Évaluation environnementale stratégique de l'opération Retour au foyer

L'objectif de l'opération Retour au foyer est de permettre aux personnes évacuées de quatre collectivités situées le long des rivières Fairford et Dauphin et du lac St-Martin au Manitoba (Premières Nations de Lake St. Martin, de Little Saskatchewan, de Dauphin River et de Pinaymootang) de retourner vivre dans leurs collectivités. En 2011, le Manitoba a connu l'une des pires inondations de son histoire. En octobre 2016, presque 1 900 personnes provenant de ces collectivités n'avaient toujours pas pu rentrer chez elles.

En partenariat avec le gouvernement du Manitoba et les dirigeants des quatre Premières Nations, Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) a conçu des projets visant à reconstruire ces collectivités. Il s'agissait notamment de projets d'endiguement et de mesures d'atténuation; de la construction de logements, de bâtiments communautaires et d'infrastructures connexes; et d'études sur l'environnement et le drainage.

Pour plus d'information sur le rétablissement à la suite des inondations de 2011

Comme l'exige la Directive du Cabinet sur l'évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes, une évaluation environnementale stratégique (EES) a été menée pour ce projet afin de cerner et d'évaluer les effets environnementaux de sa mise en œuvre. L'EES a permis de conclure que dans l'ensemble, l'effet positif du projet sera la construction d'un environnement sain et sécuritaire pour les membres des Premières Nations touchées. Les effets environnementaux défavorables seront atténués au moyen de modalités établies dans les contrats de construction et de démolition.

Voici un résumé des résultats de l'EES :

Effets environnementaux favorables

Effets environnementaux défavorables

Atténuation et évaluation

Effets environnementaux indirects

Mesures d'atténuation

Pour plus d'information sur l'EES

Date de modification :