Projet d’assainissement du sentier Canol

Aperçu

Le sentier Canol faisait partie du projet CANOL (« Canadian Oil »), une initiative de coopération mise en œuvre entre les États-Unis et le Canada pendant la Deuxième Guerre mondiale pour assurer l’approvisionnement continu en pétrole depuis Norman Wells, Territoires du Nord-Ouest jusqu’à Whitehorse, Yukon et en Alaska, aux États-Unis. La population autochtone locale était instrumentale au projet en trouvant un tracé viable pour traverser le terrain accidenté.

 
Un bâtiment de bois délabré, avec des montagnes de faible altitude en arrière-plan, par une journée ensoleillée.

 

Le pétrole a coulé dans l’oléoduc Canol de Norman Wells à Whitehorse à partir d’avril 1944, mais un an plus tard, le projet a été abandonné. Il y a eu plusieurs opérations de récupération, mais des vestiges du projet demeurent visibles le long du parcours.

Projet d’assainissement

Le projet d’assainissement du sentier Canol vise à atténuer les risques majeurs pour l’environnement et la santé humaine liés à l’oléoduc abandonné et aux infrastructures connexes.

Les activités d’assainissement consisteront à :

  • retirer les accumulateurs pour en disposer hors site
  • excaver les sols contaminés dans les endroits de risque considérable et les transporter pour en disposer hors site
  • vidanger le carburant des réservoirs et de la machinerie
  • sécuriser les réservoirs afin d’en interdire l’accès
  • regrouper les barils vides
  • enlever les matériaux renfermant de l’amiante
  • sécuriser les bâtiments pour la sécurité de tous
  • prendre des mesures pour éliminer certains dangers matériels, par exemple des barils de carburant, des bâtiments et des ponts en mauvais état

En 2016, des options d’assainissement et de gestion du risque avaient été élaborées et le Groupe de travail sur l’assainissement du sentier Canol avait retenu les options privilégiées.

Le Groupe de travail est composé de représentants des organisations suivantes :

  • Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC)
  • Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC)
  • la bande des Dénés de Tulita
  • la Société foncière de Tulita
  • la Société foncière métisse de Fort Norman
  • le Conseil des ressources renouvelables de Tulita
  • la Société foncière de Norman Wells
  • le Conseil des ressources renouvelables de Norman Wells
  • le Conseil des ressources renouvelables du Sahtu
  • le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest :
    • le ministère de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement (ITI)
    • le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles (ENR)

En 2017, le processus d’approvisionnement pour le projet d’assainissement du sentier Canol a été étudié lors d’une réunion d’information tenue avec le Groupe de travail. Une évaluation des impacts archéologiques sera menée de concert avec les collectivités dénées et métisses du Sahtu et une demande de permis d’aménagement sera soumise à l’Office des terres et des eaux du Sahtu.

Le 24 août 2017, Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) a accordé à Englobe Corp. le contrat du projet d’assainissement du sentier Canol, au nom d’Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC). Le contrat, d’une valeur de 5,9 millions de dollars, offrira des possibilités économiques dans le Sahtu.

Les activités d’assainissement débuteront en 2018, et devraient se terminer le 31 mars 2020. Conformément au Plan d’action pour les sites contaminés fédéraux (PASCF), AANC surveillera le site une fois l’assainissement terminé pour s’assurer que les activités réalisées ont les effets escomptés.

Enlèvement de fils de transmission

En plus des activités d’assainissement qui s’inscrivent dans le Plan d’action pour les sites contaminés fédéraux (PASCF), le gouvernement du Canada a versé des fonds pour un programme visant à enlever les fils de télégraphe qui ont mis en danger la faune le long du sentier Canol.

 
Un membre de l’équipe tient un crâne et des bois de caribou pris dans un amas de fils de télégraphe dans un champ d’herbes hautes par une journée nuageuse.

 

En 2015, AANC a versé des fonds pour le renforcement des capacités communautaires et des opérations de nettoyage de fils sur 116 km du sentier, en partenariat avec le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et la Société du parc territorial Doi T’oh. En 2016, AANC a financé d’autres travaux dans le cadre desquels des participants ont débarrassé de fils 126 km de la partie la plus accidentée du sentier. Les fils ont été coupés et amassés dans des endroits clés afin de faciliter leur enlèvement. Ce programme a fourni à des travailleurs locaux de la formation sur la gestion de projet, les opérations de terrain et la santé et la sécurité au travail.

Parc territorial

Le sentier Canol est situé dans la région visée par l’entente de revendication territoriale globale des Dénés et des Métis du Sahtu. En 2015, la Société du parc territorial Doi T’oh a été formée afin de travailler avec le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest à la planification et à la gestion d’un parc territorial devant être créé en vertu de la clause 17.3 de l’Entente sur la revendication territoriale globale des Dénés et Métis du Sahtu.

Les membres de la société comprennent :

  • la bande des Dénés de Tulita
  • la Société foncière de Tulita
  • la Société foncière métisse de Fort Norman
  • le Conseil des ressources renouvelables de Tulita
  • la Société foncière de Norman Wells
  • le Conseil des ressources renouvelables de Norman Wells

AANC rencontre aussi régulièrement le Groupe de travail sur l’assainissement du sentier Canol et le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest pour échanger des renseignements et mener à bien des travaux qui pourraient faciliter l’aménagement du parc potentiel à l’avenir.

Activités antérieures

Entre 2007 et 2009, des activités de reconnaissance aérienne et de reconnaissance sur le terrain de l’ensemble du sentier Canol ont été menées et un inventaire des déchets abandonnés et des zones de contamination potentielle a été compilé. De 2009 à 2014, des évaluations environnementales ont été réalisées à plusieurs endroits le long du sentier et une évaluation du risque pour la santé humaine et l’environnement a été effectuée.

Date de modification :