Que se passe-t-il à la mine Giant?

Novembre-décembre 2017

Table des matières

L’image montre une photo de Geneva Irwin
Geneva Irwin, agente de consultation communautaire.

Une nouvelle agente de consultation communautaire se joint au projet d’assainissement de la mine Giant!

L’équipe du projet souhaite la bienvenue à Geneva Irwin dans son nouveau rôle d’agente de consultation communautaire. Résidente de Yellowknife depuis plus de cinq ans, Geneva travaille dans le cadre du projet depuis deux ans. Elle se réjouit à l’avance de collaborer étroitement avec la Première Nation des Dénés Yellowknives et des nouvelles possibilités qui lui seront offertes de travailler au volet mobilisation du projet.

Rapport annuel présenté au Comité de surveillance

L’équipe du projet d’assainissement de la mine Giant a présenté son deuxième rapport annuel au Comité de surveillance de la mine Giant. L’équipe du projet prévoit que le Comité de surveillance l’affichera sur son site Web (en anglais seulement).

Plan de fermeture et de remise en état – Activités à venir

L’équipe du projet d’assainissement de la mine Giant travaille assidûment à intégrer les observations issues des activités de mobilisation, comme la mobilisation relative à la conception de la surface, dans un plan de fermeture et de remise en état actualisé. L’équipe du projet achève d’établir la portée du plan, qu’elle a présentée au groupe de travail sur la mine Giant aux fins de discussion à la réunion du 7 décembre. Le public aura l’occasion d’en apprendre davantage sur l’ébauche du plan de fermeture et de remise en état (qui décrira les travaux d’assainissement) lors du forum public annuel qui aura lieu en mars.

L’équipe du projet intégrera ces observations dans l’ébauche du rapport, qui devrait être terminée en mai 2018. D’autres discussions avec les collectivités suivront lorsque l’ébauche du rapport sera terminée. L’équipe du projet continuera de communiquer de l’information sur l’état d’avancement du plan de fermeture et de remise en état dans les prochains numéros de ce bulletin.

Le point sur le Programme de suivi des effets sur la santé

Bien que l’ERSHE veille à ce que les travaux d’assainissement du site n’augmentent pas l’exposition aux contaminants, l’équipe du projet reconnaît que des préoccupations demeurent quant à la santé des résidants locaux. Le but du Programme de suivi des effets sur la santé est d’aider à répondre à ces préoccupations. L’étude porte sur les niveaux d’exposition actuels des résidants de Dettah, de Ndilo et de Yellowknife.

Les participants de l’étude ont la possibilité de connaître leurs niveaux d’exposition actuels à l’arsenic et à d’autres métaux préoccupants en fournissant des échantillons d’ongles d’orteil, d’urine et de salive, et en participant à des entrevues avec des adjoints de recherche. L’étude contribuera également à dresser un portrait plus global de l’exposition locale pour tous les résidants de Dettah, de Ndilo et de Yellowknife.

Les adjoints de recherche communiquent avec les résidants qui ont reçu une lettre indiquant que leur ménage a été choisi aux fins d’un échantillonnage aléatoire. Cependant, vous n’avez pas besoin d’une lettre pour participer. Si vous voulez en savoir davantage sur votre niveau d’exposition à l’arsenic et à d’autres métaux, vous pouvez envoyer un courriel à l’équipe de recherche à ykhemp@uottawa.ca.

Les personnes qui participent au processus d’échantillonnage cette année seront informées de leur taux d’exposition actuel à l’arsenic et à d’autres contaminants au moyen d’une lettre personnelle qui leur sera envoyée au printemps 2018. L’équipe de recherche prélèvera des échantillons auprès de quelque 500 ménages en 2017 et de 500 autres ménages en 2018.

Vous pouvez en apprendre davantage sur cette recherche, notamment les questions fréquemment posées, en visitant le site www.ykhemp.ca.

Cérémonie de guérison de la terre

Le 25 octobre, Aaron Braumberger, Geneva Irwin et Erika Nyysonnen, qui font partie de l’équipe du projet d’assainissement de la mine Giant, se sont joints aux membres de la Première Nation des Dénés Yellowknives à Dettah pour une cérémonie de guérison de la terre. Cet événement comporte une cérémonie du feu au rythme des tambours traditionnels.

L’image montre un gros plan de quatre hommes de la Première Nation des Dénés Yellowknives frappant sur des tambours traditionnels en cuir comportant une armature à laquelle sont attachés des rubans colorés.
Des membres de la Première Nation des Dénés Yellowknives jouent du tambour à la cérémonie de guérison de la terre.
Des gens forment un cercle autour d’un feu.
Des gens forment un cercle autour du feu lors de la cérémonie de guérison de la terre à Dettah.

Étaient également présentes à la cérémonie Elizabeth Liske et Stacey Sundberg, deux membres de la Première Nation des Dénés Yellowknives qui travaillent au Programme de suivi des effets sur la santé, ainsi que la coordonnatrice du projet de l’étude, Renata Rosol. William Lines, qui est conseiller technique et agent de liaison communautaire pour la Première Nation des Dénés Yellowknives dans le cadre du projet d’assainissement de la mine Giant, y a également assisté. La cérémonie a eu lieu en octobre pour coïncider avec l’étude d’échantillonnage et visait à demander que les travaux à venir soient bénis. Le ciel était couvert, mais le soleil a commencé à briller au cours de la cérémonie, ce qui, comme Elizabeth Liske l’a dit à l’équipe du projet, est bon signe dans sa culture.

Soyez prudent près de la mine Giant

Alors que l’hiver s’installe et que les activités récréatives comme la motoneige et le ski débutent, il est important de se rappeler que la mine Giant, notamment le lotissement, est un site contaminé. Les travailleurs sur place doivent suivre une formation et porter un équipement de sécurité spécial qui les protège contre les risques liés au travail qu’ils effectuent. En raison des risques pour la santé et la sécurité, il est strictement interdit au public d’entrer sur le site.

L’équipe du projet rappelle aux résidants et aux touristes que, lorsqu’ils se trouvent à proximité du site, ils doivent respecter les limites de la propriété et les panneaux de mise en garde. Lorsque vous passez devant le site, veuillez rester sur l’autoroute et les haltes désignées.

Date de modification :