Communications en cas d'urgence

Le site de la mine Giant est une infrastructure abandonnée et vieillissante qui présente des risques pour les travailleurs, la population et l'environnement. Ces dangers doivent être évalués et il faut remédier à la situation. Par exemple, en plus des activités annuelles d'entretien, des travaux sont en cours pour stabiliser le site et diminuer les risques que présentent le complexe du four de grillage et les sections souterraines d'ici à ce que des travaux plus importants soient entrepris.

Cependant, des plans d'intervention d'urgence sont en place et des ressources sont prévues au cas où un accident qui met en danger la population ou l'environnement survenait. De plus, des simulations et des exercices sont tenus pour s'assurer que les équipes sont prêtes à intervenir en cas d'urgence.

En cas d'accident, y compris dans le pire des scénarios, notamment si les édifices du four à grillage s'effondraient, causant ainsi la propagation de contaminants dans l'air, les mesures suivantes seraient prises, souvent de manière simultanée :

  • L'entrepreneur responsable sur place met en œuvre le plan d'intervention d'urgence approprié tout en s'assurant que les personnes et l'environnement sont protégés et que l'incident est réglé.
  • L'entrepreneur sur place demande l'aide d'intervenants d'urgence externes, si nécessaire (p. ex., service d'incendies de la Ville de Yellowknife ou de la GRC).
  • L'entrepreneur sur place informe les organismes de réglementation et les inspecteurs nécessaires (p. ex., SOS Déversement T.N.-O., inspecteur des mines).
  • L'entrepreneur sur place informe l'équipe de projet, notamment le gestionnaire des opérations et le gestionnaire de projet désigné.
  • Le gestionnaire des opérations réunit l'équipe d'intervention en matière de communication en cas d'urgence (EICU) de l'équipe de projet composée de membres des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada, de Travaux publics et Services gouvernementaux et du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest.
  • Au besoin, l'EICU demande l'appui de la Ville de Yellowknife ou toute autre organisation pour transmettre de l'information au public, surtout lorsque ces organisations sont impliquées.
  • L'EICU recueille des renseignements et les diffuse à l'interne et à l'externe, notamment aux intervenants concernés (comme la Ville de Yellowknife et la Première Nation des Dénés Yellowknives) et aux médias par téléphone ou par courriel.
  • L'EICU accorde des entrevues aux médias ou tient des séances d'information.
  • L'EICU continue d'informer les intervenants et les médias.

Si un accident a des répercussions sur la population ou l'environnement, les avis seront communiqués de la manière suivante :

  • médias locaux
  • ce site web
  • la liste de distribution du bulletin électronique de l'équipe de projet
  • réseau de communication de la Ville de Yellowknife, si nécessaire
  • avertissements directs des intervenants d'urgence (p. ex. la GRC ou le service d'incendies de la Ville de Yellowknife) si nécessaire

Parmi les renseignements communiqués, il y a :

  • une explication de l'ampleur de la situation;
  • les mesures de protection mises en place;
  • l'état de l'intervention d'urgence et les mesures prises pour remédier à la situation;
  • les mesures que la population devrait prendre pour assurer sa sécurité;
  • les mesures prises pour répondre aux préoccupations;
  • les mesures à prendre afin de prévenir que des situations similaires se produisent à l'avenir;
  • les coordonnées de sources d'information additionnelles.

L'équipe de projet sera à la tête de toutes les activités de communication. La Ville de Yellowknife pourrait aider à la diffusion des renseignements auprès de la population en utilisant son réseau de communication, si nécessaire.

Dans le cas peu probable d'un déversement toxique important provenant du site de la mine, les résidents doivent :

  • écouter les renseignements retransmis à la radio (p. ex., les messages d'intérêt public) ou par les autorités (la GRC, le service d'incendies de la Ville de Yellowknife, etc.).
  • respecter les mesures spéciales mises en place par les authorités. Ceci pourrait inclure de demeurer à l'intérieur, fermer les portes et les fenêtres, etc.
  • écouter la radio locale et consulter le site Web de la mine Giant pour être au courant des plus récentes mises à jour et instructions.

Vous pouvez communiquer avec l'équipe de projet par couriel ou au 867-669-2462.

Communications en cas d'urgence

Communications en cas d'urgence

Intervenants : Ville de Yellowknife, Première Nation des Dénés Yellowknives, gouvernement Tlicho, Nation Dénée, Première Nation Dénée Lutsel'Ke, Alliance communautaire de la mine Giant, Alliance métis North Slave, Alternatives North, Ecology North).