, un paiement conditionnel à la sollicitation, à la négociation ou à l'obtention de cette entente;
  2. que quiconque a entrepris moyennant paiement, avant l'entrée en vigueur de l'entente, de communiquer ou de prendre rendez-vous au nom du bénéficiaire avec un « titulaire d'une charge publique » ou un « titulaire d'une charge publique désignée » au sens de la Loi sur le lobbying en ce qui concerne le financement prévu par l'entente est enregistré comme le prescrit cette loi;
  3. que quiconque entreprend moyennant paiement, pendant la durée de l'entente, de communiquer ou de prendre rendez-vous au nom du bénéficiaire avec un « titulaire d'une charge publique » ou un « titulaire d'une charge publique désignée » au sens de la Loi sur le lobbying est enregistré comme le prescrit cette loi;
  4. que, lorsque le bénéficiaire emploie une ou plusieurs personnes dont les fonctions comprennent de communiquer en son nom avec tout « titulaire d'une charge publique » ou « titulaire d'une charge publique désignée » au sens de la Loi sur le lobbying, l'agent responsable de la production des déclarations du bénéficiaire présente toutes les déclarations prescrites par cette loi.

39.2 Le bénéficiaire atteste qu'aucun membre de la Chambre des communes ni du Sénat du Canada ne tire, dans le cadre de cette entente, un avantage qui n'est pas offert au grand public.

39.3 Le bénéficiaire atteste qu'aucune personne visée par les dispositions d'après-mandat de la Loi sur les conflits d'intérêts, du Code régissant la conduite des titulaires de charge publique en ce qui concerne les conflits d'intérêts et l'après-mandat, du Code de valeurs et d'éthique du secteur public, du Code de valeurs et d'éthique de la fonction publique, de la Politique sur les conflits d'intérêts et l'après-mandat ou du code de valeurs et d'éthique de tout ministère fédéral ne tire un avantage de la présente entente, sauf si cette personne se conforme à toutes les dispositions d'après-mandat applicables.

[COMMENT][ajouter l'article 39.4 si le bénéficiaire est constitué en société][/COMMENT]

39.4 Le bénéficiaire atteste qu'il est une société en règle suivant les lois applicables du Canada ou d'une province ou d'un territoire et qu'il le restera pendant l'application de la présente entente.

Signée le [Inscrire la date]
par les représentants autorisés du gouvernement du Canada :
Signée le [Inscrire la date]
par les représentants autorisés du bénéficiaire :

(Inscrire le nom et le titre)
Ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien
(Inscrire le nom et le titre)

Note : Dans le cas d'un bénéficiaire constitué en société, inscrire après chaque signataire : "Je suis autorisé à engager la personne morale."
Témoin :


(Inscrire le nom et le titre)

Date :
Témoin :


(Inscrire le nom et le titre)

Date :

[COMMENT]Assurez vous que tout autre ministère fédéral parties à l'entente est inclus comme signataire à l'entente.[/COMMENT]


(Inscrire le nom et le titre)
(Inscrire le nom du ministère)

Témoin :

[Inscrir
e le nom et le titre
]
Date :

Annexe 1 - Définitions des termes soulignés dans l'entente

Dans la présente entente, sauf avis contraire, les termes qui suivent ont le sens indiqué :

avis de rajustement budgétaire Avis que le gouvernement du Canada envoie au bénéficiaire et qui modifie un montant de financement selon un facteur de rajustement prédéterminé énoncé à l'annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC .[COMMENT][si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités][/COMMENT].
compenser (une créance) Mode de paiement d'une créance lorsque les deux parties se doivent de l'argent. La somme due à une partie est soustraite de la somme due à l'autre partie. Par exemple, si A doit 1 000 $ à B et que B doit 1 500 $ à A, la créance de A (1 000 $) est soustraite du montant que lui doit B (1 500 $), et B ne rembourse que 500 $ à A.
contribution Financement versé aux termes de la présente entente. Dans un financement par contribution :

- tous les paiements effectués par le gouvernement du Canada doivent correspondre aux coûts admissibles engagés par le bénéficiaire et déclarés suivant l'entente;

- les fonds non dépensés doivent être remis au gouvernement du Canada, sauf avis contraire dans la présente entente; et

- les paiements reçus et utilisés à l'égard de coûts inadmissibles doivent être remboursés au gouvernement du Canada.
coûts admissibles Dépenses raisonnables aux fins d'une initiative en fonction des exigences établies à son sujet à l'annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC [COMMENT][si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités][/COMMENT].

Par exemple, les coûts admissibles peuvent comprendre les coûts en biens immobilisés, les coûts liés au développement de l'infrastructure, les coûts en actions et autres éléments d'actif, les coûts de fonctionnement, de commercialisation et de recours à des experts-conseils et à d'autres professionnels qualifiés et les coûts afférents à la prestation de services financiers et commerciaux.
coûts en biens immobilisés Coûts raisonnables et directs de conception, d'acquisition, de construction, d'agrandissement, de modification, de conversion, de transport, d'installation et d'assurance en cours de construction de biens immobilisés et droits d'exploitation par licence et de franchisage engagés par le bénéficiaire
exercice Sauf indication contraire, « exercice » s'entend de
l'exercice du gouvernement du Canada, c'est-à-dire la période d'un an qui commence le 1er avril d'une année civile et se termine le 31 mars de l'année civile qui suit.
exigences d'exécution Description d'une initiative et de ses résultats attendus contenue à l'annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC MAINC[COMMENT] ÉBAUCHE UTILISATION INTERNE SEULEMENT 16 [si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités][/COMMENT].
facteur de rajustement Facteur prédéterminé, établi dans l'annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC, qui tient compte d'une composante du coût qui n'est pas connue des parties à ce moment et qui peut modifier le montant du financement versé pour une initiative. [COMMENT][si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères fédéraux, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités] [/COMMENT].
Guide de présentation des rapports Document publié par le MAINC (avec ses modifications), pour chaque exercice, où est décrit le contenu des rapports que le bénéficiaire doit remettre au MAINC au sujet des activités financées suivant la présente entente et où est décrit le contenu des rapports financiers et rapports connexes que le bénéficiaire doit remettre au MAINC.
initiative Programme, service ou activité décrit à l'annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC [COMMENT][si le financement comprend des fonds provenant d'autres ministères, ajouter les autres annexes qui précisent les modalités] [/COMMENT] et que finance le gouvernement du Canada conformément à la présente entente.
installations et biens immobilisés Biens corporels achetés, construits, aménagés ou autrement acquis et qui :
  1. servent à la production ou à la fourniture de biens, à la prestation de services ou à la réalisation de produits d'entreprise;
  2. doivent faire l'objet d'une utilisation durable;
  3. sont d'une durée utile qui dépasse l'exercice du bénéficiaire;
  4. ne sont pas destinés à la revente dans le cours normal des activités.
MAINC Ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien, aussi appelé Affaires autochtones et du Nord Canada ou AANC.
mouvements de trésorerie Paiements périodiques qu'effectue le MAINC au bénéficiaire au nom du gouvernement du Canada selon l'échéancier de l'annexe 4 - Plan de dépenses.
organisme apparenté Autorité, commission, comité ou autre entité que le bénéficiaire a autorisé à agir en son nom suivant l'entente.
plan d'action de gestion Plan dressé par le bénéficiaire et acceptable pour le MAINC, avec toute modification élaborée par le bénéficiaire et acceptable pour le MAINC, qui décrit les mesures que doit adopter le bénéficiaire pour remédier à un manquement suivant la présente entente.
plan de développement de gestion Plan dressé et approuvé par le bénéficiaire qui aborde des recommandations formulées dans une évaluation réalisée par le MAINC au sujet des pratiques administratives, de reddition de comptes et de gestion du bénéficiaire. Le plan doit être accepté par le MAINC et mis en œuvre par le bénéficiaire, et annexé à cette dernière.
subvention Fonds que le bénéficiaire peut utiliser aux fins d'une initiative pour autant qu'il respecte les critères d'admissibilité.

Annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC

[COMMENT][Note aux fonctionnaires du MAINC : utilisez seulement les parties qui s'appliquent au bénéficiaire et aux initiatives visés par l'entente, et numérotez les paragraphes une fois que vous avez inséré tous les éléments nécessaires.]

Note : On trouve d'autres exigences d'exécution dans le modèle national d'entente de financement applicable aux Premières Nations et aux conseils tribaux[/COMMENT]

Initiative
*programme *service *activité
Exigences d'exécution Facteur(s) de rajustement
Gouvernance et institutions gouvernementales/Institutions représentatives Le bénéficiaire doit réaliser toutes les activités décrites dans sa proposition en date du <jour mois année> qui ont été approuvées par le MAINC le <jour mois année>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Association des agents financiers autochtones du Canada Le bénéficiaire doit réaliser toutes les activités décrites dans sa proposition en date du <jour mois année> qui ont été approuvées par le MAINC le <jour mois année>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Consultations et élaboration des politiques - Gouvernance Le bénéficiaire doit réaliser toutes les activités décrites dans le plan de travail approuvé en date du <jour mois année> conformément aux modalités convenues. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Loi sur la gestion financière des Premières Nations Commission de la fiscalité des Premières Nations
Le bénéficiaire doit réaliser tous les programmes, services et activités décrits dans le plan directeur annuel de [exercice] de la Commission de la fiscalité des Premières Nations.

Conseil de gestion financière des Premières Nations
Le bénéficiaire doit exécuter les stratégies visant les divers secteurs d'activités décrits dans le plan directeur annuel de [exercice] du Conseil de gestion financière des Premières Nations.

Administration financière des Premières Nations
Le bénéficiaire doit exécuter les « stratégies » visant les divers « secteurs d'activités » de la proposition de l'Administration financière des Premières Nations approuvée par le MAINC.
<ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Mise en oeuvre des règlements liés aux revendications - Contributions Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l'entente sur le règlement des revendications territoriales et aux plans de travail approuvés par le MAINC. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Commission Cris-Naskapie Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l'entente sur le règlement des revendications territoriales et aux plans de travail approuvés par le MAINC. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Forums intergouvernementaux Le bénéficiaire doit réaliser les activités en conformité avec les [termes et conditions associés au programme] [et] ou [un plan de travail proposé] ou [un plan de travail approuvé] [et] ou [la proposition] [et] [le budget afférent] pour <Nom du Projet>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Programme de capacité organisationnelle de base Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément au plan de travail, au budget et aux modalités approuvés, en date du <jour mois année>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Projet fédéral sur la consultation Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à la proposition, aux modalités, à la description des travaux, au plan de travail et au budget approuvés, en date du <jour mois année>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Services d'enseignement primaire et secondaire - écoles provinciales, privées ou indépendantes : frais de scolarité [COMMENT]Exigences d'exécution à utiliser lorsque AADNC conclut une entente de financement avec un conseil scolaire, une division scolaire, un arrondissement scolaire provincial, ou une école privée ou indépendante : [/COMMENT]

Le bénéficiaire doit fournir des services d'éducation aux élèves admissibles de <inscrire le nom des bandes et des réserves où résident les élèves> qui désirent fréquenter l'école ou les écoles du bénéficiaire.

Le bénéficiaire accepte de fournir aux élèves admissibles la même qualité d'éducation qui est fournie à tous les autres élèves tout en tenant compte des exigences et besoins spéciaux (autres que ceux compris dans le Programme d'éducation spéciale à coûts élevés) de certains élèves, comme il en sera décidé par les parties.
<ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Programme d'éducation spéciale à coûts élevés Le bénéficiaire doit administrer le Programme d'éducation spéciale à coûts élevés conformément à la demande de financement approuvée par le MAINC, aux modalités relatives aux Subventions et contributions pour favoriser l'essor de l'éducation primaire et secondaire des Premières Nations, et aux Lignes directrices nationales du Programme d'éducation spéciale à coûts élevés publiées par le MAINC, avec leurs modifications. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Programme d'enseignement primaire et secondaire - Écoles de bande : Services d'éducation de deuxième niveau Le bénéficiaire doit assurer la prestation des services d'éducation de deuxième niveau aux écoles administrées par la Bande conformément aux modalités relatives aux Subventions et contributions pour favoriser l'essor de l'éducation primaire et secondaire des Premières Nations et aux Lignes directrices nationales du Programme d'enseignement primaire et secondaire publiées par le MAINC, avec leurs modifications. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Nouveaux sentiers pour l'éducation Le bénéficiaire doit administrer le programme Nouveaux sentiers pour l'éducation conformément à la proposition approuvée par le MAINC, aux modalités relatives aux Subventions et contributions pour favoriser l'essor de l'éducation primaire et secondaire des Premières Nations, et aux Lignes directrices nationales de Nouveaux sentiers pour l'éducation publiées par le MAINC, avec leurs modifications. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Programme de réussite scolaire des étudiants des Premières Nations Le bénéficiaire doit administrer le Programme de réussite scolaire des étudiants des Premières Nations conformément à la proposition et aux plans de travail approuvé par le MAINC, aux modalités relatives aux Subventions et contributions pour favoriser l'essor de l'éducation primaire et secondaire des Premières Nations, et aux Lignes directrices nationales du Programme de réussite scolaire des étudiants des Premières Nations publiées par le MAINC, avec leurs modifications. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Programme des partenariats en éducation Le bénéficiaire doit administrer le Programme des partenariats en éducation conformément à la proposition approuvée par le MAINC, aux modalités relatives aux Subventions et contributions pour favoriser l'essor de l'éducation primaire et secondaire des Premières Nations, et aux Lignes directrices nationales du Programme des partenariats en éducation publiées par le MAINC, avec leurs modifications. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Stratégie d'emploi pour les jeunes Inuits et des Premières Nations Le bénéficiaire doit administrer la Stratégie d'emploi pour les jeunes Inuits et des Premières Nations conformément à la (aux) proposition(s) approuvée(s) par le MAINC, aux modalités relatives aux Subventions et contributions visant à accroître la participation des jeunes Inuits et des Premières Nations aux possibilités en éducation et sur le marché du travail, et aux Lignes directrices nationales du programme Connexion compétences et du programme Expérience emploi été publiées par le MAINC, avec leurs modifications. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Programme d'enseignement postsecondaire Le bénéficiaire doit administrer le Programme d'aide aux étudiants de niveau postsecondaire et le Programme préparatoire à l'entrée au collège et à l'université conformément aux modalités relatives aux Subventions et contributions pour favoriser l'essor de l'éducation postsecondaire des Premières Nations et des Inuits, et aux Lignes directrices nationales du Programme d'aide aux étudiants de niveau postsecondaire et du Programme préparatoire à l'entrée au collège et à l'université publiées par le MAINC, avec leurs modifications. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Programme de partenariats postsecondaires Le bénéficiaire doit administrer le Programme de partenariats postsecondaires conformément à la proposition et aux plans de travail approuvés par le MAINC, aux modalités relatives aux Subventions et contributions pour favoriser l'essor de l'éducation postsecondaire des Premières Nations et des Inuits, et aux Lignes directrices nationales du Programme de partenariats postsecondaires publiées par le MAINC, avec leurs modifications. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Services d'enseignement primaire et secondaire - Écoles de bande Le bénéficiaire doit administrer le Programme d'enseignement primaire et secondaire conformément aux modalités relatives aux Subventions et contributions pour favoriser l'essor de l'éducation primaire et secondaire des Premières Nations et aux Lignes directrices nationales du Programme d'enseignement primaire et secondaire publiées par le MAINC, avec leurs modifications. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Programme des centres éducatifs et culturels des Premières Nations et des Inuits Le bénéficiaire doit administrer le Programme des centres éducatifs et culturels des Premières Nations et des Inuits conformément à la proposition approuvée par le MAINC, aux modalités relatives aux Subventions et contributions visant à accroître la participation des jeunes Inuits et des Premières Nations aux possibilités en éducation et sur le marché du travail, et aux Lignes directrices nationales du Programme des centres éducatifs et culturels des Premières Nations et des Inuits publiées par le MAINC, avec leurs modifications. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Indspire Le bénéficiaire doit administrer les contributions à Indspire conformément à la proposition approuvée par le MAINC, aux modalités relatives aux Subventions et contributions visant à accroître la participation des jeunes Inuits et des Premières Nations aux possibilités en éducation et sur le marché du travail, et aux Lignes directrices d'Indspire publiées par le MAINC, avec leurs modifications. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Aide au revenu Le bénéficiaire doit :
  1. administrer le Programme d'aide au revenu selon le Manuel national des programmes sociaux du MAINC et toute autre documentation actuelle du programme approuvée par le MAINC, avec leurs modifications subséquentes.

    [COMMENTAIRE]Utiliser le texte suivant pour le financement du bénéficiaire en vue de l'administration des mesures de préparation à l'emploi en fonction de la proposition approuvée :[/COMMENTAIRE]
  2. administrer les mesures de préparation à l'emploi conformément à la proposition <Nom du projet> approuvée le <Jour, mois, année>.
<ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Services à l'enfance et à la famille des Premières Nations Le bénéficiaire doit administrer le Programme des services à l'enfance et à la famille des Premières Nations selon la législation provincial/territoriale, le Manuel national des programmes sociaux du MAINC et toute autre documentation actuelle du programme approuvée par le MAINC et avec leurs modifications subséquentes. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Aide à la vie autonome Le bénéficiaire doit administrer le Programme d'aide à la vie autonome selon le Manuel national des programmes sociaux du MAINC et toute autre documentation actuelle du programme approuvée par le MAINC et avec leurs modifications subséquentes. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Prévention de la violence familiale Le bénéficiaire doit administrer le Programme pour la prévention de la violence familiale selon le Manuel national des programmes sociaux du MAINC et toute autre documentation actuelle du programme approuvée par le MAINC et avec leurs modifications subséquentes. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Processus d'évaluation indépendant - collectif Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à la description de projet (ci-jointe) relative au Processus d'évaluation indépendant collectif. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Initiative Commercial de Crédit-Bail (Gestion des terres) Le bénéficiaire doit réaliser les activités selon les lignes directrices du programme et l'énoncé de travail approuvé en date du <jour, mois, année>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Transfert des programmes Le bénéficiaire doit réaliser les activités de projet conformément au plan de projet et aux modalités approuvés. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Conseil de l'Arctique Le bénéficiaire doit réaliser les activités en conformité avec les [termes et conditions associés au programme] [et] ou [un plan de travail proposé] ou [un plan de travail approuvé] [et] ou [la proposition] [et] [le budget afférent] pour <Nom du Projet>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Nutrition Nord Canada Le bénéficiaire doit administrer le programme Nutrition Nord Canada conformément au Manuel national du programme Nutrition Nord Canada du MAINC, avec ses modifications, et le bénéficiaire doit fournir, sur demande, toute l'information disponible sur les marges de profits actuelles et les marges de profit au fil des ans. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>

Facteur de rajustement :

Le financement fourni au bénéficiaire peut être rajusté par le MAINC pour tenir compte des changements dans le nombre de kilogrammes expédiés, dans les taux de contribution, ou encore dans les collectivités desservies. À moins que le MAINC n'y consente, les frais d'administration ne seront pas augmentés.
Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément aux lignes directrices du programme et aux plans approuvés par le MAINC, notamment aux conditions de projet. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Services de consultation fournis aux Inuits dans le Sud Le bénéficiaire doit réaliser les activités en conformité avec les [termes et conditions associés au programme] [et] ou [un plan de travail proposé] ou [un plan de travail approuvé] [et] ou [la proposition] [et] [le budget afférent] pour <Nom du Projet>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Loi sur la gestion du pétrole et du gaz et des fonds de Premières Nations (LGPGFPN) - Implémentation Le bénéficiaire doit réaliser les activités stipulées dans le plan d'implémentation approuvé du programme sur la Loi sur la gestion du pétrole et du gaz et des fonds de Premières Nation approuvé en date du <jour, mois, année> et selon les modalités convenues dans le plan. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Science du pétrole et du gaz Le bénéficiaire doit réaliser les activités en conformité avec les [termes et conditions associés au programme] [et] ou [un plan de travail proposé] ou [un plan de travail approuvé] [et] ou [la proposition] [et] [le budget afférent] pour <Nom du Projet>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Sites contaminés PASCF - Non-PASCF
Assainissement
1.0 .0 Le bénéficiaire doit entreprendre les activités conformément avec le plan de travail détaillé en date du <jour, mois, année>.

2.0 La mise enoeuvre des activités doit se conformer aux cadres de gestion et à la gouvernance de projets détaillés dans le plan de travail en date du <jour, mois, année>.
<ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Sites contaminés PASCF, Non-
PASCF Consultation et/ou
Engagement
Le bénéficiaire doit réaliser les activités en conformité avec les [termes et conditions associés au programme] [et] ou [un plan de travail proposé] ou [un plan de travail approuvé] [et] ou [la proposition] [et] [le budget afférent] pour <Nom du Projet>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Terres et eaux Le bénéficiaire doit réaliser les activités de projet en conformité avec les [termes et conditions associés au programme] [et] ou [un plan de travail proposé] ou [un plan de travail approuvé] [et] ou [la proposition] [et] [le budget afférent] pour <Nom du Projet>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Ressources renouvelables - Politique sur les ressources - Généralités Le bénéficiaire doit réaliser les activités de projet en conformité avec les [termes et conditions associés au
programme] [et] ou [un plan de travail proposé] ou [un plan de travail approuvé] [et] ou [la proposition] [et] [le budget afférent] pour <Nom du Projet>.
<ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Offices du Nord Le bénéficiaire doit réaliser les activités de projet en conformité avec les [termes et conditions associés au programme] [et] ou [un plan de travail proposé] ou [un plan de travail approuvé] [et] ou [la proposition] [et] [le budget afférent] pour <Nom du projet>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Développement durable dans le Nord - Conservation et protection Le bénéficiaire doit réaliser les activités en conformité avec les [termes et conditions associés au programme] [et] ou [un plan de travail proposé] ou [un plan de travail approuvé] [et] ou [la proposition] [et] [le budget afférent] pour <Nom du Projet>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Aide à la gestion des urgences Le bénéficiaire doit réaliser les activités d'aide à la gestion des urgences conformément aux modalités contenues dans l'énoncé de travail approuvé du MAINC pour <insérer le nom de l'activité financée>, en date du <jour, mois, année>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Investissement dans les possibilités de développement économique : Programme d'opportunités économiques pour les communautés Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément aux Lignes directrices du Programme d'opportunités économiques pour les communautés d'AADNC (et aux modifications qui pourraient y être apportées), et aux modalités de l'énoncé des travaux formulé le <jour, mois, année>. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Services relatifs aux terres et au développement économique : financement ciblé Le bénéficiaire administre le Programme de développement économique des communautés conformément aux lignes directrices d'AADNC visant les Services relatifs aux terres et au développement économique (et aux modifications qui pourraient y être apportées), et au plan de travail final approuvé par le MAINC. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Programme d'entreprenariat autochtone : Capital des entreprises et services de soutien Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément aux lignes directrices du programme et aux plans opérationnels approuvés par le MAINC, notamment les modalités énoncées dans ces plans. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Programme d'entreprenariat autochtone : Opportunités pour les entreprises Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément aux lignes directrices du programme et aux plans opérationnels approuvés par le MAINC, notamment les modalités énoncées dans ces plans. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Initiative de partenariats stratégique (IPS) Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément aux lignes directrices de l'Initiative des partenariats stratégiques et aux projets approuvés par MAINC tels que présentés dans l'énoncé de travail, y compris les modalités. Les modalités contenues dans l'énoncé de travail ne s'appliquent qu'à la prestation de ce programme. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Programme d'infrastructures communautaires Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément au Protocole pour les installations financées par le MAINC, avec ses modifications, et aux modalités contenues dans l'énoncé de travail. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Programme d'infrastructures communautaires - Grands Projets d'Immobilisation Le bénéficiaire s'engage à :

a) exécuter et mener à bien le projet conformément à la demande d'approbation d'un projet <insérer le nom du projet>;

b) fournir au ministre, avant le début du projet, une preuve que le gestionnaire de projet a l'expérience et les compétences requises compte tenu de la nature et de la portée du projet et qu'il détient une assurance responsabilité adéquate;

c) s'abstenir de modifier la nature ou la portée du projet indiquée dans la demande d'approbation d'un projet, sans le consentement préalable du ministre;

d) fournir au ministre une preuve que l'ensemble des inspections et des attestations de conception est effectué par des professionnels autorisés dans la province ou le territoire où le projet a lieu;

e) obtenir l'approbation d'une personne qualifiée, comme un ingénieur, pendant le processus de conception et de construction en vue de se conformer aux codes d'incendies qui s'appliquent avant d'occuper ou d'utiliser les locaux publics comme les écoles les immeubles communautaires, etc.;

f) présenter et obtenir, 30 jours avant l'achèvement du projet, l'approbation par le ministre des plans d'entretien et de gestion financière qui seront respectés une fois le projet terminé.
<ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Programme d'appui à la mise en Œuvre de la Loi sur les biens immobiliers matrimoniaux [COMMENT]Utiliser le texte suivant pour le financement à l'intention de l'organisme bénéficiaire qui accueillera le Centre d'excellence : [/COMMENT]

Le bénéficiaire s'engage à exécuter tous les services et toutes les activités prévus dans les Modalités et conditions relatives à l'établissement et au maintien du Centre d'excellence en matière de biens immobiliers matrimoniaux fournies au bénéficiaire le <jour, mois, année>, et énoncés dans son plan de travail en date du <jour, mois, année> et approuvé par le MAINC le <jour, mois, année>.

[COMMENT]Utiliser le texte suivant pour le financement à l'intention des autres bénéficiaires : [/COMMENT]Le bénéficiaire s'engage à exécuter tous les services et toutes les activités prévus dans son plan de travail en date du <jour, mois, année>, et approuvé par le MAINC le <jour, mois, année>.
<ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Les sciences de l'arctique

Station Canadienne de recherche dans l'Extrême-Arctique (SRCEA) - Science et Technologie

Station Canadienne de recherche dans l'Extrême-Arctique (SRCEA) - Construction
Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément aux lignes directrices du programme et aux plans approuvés par le MAINC, notamment aux conditions de projet approuvés par la Conseil du trésor. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Droit Inhérent – NG70
(Négociations d’Autonomie-Gouvernementale)
Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l’accord sur le plan de travail, à la description des travaux/la proposition et au budget connexe. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Gouvernance et développement des capacités – NG71 Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l’accord sur le plan de travail, à la description des travaux/la proposition et au budget connexe. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Préparation aux négociations – NG85 Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l’accord sur le plan de travail, à la description des travaux/la proposition et au budget connexe. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Ententes qui ne sont pas des Traités - Traités progressifs – NG87 Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l’accord sur le plan de travail, à la description des travaux/la proposition et au budget connexe. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Activités d'inscription et ratification – NG8A Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l’accord sur le plan de travail, à la description des travaux/la proposition et au budget connexe. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Consultation - Droit Inhérent – NG78 Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l’accord sur le plan de travail, à la description des travaux/la proposition et au budget connexe. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Évaluation et recherche historique – NG77 Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l’accord sur le plan de travail, à la description des travaux/la proposition et au budget connexe. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Soumision revendications globales – NG7W Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l’accord sur le plan de travail, à la description des travaux/la proposition et au budget connexe. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Soumission revendications particulières et spéciales – NGBL Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l’accord sur le plan de travail, à la description des travaux/la proposition et au budget connexe. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Activité au Tribunal en lien avec les Revendications Particulières – NGBM Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l’accord sur le plan de travail, à la description des travaux/la proposition et au budget connexe. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Revendications Particulières et spéciales Négociation (Lubicon seulement) – NGBA Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l’accord sur le plan de travail, à la description des travaux/la proposition et au budget connexe. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Bureau du commissaire des traités - NGL0 Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l’accord sur le plan de travail, à la description des travaux/la proposition et au budget connexe. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>
Commissions des traités et discussions – NGL1 Le bénéficiaire doit réaliser les activités conformément à l’accord sur le plan de travail, à la description des travaux/la proposition et au budget connexe. <ajouter un facteur de rajustement si applicable>

Annexe 3 - Modalités de paiement - Financement du MAINC

[COMMENT][Note aux fonctionnaires du MAINC : - utilisez seulement les articles qui s'appliquent au bénéficiaire; - numérotez les articles une fois que vous avez inséré tous les éléments nécessaires.] [/COMMENT]

Principes de base du financement

Le bénéficiaire doit :

  • utiliser les fonds aux fins de la ou des initiatives précisées à l'annexe 2 (article 9.1);
  • employer les fonds seulement pour payer les coûts admissibles jusqu'à concurrence des montants maximums précisés (article 9.1);
  • utiliser les fonds pendant l'exercice pour lequel ils ont été versés (article 13);
  • assumer l'excédent de dépenses si les coûts d'une initiative dépassent le montant du financement versé à cette fin par le gouvernement du Canada (article 16);
  • rendre compte de l'utilisation des fonds selon les exigences établies (article 11).

Note :

  • Tout paiement en trop constitue une créance envers le gouvernement du Canada (article 17).

1 Modalités générales

1.1 Sous réserve des modalités de l'entente, le MAINC paye au bénéficiaire par exercice, les montants maximums prévus dans le plan de dépenses qui figure à l'annexe 4 pour cet exercice.

1.2 Le plan de dépenses qui figure à l'annexe 4 fixe les montants maximums aux fins de chaque initiative pour chaque exercice.

1.3 Sous réserve des modalités de l'entente, le MAINC verse les paiements au bénéficiaire conformément aux dispositions de l'article 2 (Précisions relatives aux paiements).

1.4 Selon les circonstances, le financement peut être :

  • avancé au bénéficiaire;
  • remboursé au bénéficiaire après qu'il a rempli les modalités présentées sous
    « Exigences en matière de demandes de remboursement », ci-dessous;
  • retenu jusqu'à ce que le bénéficiaire ait satisfait les modalités établies sous « Exigences en matière de versement des retenues », ci-dessous.

1.5 Si le bénéficiaire ne rend pas compte d'un coût admissible comme l'exige l'entente, les fonds qui lui ont été avancés relativement à ce coût constituent un paiement en trop qui doit être remboursé au MAINC.

2 Précisions relatives aux paiements

Avances, si applicable

2.1 Le MAINC verse au bénéficiaire des paiements périodiques conformément aux mouvements de trésorerie prévus dans le plan de dépenses qui figure à l'annexe 4.

[COMMENT][Les bureaux régionaux ou les programmes insèrent ici les exigences particulières associées aux avances si elles ne sont pas déjà fixées dans le plan de dépenses.][/COMMENT]

Exigences en matière de demandes de remboursement, si applicable

2.2 [COMMENT][Les bureaux régionaux ou les programmes insèrent ici les exigences particulières associées au remboursement des dépenses ou les conditions de paiement] [/COMMENT]

Exigences en matière de versement des retenues, si applicable

2.3 [COMMENT][Les bureaux régionaux ou les programmes insèrent ici les exigences particulières à respecter avant le versement de la retenue][/COMMENT]

Une fois que ces exigences sont respectées à la satisfaction du MAINC, ce dernier verse la somme retenue dans un délai de 45 jours, sous réserve de la disposition concernant les paiements en trop à rembourser au gouvernement du Canada (article 17.1.).

Financement par contribution préétablie ou « Préét »

2.4 Le bénéficiaire doit dépenser les fonds de la contribution préétablie ou « Préét » que prévoit le plan de dépenses de l'annexe 4 pour payer les coûts admissibles de l'initiative précisée pendant l'exercice pour lequel les fonds ont été versés.

2.5 Le bénéficiaire assume le déficit si les sommes qu'il dépense dépassent le montant maximum de la contribution préétablie aux fins d'une initiative pour l'exercice visé.

2.6 Les fonds de la contribution préétablie ou « Préét » prévus dans le plan de dépenses de l'annexe 4 qui ont été versés au bénéficiaire constituent un paiement en trop qui doit être remboursé au MAINC si :
(a)  le bénéficiaire n'a pas produit les rapports exigés concernant les fonds;
(b)  le bénéficiaire n'a pas depensé les fonds aux coûts admissibles de l'initiative précisée pendant l'exercice pour lequel ils ont été versés.

Financement par contribution souple ou « Souple »
[COMMENT][Note : Le financement par contribution souple peut être utilisé seulement si l'atteinte des objectifs de l'initiative exige une relation minimale de deux ans (24 mois)] [/COMMENT]

2.7 Le bénéficiaire doit dépenser les fonds de la contribution souple ou « Souple » que prévoit le plan de dépenses de l'annexe 4 pour payer les coûts admissibles de l'initiative précisée pendant l'exercice pour lequel les fonds ont été versés.

2.8 Le bénéficiaire assume le déficit si les sommes qu'il dépense dépassent le montant maximum de la contribution souple aux fins d'une initiative pour l'exercice visé.

2.9 Les fonds de la contribution souple ou « Souple » prévus dans le plan de dépenses de l'annexe 4 qui ont été versés au bénéficiaire constituent un paiement en trop de ces fonds que le bénéficiaire doit rembourser au MAINC si :
(a) le bénéficiaire n'a pas produit les rapports exigés concernant ces fonds;
(b) les fonds sont dépensé sur des coûts qui ne sont pas des coûts admissibles de l'initiative;
(c) le bénéficiaire n'a pas dépensé ces fonds aux fins permises par l'entente par l'expiration de
l'entente ou sa résiliation; ou
(d) à moins que l'article 2.10 s'applique, ces fonds ne sont pas dépensés durant l'exercice pour lequel ces fonds ont été versés.

2.10 Le bénéficiaire peut utiliser les fonds de la contribution souple non dépensé versés aux fins d'une initiative pour un exercice pendant l'exercice suivant si :
(a) l'exercice suivant commence avant l'expiration de l'entente;
(b) le bénéficiaire fait état du solde non dépensé dans ses rapports financiers;
(c) les fonds non dépensés sont utilisés pour payer des coûts admissibles de l'initiative;
(d) l'entente n'a pas expiré ou n'a pas été résilié avant que les fonds soient dépensés;
(e) le bénéficiaire n'a pas manqué aux obligations prévues dans la présente entente ou dans une autre entente aux termes de laquelle le MAINC lui verse des fonds.

2.11 Lorsque les obligations de l'article 2.10 ne sont pas rencontrées, les fonds de la contribution souple non dépensés constituent un paiement en trop que le bénéficiaire doit rembourser au MAINC.

2.12 Un paiement en trop des fonds de la contribution souple doit être remboursé au MAINC à la première de ces éventualités :

  • la fin de l'initiative, comme il est précisé dans le plan de dépenses;
  • l'expiration de la présente entente;
  • la résiliation de la présente entente.

Financement par contribution fixe ou « Fixe »

2.13 Le bénéficiaire doit dépenser les fonds de la contribution fixe ou « Fixe » que prévoit le plan de dépenses de l'annexe 4 pour payer les coûts admissibles de l'initiative précisée pendant l'exercice pour lequel les fonds ont été versés.

2.14 Le bénéficiaire assume le déficit si les sommes qu'il dépense dépassent le montant maximum de la contribution fixe aux fins d'une initiative pour l'exercice visé.

2.15 Les fonds de la contribution fixe ou « Fixe » prévus dans le plan de dépenses de l'annexe 4 qui ont été versés au bénéficiaire constituent un paiement en trop que le bénéficiaire doit rembourser au MAINC si le bénéficiaire :

  1. n'a pas produit les rapports exigés concernant ces fonds,
  2. n'a pas utilisé les fonds aux coûts admissibles de l'initiative précisée, ou
  3. n'a pas utilisé les fonds pendant l'exercice pour lequel les fonds ont été versés.

2.16 Sans limiter l'application de recours (article 20) ou de résiliation (article 29), le bénéficiaire est libéré de l'obligation de rembourser les fonds non dépensés de la contribution fixe aux termes de la section 2.15 (c) si :

  1. le bénéficiaire a respecté toutes les exigences d'exécution de l'initiative qui sont prévues par l'entente durant l'exercicepour lequel les fonds ont été versés;
  2. les fonds sont dépensés pendant l'exercice suivant :
    1. aux fins d'une activité dont la nature et l'objectif sont semblables à ceux de l'initiative précisée, ou
    2. conformément au plan d'utilisation du montant que le bénéficiaire soumet au MAINC dans les 120 jours suivant la fin de l'exercice pendant lequel les fonds auraient dû être dépensés et que le MAINC accepte par voie d'un avis au bénéficiaire; et
  3. le bénéficiaire rend compte de l'utilisation des fonds selon les exigences du Guide de présentation des rapports.

2.17 Lorsque les obligations de l'article 2.16 ne sont pas rencontrées, les fonds non dépensé de la contribution fixe constituent un paiement en trop et une créance envers le gouvernement du Canada.

2.18 Le fait de ne pas respecter le plan accepté sous l'article 2.16 constitue un manquement aux termes de l'entente et les dispositions de manquement s'appliquent.

2.19 Si le bénéficiaire conserve et dépense des fonds aux termes de l'article 2.16, les articles suivants s'appliquent concernant ces fonds :

  • article 10, Obligations de tenue de dossiers;
  • article 11, Obligations en matière de rapports;
  • article 12, Responsabilité du bénéficiaire à l'égard des obligations de l'entente;
  • article 18, Circonstances du manquement;
  • article 20, Recours en cas de manquement;
  • article 24, Droit de vérifier et d'évaluer du gouvernement du Canada;
  • article 25, Documents financiers pouvant être vérifiés;
  • article 28, Règlement des différends;
  • article 31, Renonciation écrite requise;
  • article 32, Droit d'indemnisation et non-responsabilité;
  • article 33, Assurances;
  • article 38, Avis écrits;
  • article 39.3, dispositions visant les conflits d'intérêts touchant d'anciens fonctionnaires fédéraux.

Financement par subvention ou « Subv »

2.20 Si le bénéficiaire ne satisfait plus aux critères d'admissibilité du MAINC à tout financement défini comme une subvention dans le plan de dépenses à l'annexe 4, le MAINC peut exiger que le bénéficiaire rembourse au MAINC un montant jusqu'à la totalité du montant de cette subvention qui a été versé au bénéficiaire.

3 Remboursement des fonds non dépensés - plus d'une source de financement

3.1 Lorsque le bénéficiaire doit rembourser des fonds au MAINC aux termes de la présente annexe, il doit suivre les règles de répartition suivantes :
(a)  si le bénéficiaire a reçu des fonds de plus d'une source afin de couvrir différents types de dépenses dans le cadre d'une même initiative, il doit rembourser au MAINC les fonds que ce dernier lui a avancés et qui n'ont pas été utilisés pour payer les dépenses de l'initiative qui devaient être financées par le MAINC selon l'annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC;
(b)  si le bénéficiaire a reçu des fonds de plus d'une source afin de couvrir les mêmes types de dépenses dans le cadre d'une même initiative, il doit calculer le pourcentage du financement total qui a été versé par le MAINC et rembourser à ce dernier le pourcentage correspondant des fonds non dépensés.

Annexe 4 - Plan de dépenses

Le plan de dépenses sera généré lors de la création de l'entente de financement.

Annexe 5 - Exigences et échéances en matière de rapports - Financement du MAINC

[Veuillez insérer l'exercice approprié]

[COMMENT][Veuillez noter que cette annexe doit être complétée afin d'inclure tous les exigences en matière de rapports pour chaque année couverte par l'Entente.][/COMMENT]

Annexe 6 - Plan d'action de gestion - MAINC

[COMMENT][Inclure si le MAINC exige un plan d'action de gestion comme condition pour attribuer ou poursuivre le financement.][/COMMENT]

Annexe 7 - Financement de [autre ministère fédéral] - Modalités

[COMMENT][Insérer ici les modalités régissant le financement fourni par l'autre ministère ou organisme fédéral. Ne pas répéter les renseignements qui se trouvent déjà dans le corps de l'entente.]

[Ajouter une nouvelle annexe - annexe 7.1, annexe 7.2, etc. - pour chacun des autres ministères et organismes fédéraux qui versent des fonds aux termes de l'entente] [/COMMENT]

Annexe 8 - Plan de développement de gestion

[COMMENT][Si un plan de développement de gestion a été développé et accepté, l'insérer ici][/COMMENT]

Index

Index Sujet No des articles
annexe 2 - Exigences d'exécution des programmes, des services et des activités et Facteurs de rajustement - Financement du MAINC 2.1, 5.1, 8.1, 9.1, 11.1, 15.1, 22.1, 33.1
annexe 3 - Modalités de paiement - Financement du
MAINC
1.2, 2.1, 5.1, 8.1, 15.1, 17.2, 17.3
annexe 4 - Plan de dépenses 2.1, 5.1, 13.1, 14.1, 14.2, 15.1, 17.2, 27.1, annexe 1, annexe 3
annexe 5 - Exigences et échéances en matière de rapports - Financement du MAINC 2.1, 11.1, 11.7
annexe 6 - Plan d'action de gestion - MAINC 2.1, 20.1, annexe 1
annexe 7 - Financement de [autre ministère fédéral] - Modalités 2.1
annexe 8 - Plan de développement de gestion 2.1, 8.1, annexe 1
assurances 33, annexe 1, annexe 3
avis de changement aux mouvements de trésorerie 14.2, 27.1(c)
avis de rajustement budgétaire 15.1, 27.1(d), annexe 1
coûts admissibles 9.1, 13, 16.1, 17.3(b), annexe 1, annexe 3
Guide de présentation des rapports 11.1, 34.2, annexe 1, annexe 3
manquement 7.1, 17.2, 18, 19, 20, 21.1, 21.2, 28.1(d), (e), 29.1, annexe 3
obligations en matière de rapports 2.1, 7.1, 8.2, 10, 11, 12.2, 17.4, 18.1(c), 21, 24.1(a), 27.1, 29.3, 30.1, annexe 3, annexe 4, annexe 5
obligations qui se poursuivent après la fin de l'entente   10.3, 11.7, 12.2(f)(iii), 24.6, 25, 30, 32.3, annexe 3
organisme apparenté 12, 24.1, 26.1, 32.1, 32.2, annexe 1
vérification - bénéficiaire 8.2, 11.4, 11.5, 12.2(d), 18.1(b), 21.2, 24.4(f)(ii), 24.5, 30.1
vérification - gouvernement du Canada 24, 25, 28.1
Date de modification :