Travaux de stabilisation du sous-sol

Afin de diminuer les risques au site de la mine Giant, des travaux de stabilisation du sous-sol sont nécessaires. Les travaux seront effectués en deux temps : de septembre à novembre 2013 et du printemps à l'hiver 2014.

Préoccupations et dangers

Certaines infrastructures du site de la mine Giant, incluant les zones souterraines, ont plus de 60 ans. En raison des évaluations des risques effectuées régulièrement, certaines mesures doivent être prisent immédiatement afin d'atténuer les risques pour le personnel sur place, la population et l'environnement.

Au printemps 2013, l'équipe du projet a reçu un permis d'utilisation des eaux de l'Office des terres et des eaux de la vallée du Mackenzie afin de procéder aux travaux. Les plans de travaux et de gestion des déchets définitifs ont ensuite été élaborés et approuvés en septembre 2013.

Les travaux de stabilisation de certaines infrastructures souterraines, comme les chambres, permettront de diminuer les risques associés aux inondations souterraines causées par le ruisseau Baker et aux chutes de pierres ou affaissement.

Mesures à prendre

Des trous seront creusés autour du site pour plusieurs raisons. Tout d'abord, de l'équipement de surveillance des cavités sera descendu dans les chambres afin d'en connaître les mesures exactes. Des caméras feront partie de cet équipement. Enfin, les trous seront utilisés pour pomper du produit de remblayage dans le sol. Ce produit remplira les espaces vides et assurera la stabilité de la zone.

Le produit de remplissage sera composé principalement de résidus qui se trouvent déjà sur le site. Quelques essais seront effectués afin de déterminer le mélange de résidus le plus approprié (comprenant du ciment, de l'eau et des cendres volantes).

Santé et sécurité

La sécurité des travailleurs et de la population, ainsi que la préservation de l'environnement, constituent des priorités absolues dans ces travaux de stabilisation. Les travaux seront effectués conformément aux plans d'urgence et de santé et sécurité au travail déjà en place et qui s'appliquent à l'ensemble du site. Le contrôle constant de la qualité de l'air sera effectué sur l'ensemble du site et dans la collectivité. Des tiers indépendants assureront une surveillance additionnelle.