L'Infographique de l'indice de bien-être des collectivités (IBC)

Téléchargez le PDF (196 Ko, 1 pape)

Infographique donner un aperçu général de la façon dont l'IBC est accumulée
Agrandir pour obtenir la description textuelle de cette Infographique

Le titre, « L'Indice du bien-être des collectivités », figure dans le haut de la page.

Juste en dessous, on peut lire : « L'Indice du bien-être des collectivités (IBC) est un moyen de mesurer le bien-être de chacune des collectivités canadiennes. Les divers indicateurs du bien-être socioéconomique, notamment l'éducation, la participation à la vie active, le revenu et le logement, ont été combinés afin d'établir un « indice » de bien-être pour chaque collectivité. Ces indices permettent de comparer, au fil du temps, le bien-être dans des collectivités de Premières Nations et inuites, ainsi que dans des collectivités non autochtones. »

Figure ensuite un sous‑titre qui indique : « La valeur de l'IBC est formée de quatre éléments. » On peut voir un rectangle intitulé « Indice du bien-être des collectivités ». Quatre flèches qui sortent du rectangle pointent aux quatre éléments de l'IBC : revenu, études, logement et activité sur le marché du travail. Des images illustrent ces éléments, soit un symbole du dollar pour le revenu, un diplôme et un mortier pour les études, une maison pour le logement et un panneau de construction pour l'activité sur le marché du travail.

Un graphique se trouve au bas de la page. Il mesure le bien-être dans des collectivités de Premières Nations et inuites, ainsi que dans des collectivités non autochtones, de 1981 à 2011. Le titre décrit les données : «La valeur moyenne de l'IBC pour les trois types de collectivités a augmenté régulièrement depuis 1930, mais les écarts entre les collectivités autochtones et non autochtones persistent. » Les données sont représentées comme suit :

Source des données : Statistique Canada, Recensements de la population, 1981-2006 et Enquête nationale auprès des ménages, 2011.

 

Date de modification :