Programme de préparation à l’emploi pour les jeunes des Premières Nations : Histoires de réussite de Meadow Lake

Des jeunes des Premières Nations affiliés au Conseil tribal de Meadow Lake participent avec succès à des programmes de formation axée sur les compétences qui procurent une formation de préparation à l'emploi et les aident à trouver des emplois.

Consultez d'autres histoires de réussite autochtones du Canada.

Download: MP4 format (49.4 Mo)

Transcription : Programme de préparation à l'emploi pour les jeunes des Premières Nations : Histoires de réussite de Meadow Lake

Narrateur :

Les jeunes des Premières Nations sont le segment de la population du  Canada qui connaît la croissance la plus rapide. Le gouvernement du Canada réalise des investissements importants pour de la formation axée sur les compétences et des activités de préparation à l'emploi afin de s'assurer que les jeunes des Premières Nations aient accès aux mêmes possibilités que tous les Canadiens pour ce qui est de trouver et de conserver un bon emploi, et de profiter des avantages connexes.

Les jeunes des Premières Nations de partout au Canada bénéficient de ces nouvelles possibilités... y compris ceux qui sont affiliés au Conseil tribal de Meadow Lake.

Voyons voir ce que les jeunes ont à dire sur le programme.

Derrick, Première Nation de Waterhen Lake :

Avant que je consulte mon travailleur social, je restais à la maison. Je ne faisais pas grand-chose. Le temps passait, je ne faisais qu'attendre l'aide sociale. Maintenant que je participe à ce programme, je sens que je veux faire quelque chose de ma vie.

Mitch, Première Nation de Flying Dust :

Le programme m'a aidé en me donnant les références et les ressources dont j'avais besoin, et aussi du soutien, et en m'indiquant où je devais aller pour me rendre là où je dois être. Grâce au programme, j'ai obtenu ces ressources en plus d'une personne qui a relu mon CV et mes lettres d'accompagnement, par exemple, et le soutien nécessaire pour acquérir ma licence.

Chelsea, Première Nation de Waterhen Lake :

J'ai décidé de devenir assistante en éducation, car je veux aider d'autres étudiants. Je sais que beaucoup d'entre eux ont de la difficulté à l'école, et, la plupart du temps, ils ne bénéficient pas d'une approche individuelle. Je crois aussi que le fait d'être assistante en éducation peut être très utile pour les jeunes étudiants afin de les aider à comprendre leur travail.

Mitch, Première Nation de Flying Dust :

J'ai déjà parlé du programme à des gens. Je leur ai dit avec qui ils devaient communiquer et la façon de procéder et je leur ai mentionné que les ressources étaient disponibles pour un grand nombre d'Autochtones.

Derrick, Première Nation de Waterhen Lake :

Si une personne n'était pas sûre de vouloir participer au programme, je crois que je lui dirais que ce n'est vraiment pas stressant. On peut y aller et se sentir à l'aise, car on vous traite bien tout en vous aidant. Ils sont là pour cette raison et c'est leur travail – ils veulent nous aider. Ils souhaitent qu'on réussisse en tant que membre d'une Première Nation. Ils veulent nous voir voler de nos propres ailes et accomplir des choses pour nous-mêmes plutôt que de compter sur les autres.

Vanessa, Première Nation de Waterhen Lake :

Tout ce que je peux dire aux personnes qui m'ont aidée est que je leur suis vraiment reconnaissante pour leur soutien et leur aide, et je les remercie.

Narrateur :

Grâce au financement du Plan d'action économique 2013, des jeunes des Premières Nations âgés de 18 à 24 ans, de partout au pays, participeront à des programmes comme ceux offerts dans les collectivités affiliées au Conseil tribal de Meadow Lake en Saskatchewan.

Ces programmes sont offerts dans le cadre de partenariats établis entre des organisations autochtones, les Affaires autochtones et Développement du Nord Canada et l'Emploi et Développement social Canada.

Le Canada offre aux jeunes des Premières Nations un appui en matière de préparation à l'emploi pour les aider à participer à l'économie canadienne. Pour obtenir plus d'information à ce sujet et sur d'autres programmes et services, rendez-vous à www.aadnc.gc.ca

Vanessa

Rencontrez Vanessa de la Première Nation de Waterhen Lake. Elle est en train de terminer le programme de formation axée sur les compétences du Canada, qui vise à préparer les jeunes des Premières Nations de 18 à 24 ans à entrer sur le marché du travail. Écoutez ce que Vanessa raconte sur le programme.

Download: MP4 format (37.4 Mo)

Transcription : Vanessa

Vanessa, Première Nation de Waterhen Lake :

Mon expérience avec ma gestionnaire de cas est vraiment unique.

Elle m'a permis de me rendre compte que je ne voulais pas passer le reste de ma vie à vivre de l'aide sociale en me parlant des cas d'autres personnes qui l'ont fait. Elle m'a demandé : « Selon toi, comment les personnes de ton entourage qui vivent actuellement de l'aide sociale se sentent-elles? Crois-tu qu'elles avancent dans une quelconque direction? » Je les ai regardées pour finalement constater que ces personnes-là n'étaient pas heureuses. Elles n'avaient pas vraiment de direction, et je me suis dit : « Non! » Ensuite, elle m'a dit : « Bien, si tu veux pas vivre la même situation, tu dois te lever et avancer sans regarder en arrière. » Et honnêtement, si ce n'était pas de ces personnes, je ne serais pas ici aujourd'hui ni diplômée. Je n'aurais pas poursuivi mes études. Ces personnes sont donc une vraie bénédiction.

Je recommanderais fortement mon gestionnaire de cas à n'importe qui qui a de la difficulté à se sortir de ce piège (aide sociale). D'ailleurs, vous n'avez qu'à regarder autour de vous et à constater par vous-mêmes – l'aide sociale n'est pas la voie à suivre. Vous vous rendrez compte que les gens ne sont heureux que lorsqu'ils savent ce qu'ils veulent faire dans la vie. Continuez vos études et ne vous inquiétez pas de ce que les autres disent ou pensent à propos de ce que vous allez faire de votre avenir. C'est votre vie et c'est votre choix!

Narrateur :

Grâce au financement du Plan d'action économique 2013, des jeunes des Premières Nations âgés de 18 à 24 ans, de partout au pays, participeront à des programmes comme ceux offerts dans les collectivités affiliées au Conseil tribal de Meadow Lake en Saskatchewan.

Ces programmes sont offerts dans le cadre de partenariats établis entre des organisations autochtones, les Affaires autochtones et Développement du Nord Canada et l'Emploi et Développement social Canada.

Le Canada offre aux jeunes des Premières Nations un appui en matière de préparation à l'emploi pour les aider à participer à l'économie canadienne. Pour obtenir plus d'information à ce sujet et sur d'autres programmes et services, rendez-vous à www.aadnc.gc.ca.

Chelsea

Rencontrez Chelsea de la Première Nation de Waterhen Lake. Elle est en train de terminer le programme de formation axée sur les compétences du Canada, qui vise à préparer les jeunes des Premières Nations de 18 à 24 ans à entrer sur le marché du travail. Écoutez ce que Chelsea raconte sur le programme.

Download: MP4 format (22.6 Mo)

Transcription : Chelsea

Chelsea, Première Nation de Waterhen Lake :

Mon expérience avec ma gestionnaire de cas a été très agréable. Elle a été d'un grand soutien. Elle m'a aidée avec le transport et m'a aidée à obtenir toutes les références et un financement, que j'ai reçu grâce au Conseil tribal de Meadow Lake.

J'ai décidé de devenir assistante en éducation, car je veux aider d'autres étudiants. Je sais que beaucoup d'entre eux ont de la difficulté à l'école, et, la plupart du temps, ils ne bénéficient pas d'une approche individuelle. Je crois aussi que le fait d'être assistante en éducation peut être très utile pour les jeunes étudiants afin de les aider à comprendre leur travail.

Je recommanderais un gestionnaire de cas aux personnes qui se trouvent dans des situations pareil, car beaucoup de gens se sentent coincés et ne savent pas où obtenir de l'aide. Je crois qu'un gestionnaire de cas peut vraiment aider les gens.

Narrateur :

Grâce au financement du Plan d'action économique 2013, des jeunes des Premières Nations âgés de 18 à 24 ans, de partout au pays, participeront à des programmes comme ceux offerts dans les collectivités affiliées au Conseil tribal de Meadow Lake en Saskatchewan.

Ces programmes sont offerts dans le cadre de partenariats établis entre des organisations autochtones, les Affaires autochtones et Développement du Nord Canada et l'Emploi et Développement social Canada.

Le Canada offre aux jeunes des Premières Nations un appui en matière de préparation à l'emploi pour les aider à participer à l'économie canadienne. Pour obtenir plus d'information à ce sujet et sur d'autres programmes et services, rendez-vous à www.aadnc.gc.ca.

Date de modification :