Histoires de réussite du Conseil tribal de Meadow Lake

Découvrez de quelle manière les programmes de formation et de préparation à l'emploi du Canada ont aidé « Mitch » et Tricia à intégrer le marché du travail avec succès.

« Mitch » – Première Nation de Flying Dust, Saskatchewan

« Mitch » – Première Nation de Flying Dust, Saskatchewan

J'ai entendu parler du programme par le bureau de la bande. J'y allais parce que je cherchais un emploi et je leur ai demandé de m'aider. Ils m'ont parlé du programme.

Avant de suivre le programme, je cherchais des emplois et je restais chez moi. Je faisais presque juste chercher du travail et je venais tout juste de revenir dans la ville.

La gestionnaire de cas m'a beaucoup aidé. Elle m'a donné beaucoup de conseils. Au programme, ils m'ont aidé à obtenir mon permis de conduire, à payer les factures et à obtenir un financement temporaire. Ils ont regardé mon curriculum vitae et ma lettre de présentation avant que je les envoie pour avoir l'emploi que j'ai maintenant. La gestionnaire m'a bien dirigé et j'ai trouvé ça très utile.

Pour l'instant, je suis coordonnateur à la logistique pour Primco Dene Catering Services. Mais c'est Primco Dene Royal Camp Services qui m'emploie.

C'est un très bon programme. Il m'a beaucoup aidé. En fait, je l'ai recommandé à certains membres de ma famille et à des amis. Parce qu'il arrive qu'on ne sache pas par où commencer pour trouver un emploi. C'est utile d'avoir un point A et un point B.

Plus tard, j'aimerais travailler dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail. Je suis maintenant inscrit au programme de santé et de sécurité au travail de l'Université du Nouveau-Brunswick. J'aimerais être conseiller en sécurité pour Primco Dene Royal Camp Services. C'est un excellent employeur.

Tricia – Première Nation d’English River, Saskatchewan

On a tous besoin d’aide par moments. Avec un peu d’aide, les possibilités sont infinies.

En gros, je cherchais un emploi en ligne et dans les journaux et en plus, je faisais des petits boulots. J’ai entendu parler du programme par le bureau du conseil de bande de ma Première Nation. La réceptionniste m’a dit que le Conseil tribal de Meadow Lake offrait de l’aide. Après, j’ai communiqué avec mon gestionnaire de cas et j’ai eu de l’aide.

J’ai reçu une formation pour devenir observatrice météorologique à contrat. C’est un programme de six semaines offert à Cornwall, en Ontario. Je peux travailler dans n’importe quel aéroport au Canada.

Je dirais que mon expérience avec mon gestionnaire de cas et le programme a été vraiment très utile. On m’a dirigée vers les bonnes ressources. J’ai eu droit à une allocation pendant ma formation à Cornwall vu que je n’avais pas de salaire.

Je travaille présentement à l’aéroport de Meadow Lake. En fait, je travaille à deux aéroports différents. Mon emploi principal est à l’aéroport de Meadow Lake et je fais des remplacements à la station météorologique de l’aéroport de Buffalo Narrows.

Pour l’instant, c’est mon emploi. J’aimerais, bientôt j’espère, obtenir un emploi dans une compagnie minière, pour le secteur de l’environnement. Peut-être que d’ici un an ou quelques années, je serai technicienne environnementale.

Date de modification :