Diriger les jeunes vers des emplois : Réformer l'aide au revenu

Les changements récents apportés au Programme d'aide au revenu visent à fournir aux jeunes des Premières Nations vivant dans les réserves les compétences dont ils ont besoin pour réussir la transition vers le marché du travail. Voyez comment.

Transcription : Diriger les jeunes vers des emplois : Réformer l'aide au revenu

Narrateur :

Le 31 janvier 2014, le gouvernement du Canada a annoncé que 4 000 jeunes des Premières Nations âgés de 18 à 24 ans participeront à un programme amélioré d'aide au revenu dans les réserves. L'objectif du programme étant d'aider les jeunes à trouver une formation et un emploi dans la région.

Quels sont les changements? Comment ça fonctionne? Jetons-y un coup d'œil!

Une somme de 132 millions de dollars appuie le modèle amélioré de prestation des services. Les jeunes travaillent avec un gestionnaire de cas pour cibler les obstacles qui les empêchent d'obtenir un emploi et établissent un plan pour les surmonter. Les gestionnaires de cas peuvent aider les jeunes à rédiger un curriculum vitæ, à se préparer pour une entrevue ou à s'inscrire à un cours pour satisfaire à des exigences d'emploi.

Shantelle Watson – directrice des Études, de la Formation et de l'Emploi pour la Première Nation de Mistawasis, laquelle est membre du conseil tribal de Saskatoon :

Le financement destiné à la prestation améliorée des services nous permet d'embaucher un gestionnaire de cas, c'est-à-dire une personne en mesure d'établir le temps nécessaire pour aider un client, à partir du moment où il adhère au modèle, à acquérir des compétences professionnelles ou à suivre une formation.

Cathy Wheaton – représentante de la Bande indienne de Lac La Ronge, directrice du Développement social :

Nous cherchons d'abord à mettre en œuvre le programme à l'échelle communautaire, puis à procéder à des évaluations du groupe des 18-24 ans afin de cerner les obstacles qui nuisent aux jeunes. Une fois que nous aurons cerné ces obstacles, nous créerons des plans personnalisés pour les clients et nous mettrons à profit les soutiens de la prestation améliorée des services pour éliminer ces obstacles. Nous espérons que ce financement nous permettra de surmonter ces obstacles, en partie ou en totalité, afin que les participants puissent obtenir un emploi dans la région.

Narrateur :

Les 109 millions de dollars du Fonds pour l'emploi des Premières Nations servent à aider les jeunes à acquérir une expérience professionnelle ou une formation, par exemple, sur l'utilisation de matériel spécialisé, ou…

Le Fonds pour l'emploi des Premières Nations et la prestation améliorée des services sont des initiatives complémentaires. Combinées, elles permettent aux jeunes âgés de 18 à 24 ans des collectivités des Premières Nations participantes d'obtenir une formation professionnelle personnalisée en vue d'intégrer le marché du travail. Les programmes offrent des évaluations des compétences, une formation professionnelle personnalisée, de l'encadrement au travail et d'autres services de soutien, comme le mentorat.

Stewart Prosper – Aîné de la Première Nation de One Arrow :

Grâce à un guichet unique, nous avons accès à tout un éventail de programmes pour aider nos jeunes. Beaucoup de nos jeunes ont eu de la difficulté à trouver un emploi en raison d'obstacles comme la nécessité de posséder un permis de conduire ou d'acquérir certaines compétences. Ce sont des formations accessibles qui peuvent aider nos jeunes. Et c'est excitant! J'aurais aimé avoir accès à de tels programmes dans mon jeune temps. Ils m'auraient été très utiles.

Narrateur :

En conclusion, l'amélioration du programme d'aide au revenu dans les réserves est une autre mesure que prend le gouvernement du Canada afin d'aider les jeunes des Premières Nations à intégrer le marché du travail. Pour obtenir plus d'information, rendez-vous à l'adresse www.aadnc.gc.ca ou communiquez avec le bureau régional le plus près de chez vous.