Fonds d’innovation : projets sélectionnés pour 2016-2017

Le Fonds d'innovation d'Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) offre du financement aux collectivités des Premières Nations pour construire des installations scolaires innovatrices qui font la promotion de la réforme pédagogique et qui se traduisent par des économies. À partir de 2016-2017, AANC investira 50 millions de dollars sur une période de six ans dans le Fonds d'innovation. Neuf projets ont été choisis.

Région :

Alberta

Tribu des Blood/Kainai

La tribu des Blood/Kainai a proposé la construction d'un nouvel édifice multifonctionnel réunissant trois programmes d'enseignement de la Kainai Alternate Academy sous un seul établissement :

  • La Kainai Alternate Academy
  • Le programme Kanai Head Start
  • Le programme déjeuners chauds/restauration

La nouvelle Kainai Alternate Academy aidera les élèves de tout âge à réaliser leur potentiel. Le programme a été conçu pour les élèves qui ont de la difficulté à apprendre dans une salle de classe standard. La combinaison des trois programmes permettra aux élèves de participer à un programme d'expérience en milieu de travail dans le cadre du programme déjeuners chauds/restauration.

Les innovations proposées comprennent :

  • le partage des coûts
    • plus de 45 % du financement assuré par la Première Nation
  • une méthode d’approvisionnement alternatif
    • services de conception et de construction assurés par une seule entreprise aux termes d’un marché
  • une méthode de construction alternative
    • construction modulaire

Colombie-Britannique

Adams Lake

La Bande indienne d'Adams Lake et la Première Nation de Westbank ont proposé des agrandissements d'écoles similaires déjà construites. Les communautés exploiteront  les similarités entre les écoles afin de rendre le processus de conception plus efficace pour  la réalisation des agrandissements.

Les innovations proposées comprennent :

  • le partage des coûts
    • plus de 10 % du financement assuré par la Première Nation
  • une méthode de financement alternatif
    • prêts ou obligations fournis par des institutions financières
  • une méthode de construction alternative
    • regroupement de projets

Conseil du village Old Masset

Le Conseil du village d'Old Masset a proposé  la construction d'une nouvelle école primaire pour résoudre  le problème de  surpopulation de l'école actuelle.

Les innovations proposées comprennent :

  • le partage des coûts
    • plus de 50 % du financement assuré par la Première Nation
  • une méthode de construction alternative
    • construction modulaire

Premiere Nation Squiala

La Première Nation Squiala a proposé la construction, sur la réserve, d'une école Montessori administrée par la Bande, afin de mieux répondre aux besoins des élèves.   

Les innovations proposées comprennent :

  • le partage des coûts
    • plus de 50 % du financement assuré par la Première Nation
  • une méthode de financement alternatif
    • prêts ou obligations fournis par des institutions financières
  • une méthode de construction alternative
    • regroupement de services

Westbank

La Bande indienne d'Adams Lake et la Première Nation de Westbank ont proposé des agrandissements d'écoles similaires déjà construites. Les communautés  exploiteront les similarités entre les écoles afin de rendre le processus de conception plus efficace  pour la réalisation des agrandissements.

Les innovations proposées comprennent :

  • le partage des coûts
    • plus de 25 % du financement assuré par la Première Nation
  • une méthode de financement alternatif
    • prêts ou obligations fournis par des institutions financières
  • une méthode de construction alternative
    • regroupement de projets

Manitoba

Fisher River

La Nation crie de Fisher River a proposé la construction d'nouvelle école secondaire de la 7e à la 12e année. L'école existante fait face à un manque important de places et à différents problèmes découlant de son âge. On étudie actuellement le programme d'éducation de la Première Nation de Fisher River, reconnu comme un modèle exemplaire, en vue de le reproduire dans d'autres écoles des Premières Nations – c'est un exemple à suivre pour ce qui est de la promotion de la réforme de l'éducation.

Les innovations proposées comprennent :

  • le partage des coûts
    • plus de 50 % du financement assuré par la Première Nation
  • une méthode de financement alternatif
    • prêts ou obligations fournis par des institutions financières
  • méthode d’approvisionnement alternative
    • la conception, la construction, le financement et l’entretien seront assurés par un seul entrepreneur en partenariat avec la Première Nation
  • une méthode de construction alternative
    • construction modulaire

Conseil de développement des ressources du Sud-Est (CDRSE)

Le collège Southeast est un établissement d’éducation de niveau secondaire appartenant au Conseil de développement des ressources du Sud-Est (CDRSE) et administré par celui-ci. Il est situé à l'extrémité sud de Winnipeg. Le collège dispense  un programme d'enseignement secondaire aux normes académiques rigoureuses offrant une formation professionnelle à des étudiants des Premières Nations qui habitent dans des communautés qui n'offrent pas ces services. Le collège compte présentement 140 étudiants provenant  de plus de 16 communautés et venant d'aussi loin que South Indian Lake et York Factory.

Les installations actuelles du collège, construit il y a plus de 50 ans, montrent des signes de détérioration tels qu'elles ne peuvent être réparées. Le projet prévoit la construction d'une nouvelle école et d'un pavillon d'hébergement pour le collège Southeast. Le collège comprendra un nouveau bâtiment consacré à la formation professionnelle, avec 10 salles de classe, un centre de documentation ainsi qu'une nouvelle résidence pour y loger les étudiants.

Les innovations proposées comprennent :

  • le partage des coûts
    • plus de 50 % du financement assuré par la Première Nation
  • une méthode de financement alternatif
    • prêts ou obligations fournis par des institutions financières institutions
  • une méthode de construction alternative
    • construction préfabriquée

Québec

Innu Takuaikan Uashat mak Mani-Utenam

La communauté innue d’Uashat mak Mani-Utenam a proposé le regroupement de trois projets de rénovations et d'ajouts aux installations scolaires existantes dans le but de réaliser des économies.

Les innovations proposées comprennent :

  • partage des coûts
    • plus de 10 % du financement assuré par la Première Nation
  • une méthode de financement de rechange
    • prêts consentis par des institutions financières
  • méthode d'approvisionnement de rechange
    • services de conception et de construction fournis par une seule société
  • une méthode de construction de rechange
    • regroupement de projets

Saskatchewan

Conseil tribal de Meadow Lake

Le Conseil tribal de Meadow Lake a proposé l'établissement d'une autorité scolaire destinée à prendre en charge tous les programmes d'enseignement au sein de  ses huit Premières Nations membres. Il a donc demandé une aide financière pour entreprendre la première étape de ce processus, soit l'évaluation de tous les établissements scolaires sur le territoire de ses Premières Nations membres.

Les innovations proposées comprennent :

  • le partage des coûts
    • jusqu’à 5 % du financement assuré par la Première Nation
  • une méthode de construction alternative
    • regroupement de services
Date de modification :