Treizième rencontre sur la définition des paramètres de l’enquête : 7 et 8 février 2016, Winnipeg, Manitoba

Dans le cadre de l'enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, le gouvernement du Canada a tenu sa treizième rencontre à Winnipeg, au Manitoba, les 7 et 8 février 2016. Des familles et des proches de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées ainsi que des survivantes et des représentants ayant apporté leur soutien aux familles ont participé à cette rencontre préalable à l'enquête. Leur expérience, leurs opinions et leurs contributions serviront à définir les paramètres de l'enquête.

Vous trouverez ci-dessous un résumé de la rencontre. Ce résumé ne consiste pas en un compte rendu complet des discussions. Il met plutôt en relief les principaux thèmes qui sont ressortis de cette rencontre de mobilisation. Vous pouvez également consulter le guide de discussion ayant servi à orienter la rencontre.

Choisir un sujet :

Aperçu

La séance de mobilisation a duré deux jours. La première journée était une journée de préparation. Les aînés sont arrivés le 7 février et ont préparé la salle, notamment en vue de la tenue d'une séance d'inscription et d'orientation où les familles, les proches et les survivantes pouvaient faire part de l'histoire de leur famille et de leurs récits personnels concernant la violence dont ils ont été victimes. Les effets considérables de la violence et des mauvais traitements ainsi que le cheminement des familles et des survivantes vers la guérison ont fait partie des sujets abordés.

Lors de la deuxième journée, les participants ont été invités à se prononcer sur la définition des paramètres de l'enquête. Ils ont fait part de leurs commentaires au sein d'un cercle de discussion pendant la première partie de la journée, puis ont été séparés en petits groupes pendant la deuxième partie. La journée a commencé et s'est terminée par des rituels traditionnels, dont un cercle de tambours, des prières et des chants. Les participants ont rendu hommage aux femmes et aux filles qui ont été assassinées et qui sont toujours portées disparues.

La ministre des Affaires autochtones et du Nord a écouté les besoins et l'expérience des familles et des proches des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées, des survivantes et d'autres participants. Ceux-ci ont fait part de leur opinion sur la définition des paramètres de l'enquête afin de répondre à leurs besoins et leur expérience.

Les personnes qui assistaient à la rencontre de Winnipeg ont souligné l'importance de s'assurer qu'une approche axée sur les familles et les survivantes oriente l'enquête, notamment en tenant compte de leurs besoins en matière de sécurité et de guérison avant, pendant et après le processus d'enquête. La discussion était axée sur l'expérience des participants concernant plusieurs établissements et sur leur désir de voir l'enquête apporter des améliorations dans les secteurs visés.

Les participants

Plus de 180 membres des familles, proches des victimes, personnes ayant survécu à la violence et représentants qui apportent leur soutien aux familles ont assisté à la rencontre au Manitoba. Les participants provenaient de plusieurs collectivités autochtones, principalement de la province du Manitoba, mais également de l'Ontario, de la Saskatchewan et de la Colombie-Britannique.

Soulignons également la présence de :

De plus, des responsables des ministères des Affaires autochtones et du Nord et de la Condition féminine ont assisté à la rencontre tout au long de la journée. Des travailleurs de soutien en santé (notamment des aînés autochtones) de Santé Canada étaient sur place afin d'assurer le bien-être des participants. Ils étaient également disponibles toute la nuit afin d'offrir un soutien culturel et affectif additionnel.

Leadership et participation

On a demandé aux participants de dire qui, selon eux, devrait diriger l'enquête et qui devrait y participer. Selon les participants à la rencontre, la direction de l'enquête doit être assurée par :

Certains participants ont également suggéré la mise en place d'un conseil consultatif composé de membres des familles, représentant chaque province et territoire, afin d'orienter et d'appuyer l'enquête de façon à mettre l'accent sur les besoins des familles tout au long du processus.

D'autres participants ont souligné l'importance de s'assurer que les commissaires ont accès à du soutien en raison de la nature délicate de leur travail.

Les participants ont aussi ciblé les groupes qui devraient avoir l'occasion de participer à l'enquête :

la police, y compris les forces policières municipales et la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Priorités et questions clés

Les participants ont déterminé un vaste éventail de questions auxquelles l'enquête doit répondre. Ces enjeux comprennent notamment :

Les participants ont indiqué que des changements doivent être apportés dans plusieurs secteurs et que l'enquête devrait donner lieu à des recommandations visant à informer :

Les participants ont précisé l'importance de prendre des mesures pour répondre aux questions en vue de formuler des recommandations concrètes pour la mise en place de mesures et d'améliorations. Selon eux, les recommandations devraient :

Soutien et pratiques culturelles

Les participants ont souligné la nécessité d'honorer et de respecter les pratiques, les protocoles et les cérémonies traditionnels lors du processus d'enquête.

Ils ont expliqué que les familles doivent être soutenues tout au long du processus et qu'il sera essentiel d'inclure :

Les participants ont insisté sur l'importance d'adopter une approche axée sur les familles dans le cadre de l'enquête. Selon eux, les mesures suivantes devraient être prises dans le cadre de l'enquête afin d'appuyer les familles :

Autres commentaires

Les participants ont également discuté de diverses questions qui pourraient orienter l'enquête et déterminer les mesures à prendre pendant l'enquête afin de combattre et de prévenir la violence contre les femmes et les filles autochtones. Il faudra notamment :

Date de modification :