Histoires de réussite de la Première Nation de la tribu des Blood signataire du Traité no 7, sud de l'Alberta

Le programme de prestation améliorée des services appuie les Premières Nations en cernant les besoins en emploi et en les aidant à surmonter les obstacles liés à l'emploi. L'objectif est de diriger les jeunes vers des emplois. Les jeunes des Premières Nations font part de leurs expériences relatives au programme de formation professionnelle d'AANC et de la façon dont le programme les a aidés à les préparer à intégrer le marché du travail.

Réduire la dépendance à l'aide au revenu : Jasmine

J'adore cuisiner et, depuis que je participe à ce programme, j'ai trouvé l'inspiration nécessaire pour retourner à l'école. Je veux essayer de m'inscrire dans le programme d'arts culinaires, d'obtenir mon Sceau rouge et de devenir chef! Et j'espère un jour ouvrir mon propre restaurant.

Jasmine, de la Première Nation de la tribu des Blood signataire du Traité no 7, sud de l'Alberta

Je recommande ce programme, parce qu'il s'agit vraiment d'une expérience qui permet de transformer sa vie et qui va aider beaucoup de jeunes de ma réserve qui se sont peut-être retrouvés dans la même situation que moi. Avant de commencer le programme, j'étais en dépression et j'avais des problèmes d'alcool. Ma vie n'allait pas bien, mais grâce à l'agente chargée de mon cas et à mes professeurs, je vois maintenant la vie de façon plus positive. C'est pourquoi j'encourage très, très fortement les autres à participer à ce programme; il est vraiment très bien.

Comme je ne fais que commencer, il me reste du chemin à parcourir. Ma gestionnaire de cas est l'une des personnes qui croit le plus en moi; elle m'apporte beaucoup d'aide. Elle fait des pieds et des mains pour me renseigner sur tous les programmes offerts dans les environs de ma collectivité et qui pourraient m'aider pour l'avenir.

Avant de commencer le programme Another Way, j'étais une personne très timide, en colère et négative. L'une des meilleures leçons que j'ai retenues jusqu'à maintenant est celle de la loi de l'attraction. Elle m'a appris à essayer plus fort, à devenir une meilleure personne, à penser plus positivement et à traiter les autres de la façon comme je veux qu'ils me traitent. Je mets maintenant ces principes en pratique et je prends la vie un jour à la fois.

Je n'ai même pas encore terminé le programme qu'il a déjà changé ma vie. Par exemple, quand je me réveille le matin, la première chose que je fais est de penser à quelque chose de positif. Parce que ce que l'on fait autour de soi nous revient. C'est le principe du karma. On récolte ce que l'on sème. Ainsi, si vous gardez une attitude positive dans la vie, il vous arrivera beaucoup de bonnes choses.

Réduire la dépendance à l'aide au revenu : Adrian

J'ai participé au programme Another Way pendant trois mois avant d'obtenir mon diplôme et d'être embauché comme réceptionniste pour l'initiative de réinvestissement de la tribu des Blood. Je veux maintenant retourner à l'école afin de poursuivre mon éducation, parce que mes collègues m'encouragent à travailler plus fort dans la vie. Je veux me rendre au même niveau qu'ils sont aujourd'hui.

C'est ma gestionnaire de cas qui m'a dirigé vers le programme Another Way. Elle m'a donné beaucoup d'encouragements et elle était très inspirante. Elle voulait que je sois plus autonome et elle m'a encouragé à suivre ce programme pour que je fasse quelque chose de ma vie.

Adrian, de la Première Nation de la tribu des Blood signataire du Traité no 7, sud de l'Alberta

Avant, j'avais l'impression de faire du surplace et de ne pas être capable de me motiver. J'ai senti que les gens du programme qui m'orientaient croyaient en moi. Ils voulaient que je fasse des efforts pour améliorer mes chances d'avoir un meilleur avenir et ils m'ont vraiment motivé à travailler encore plus fort. Je voulais juste être plus autonome et ne plus dépendre de l'aide sociale. Je voulais être plus positif dans la vie.

Ils m'ont fourni un moyen de transport et des repas, et ça m'a permis de voir une étincelle d'espoir. C'est ce qui m'a réellement motivé à continuer jour après jour.

Je recommande ce programme, car il m'a aidé à me rendre où je suis aujourd'hui, et je ne saurais pas où j'en serais rendu si ce n'était du programme Another Way. Je resterais probablement à la maison à ne rien faire d'autre que d'attendre mon chèque.

Ce programme m'a motivé à retourner à l'école, à me trouver une carrière. Je me suis dit : « Pourquoi ne pas faire carrière dans la santé? » Je veux en apprendre davantage sur ma santé et prendre soin de moi, tout simplement.

Réduire la dépendance à l'aide au revenu : Katie

Après avoir terminé mon secondaire, je ne faisais que du surplace. J'ai suivi quelques cours au collège ainsi que des formations, mais j'avais des problèmes personnels que je devais régler. Le programme Another Way m'a aidée à surmonter les obstacles sur ma route.

L'un de ces obstacles était que je souffrais de diverses dépendances.

Ma participation au programme m'a aidée à définir qui je suis, à déterminer ce que je voulais devenir, ce que je voulais dans la vie et les objectifs que je voulais atteindre. Et aussi à être plus structurée. C'est ça que le programme m'a apporté.

Katie, de la Première Nation de la tribu des Blood signataire du Traité no 7, sud de l'Alberta

C'est en classe que j'ai obtenu le plus d'appui, de la part des intervenants. Ils m'ont aidée à éliminer des obstacles et m'ont offert du soutien et diverses ressources communautaires que je ne connaissais pas. J'ai reçu du soutien financier et des conseils, parce que je n'ai pas vraiment de parents ou de famille vers qui me tourner. On nous offrait aussi du soutien traditionnel, et nous avons fait des activités culturelles, comme apprendre sur les Pieds-Noirs. Nous avons fait des voyages, comme lorsque nous sommes allés au parc Blackfoot Crossing, et nous avons parlé avec des aînés.

Je conseillerais fortement aux autres de suivre ce programme. Il s'agit d'un très bon programme, et les gens qui travaillent avec vous sont super. Il vous donnera l'occasion d'exceller. Je ne savais pas ce que je voulais faire, mais j'ai eu de l'aide pour m'aider à trouver quoi faire comme carrière.

On nous aide également à augmenter les chances de nous trouver un emploi. À la fin du programme, j'ai suivi la formation de six mois où je travaillais, comme un stage. J'ai réussi ce programme sur toute la ligne. On m'a alors offert de travailler pendant sept mois au poste de réceptionniste pour l'initiative de réinvestissement de la tribu des Blood.

J'ai maintenant quelques projets de bénévolat avec de jeunes enfants de la collectivité. Mais je voulais aller plus loin, alors j'ai décidé de créer ma propre entreprise. Elle porte le nom de « Little Lady's Gardening and Beautification », et elle a pour but d'améliorer la collectivité. J'ai établi un partenariat avec l'initiative de réinvestissement de la tribu des Blood. Ils m'ont aidée à me rendre là où je suis maintenant.

L'entreprise va bien, tout est merveilleux. Nous avons une centaine d'arbres et de rosiers prêts à planter. Je suis très emballée et heureuse d'être rendue où je suis. Mon entreprise se porte très bien et, tous les jours, elle continue de prendre de l'ampleur.

Date de modification :