Que se passe-t-il à la mine Giant?

Activités à venir de la mine Giant

L’équipe du projet d’assainissement de la mine Giant invite les résidents à une rencontre publique pour discuter de l’évaluation des risques pour l’environnement et la santé humaine mise à jour.

Lieu : Café du musée, Centre du patrimoine septentrional du Prince de Galles
Date : 12 octobre 2017
Heure : 19 h à 21 h

Août/Septembre 2017

Éditions précédentes

Table des matières

Journée portes ouvertes sur la surveillance de la qualité de l’air

Le 1er août, l'équipe du Projet d’assainissement de la mine Giant a tenu une journée portes ouvertes, afin d’offrir aux résidants de Niven l'occasion de découvrir la plus récente station de surveillance de la qualité de l'air du parc Moyle.

Les stations de surveillance de la qualité de l'air mesurent les niveaux de poussière en temps réel, et veillent à ce que les résidents ne soient pas exposés à des concentrations inacceptables de contaminants dues aux activités réalisées sur le site de la mine Giant. Pour de plus amples renseignements sur le programme de surveillance de la qualité de l'air, veuillez consulter la page du Programme de surveillance de la qualité de l'air.

Des panneaux ont été installés à la station de surveillance de la qualité de l'air du lac Niven afin d’expliquer la façon dont la station mesure les niveaux de poussière en temps réel.

Les member de la communauté du lac Niven découvrent comment la station aide l'équipe du projet à surveiller la qualité de l'air, afin de mettre en garde contre tout problème potentiel qui pourrait affecter la santé des gens, alors que le travail se déroule à l'ancien site minier.

L'employée de SLR Consulting, Christiane Buie (à gauche), explique comment les données recueillies par la station sont utilisées et analysées.

Erika Nyyssonen, employée du GTNO, peint un papillon coloré sur le visage de Mialia Leblanc.

Le rapport d'alignement du ruisseau Baker

Dans le cadre des mesures d'évaluation environnementale, l'équipe du projet a été invitée à examiner si le ruisseau Baker devait être détourné du site. L'équipe du projet a consulté les intervenants et les membres de la communauté au sujet de cette décision par l’entremise du processus de consultation de la conception de surface. Ce processus est maintenant terminé et les commentaires recueillis de la part des intervenants ont été inclus dans un rapport qui évalue les voies potentielles pour le ruisseau Baker, et il orientera le plan d'assainissement final pour le ruisseau.

Lors de la prise de décision relative à l'alignement du ruisseau, l'équipe du projet a examiné les résultats de la consultation et les critères de conception de surface, lesquels comprenaient les répercussions environnementales et sociales. Les éléments qui ont été pris en compte sont :

Le rapport d'alignement du ruisseau Baker vise à satisfaire les exigences de la mesure d'évaluation environnementale 11, laquelle est essentielle pour empêcher la perte de l'habitat. Le rapport provisoire a été soumis au Groupe de travail de la mine Giant et au Conseil de surveillance de la mine Giant afin de recueillir des commentaires en juillet 2017. L'équipe du projet intégrera les commentaires au rapport final prévu cet automne.

Merci à tous ceux qui ont participé à la consultation et qui ont fourni leurs commentaires. Pour obtenir une copie du rapport final sur l'alignement du ruisseau Baker, veuillez communiquer avec l'équipe du projet à : giantmine@aadnc-aandc.gc.ca

Le site d'enfouissement non dangereux choisi

Cette carte indique l'emplacement privilégié pour la construction d'un site d'enfouissement sur le site de la mine Giant.

L’équipe du projet d’assainissement de la mine Giant a examiné attentivement les endroits où un nouveau site d’enfouissement pourrait être construit lorsque l’assainissement commencera. Ce site d’enfouissement servira pour les déchets non dangereux.

Afin de décider de l’emplacement du nouveau site d’enfouissement, l'équipe a examiné différents endroits qui seraient appropriés, et s'est entendue quant à l'endroit idéal pour sa construction. L'emplacement est recommandé parce qu’il se situe loin des plans d'eau naturels, des plaines inondables et des voies publiques. L'emplacement est également recommandé parce que l’aménagement naturel y est bien adapté au projet, et parce que le site d'enfouissement pourrait être étendu s'il y avait plus de déchets non dangereux que prévu lors de l'assainissement. Les résultats du rapport ont été partagés avec le Groupe de travail de la mine Giant.

Indépendamment de l’emplacement, le site d'enfouissement des déchets non dangereux sera utilisé pour disposer :

Les boues seraient déposées dans une zone du site d’enfouissement spécialement conçue pour recevoir ces déchets particuliers. Les sacs doubles de déchets d'amiante seraient placés dans une zone désignée du site d’enfouissement afin d’éviter qu’ils ne soient touchés ou déplacés.

Étant donné que le site d’enfouissement n'est destiné qu’aux déchets non dangereux et aux sacs doubles de déchets d'amiante, on s'attend à ce que la qualité de l'eau ne soit pas affectée. Les déchets dangereux provenant de l'assainissement constituent un sujet qui est abordé séparément. Le trioxyde de diarsenic sera congelé sous terre. Tous les autres déchets dangereux provenant du processus d'assainissement seront emballés de façon sécuritaire et expédiés à l'extérieur du site afin de procéder à une élimination adequate.

L’élimination de la poussière

L'équipe du projet cherche continuellement des moyens d'améliorer la gestion du site, y compris la réduction au minimum de la poussière. À cette fin, l'équipe du projet était à la recherche d’un abat-poussières plus éfficace pour les bassins de résidus miniers. Le nouveau produit a été choisi en fonction d’un critère de rendement précis : une fois appliqué et durci, il devait durer plus longtemps sur les bassins de résidus miniers. Ainsi, cette saison, le nouveau produit qui a été appliqué se nomme : SoilTac. Notre nouveau produit d’abat-poussières peut être appliqué sur les résidus miniers à des températures plus basses, et il peut rapidement créer une croûte plus épaisse et plus efficace, tout en ne nécessitant qu’une application tous les trois à cinq ans.

L’abat-poussières lie les particules ensemble pour éviter les épisodes de poussière engendrés par des vents violents.

L'application de l'abat-poussières empêche la poussière d'être soulevée et entraînée vers l’extérieur du site. Le produit est teint en vert afin de permettre à l'équipe de comparer les zones au cours des premières applications. Il est important de souligner que non seulement la croûte est d’une épaisseur intéressante, mais en plus elle se forme en moins d'une semaine!

Carlos Philipovsky, gestionnaire de projet, Services publics et Approvisionnement Canada, montre aux membres du Groupe de travail de la mine Giant à quel point la croûte de polymère est épaisse. Celle-ci est sans danger pour l'environnement et se forme sur les résidus miniers afin d’éviter que les poussières ne s’envolent.

Le nouveau produit d'abat-poussières, SoilTac, est mieux adapté au climat nordique.

Le lancement du Programme de surveillance des effets sur la santé

Le Programme de surveillance des effets sur la santé aidera l'équipe du projet à prendre des décisions concernant les activités d'assainissement de la mine Giant afin d'éviter tout effet nocif sur la santé des gens. Le Programme comportera deux volets principaux : un questionnaire sur les habitudes de vie, et une collecte d’échantillons d'ongles d’orteils, d’urine et de salive (frottis buccal) des participants

Le Programme est ravi d'annoncer l'arrivée d'une coordonnatrice adjointe de projet à Yellowknife, à savoir madame Stacey Sundberg. Stacey cadre bien pour travailler avec l'étude de la santé, car elle est actuellement employée par l’Institut de recherche en santé circumpolaire basé à Yellowknife. Stacey est membre de la Première Nation des Dénés de Yellowknife et elle agira à titre de personne-ressource locale pour les trois communautés impliqué dans l'étude (Yellowknife, Ndilo et Dettah). Elle sera disponible pour répondre aux questions ou aux préoccupations relatives au programme de surveillance des effets sur la santé. Vous pouvez communiquer avec elle par téléphone au 867-873-9337 ou par courriel à ssundberg@ualberta.ca.

Le programme de surveillance des effets sur la santé devrait commencer cet automne à Yellowknife, Ndilo et Dettah. Il est possible que votre famille reçoive une invitation à participer au programme. De chaque foyer sélectionné, un adulte et un enfant seront invités à participer à l'étude. Le but de ce programme de surveillance à long terme est d'établir une base de référence avant que les activités d'assainissement des mines ne commencent, et puis de continuer à surveiller les niveaux d'arsenic chez les résidents de Yellowknife, Ndilo et Dettah tout au long du projet d'assainissement.

Les participants peuvent s'attendre à recevoir des résultats détaillés de l'échantillonnage. Le programme est à la recherche de volontaire de la Première nations des Dénés Yellowknives et de l’Alliance des Métis de North Slave pour participer au programme. Si vous souhaitez participer, veuillez communiquer avec le programme à : ykhemp@uottawa.ca.

Activités prévues à l'automne 2017 :

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le site Web du Programme de surveillance des effets sur la santé (site Web non disponible en français) ou trouvez-les sur Facebook : Programme de surveillance des effets sur la santé!

Date de modification :