Les inondations dans les collectivités des Premières Nations

Les crues saisonnières peuvent comporter des risques pour les collectivités des Premières Nations. Les fonctionnaires des bureaux régionaux d’Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) collaborent étroitement avec les Premières Nations à risque et les partenaires afin de veiller à la mise en place de plans de préparation en situation d’urgence et de plans d’intervention et au financement des mesures admissibles d’atténuation, de préparation et d’intervention en cas d’inondation.

Choisir un sujet :

Risques d’inondation par région

La surveillance des risques d’inondation et les interventions en cas d’urgence relèvent de la compétence des provinces et des territoires. Pour plus de renseignements sur la surveillance des risques d’inondation dans votre région, consultez la liste des organisations régionales ci-dessous :

Terre-Neuve

Île-du-Prince-Édouard

Nouvelle-Écosse

Nouveau-Brunswick

Québec

Ontario

Manitoba

Saskatchewan

Alberta

Colombie-Britannique

Territoires du Nord-Ouest

Yukon

Nunavut

Se préparer aux inondations

Consultez la page Prévention Inondation pour obtenir des renseignements sur les préparatifs en vue d’une inondation.

Visitez le site Web de la Croix-Rouge canadienne pour obtenir de l’information sur la manière de vous préparer à des situations d’urgence :

Mesures de préparation aux inondations dans les collectivités des Premières Nations

AANC offre un soutien financier pour des mesures de préparation et d’atténuation au risque d’inondations dans les collectivités des Premières Nations.

Ontario

AANC fournit du financement pour des activités de préparation aux urgences dans toutes les Premières Nations de l’Ontario. AANC soutient également les activités de surveillance des inondations pour le Conseil tribal de Mushkegowuk et les collectivités des Premières Nations de :

  • Albany
  • Attawapiskat
  • Kashechewan
  • Weenusk
  • Moose Cree
  • Fort Severn

Cela inclut du financement pour un coordonnateur des urgences qui travaille avec les Premières Nations de la baie James afin de les aider à préparer et à gérer les interventions en cas d’inondations et d’autres urgences. De plus, AANC a retenu les services de la Société de services techniques des Premières Nations de l’Ontario pour qu’elle travaille avec les Premières Nations afin de revoir et de mettre à jour leurs plans de gestion des urgences, de former leur personnel et de vérifier leur état de preparation en vue de la mise en œuvre du plan.

Au cours des dernières années, AANC a financé des travaux relatifs aux valves de la digue afin de prévenir les inondations à l’intérieur de la digue de la Première Nation de Kashechewan.

Une étude portant sur les options d’atténuation des risques d’inondation de la rivière Albany (étude sur les inondations en zone éloignée) est cruciale pour déterminer une bonne stratégie de planification communautaire. Cette étude devrait être terminée en printemps 2017.

AANC continue de collaborer avec la Première Nation de Kashechewan pour mettre en œuvre un plan d’investissement dans l’infrastructure, qui décrit les réparations requises pour veiller à ce que les systèmes de traitement des eaux usées et de protection contre les inondations de la collectivité fonctionnent efficacement.

Manitoba

AANC a fait des investissements importants pour la mise en œuvre de mesures permanentes afin de protéger les Premières Nations du Manitoba contre les inondations. Des digues permanentes sont en place dans 12 Premières Nations du Manitoba;

  • Sioux Valley
  • Opaskwayak
  • Canupawakpa
  • Sandy Bay
  • Ebb and Flow
  • Lake Manitoba
  • O-Chi-Chak-Ko-Sipi
  • Little Saskatchewan
  • Poplar River
  • Berens River
  • Kinonjeoshtegon
  • Roseau River Anishinabe

Des digues temporaires ont aussi été construites dans les Premières Nations de Lake St. Martin et de Pinaymootang. Ces digues pourront être laissées en place de façon permanente, en attendant le résultat des discussions avec les Premières Nations.

AANC a signé une entente de cinq ans avec la Croix-Rouge canadienne, qui est entrée en vigueur le 1er avril 2017, en vue de soutenir les Premières Nations du Manitoba en situation d’urgence, notamment pour la gestion des interventions et des évacuations à la suite d’une inondation, d’un incendie ou d’autres circonstances. La Croix-Rouge collaborera aussi avec les Premières Nations du Manitoba pour aider les collectivités à se préparer à d’éventuelles situations d’urgence. Dans le cadre de cette entente, AANC s’est engagé à verser 5,6 millions de dollars sur cinq ans à la Croix-Rouge canadienne afin qu’elle fournisse ces services. La Croix-Rrouge canadienne investit un montant supplémentaire de 2,9 millions de dollars pour fournir un soutien aux Premières Nations du Manitoba sous forme de ressources d’urgence et de personnel.

En prévision de possibles inondations au printemps 2017, le Ministère s'est engagé à verser quelque 5 millions de dollars pour la tenue de travaux de préparation aux inondations dans 23 Premières Nations de la province. Ces travaux comprennent le nettoyage des fossés et des ponceaux, l'amélioration du drainage de l'eau, l'inspection des digues et des pompes et l'examen des plans d'évacuation.

Saskatchewan

AANC a fait des investissements importants en vue de diminuer le risque que des inondations menacent les maisons, les infrastructures et les résidants des collectivités des Premières Nations de la Saskatchewan, aujourd’hui et pour les années à venir.

En plus d’investissements directs dans les Premières Nations de la Saskatchewan, AANC a conclu une entente avec la province de la Saskatchewan pour fournir aux Premières Nations du soutien aux activités d’intervention d’urgence et de rétablissement.

Alberta

Financé par AANC, le projet d’évaluation des risques d’inondation dans le bassin de la rivière Bow en Alberta est réalisé dans des secteurs du bassin de la rivière Bow qui touchent la Nation des Tsuut’ina et la Tribu des Stoney afin d’aider les Premières Nations à élaborer des options d’atténuation contre les inondations.

AANC a conclu une entente globale de services de gestion des urgences avec la province de l’Alberta. Cette entente vise à faire en sorte que les Premières nations sont entièrement intégrées au système provincial d’intervention en cas d’inondation. Cela suppose notamment une présence provinciale directe, au besoin, lors des urgences dans les réserves, qui est intégrée à l’intervention provinciale globale, ainsi qu’une formation sur la préparation et une aide à la planification des mesures d’urgence.

Date de modification :