Équipe du projet de la mine Giant

Le Projet d’assainissement de la mine Giant est géré conjointement par Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC) et par le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest (GTNO).

Le Comité de supervision de la mine Giant a été mis sur pied en 2005, au moment de la signature d’une Entente de coopération décennale entre AADNC et le GTNO.

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada joue également un rôle central : le ministère s’occupe de l’approvisionnement et des services de gestion du projet.

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada

On a chargé Affaires autochtones et Développement du Nord Canada de s’occuper des problèmes préexistants du site, y compris la poussière de trioxyde de diarsenic stockée sous terre, lorsque la société Royal Oaks Mine a été mise sous séquestre en 1999.

AANDC est chargé de la gestion des sites contaminés situés sur les réserves (partout au Canada) et sur toute autre terre sous la responsabilité du ministère. Outre la mine Giant, AANDC est responsable d’une série de sites contaminés à divers endroits dans le Nord du Canada, dont plusieurs sites de vaste étendue suscitant de graves préoccupations environnementales (par exemple, l’ancienne mine Faro) et des centaines de sites de plus petite taille.

Sous la direction générale du Comité de supervision de la mine Giant et celle d’AADNC, le Bureau du projet d’assainissement de la mine Giant a été créé pour s’occuper de la gestion à long terme du trioxyde de diarsenic stocké en milieu souterrain ainsi que de l’assainissement du site entier. Le personnel de ce bureau possède des connaissances techniques spécialisées dans divers domaines, dont la gestion des projets, l’assainissement des sites contaminés, l’exploitation minière et les affaires réglementaires.

Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest

Le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles a participé à l’élaboration du projet d’assainissement; il s’agit du ministère responsable, au sein du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, de la mise en œuvre du Projet d’assainissement de la mine Giant. Le ministère des Transports, le ministère de l’Industrie et du Tourisme ainsi que le ministère des Affaires communautaires et municipales jouent également un rôle dans le projet.

Le site de la mine Giant se trouve sur les terres domaniales et son administration relève du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, plus précisément du ministère des Affaires communautaires et municipales. Après le transfert des responsabilités, le Projet d’assainissement de la mine demeurera sous l’autorité d’AADNC. Cependant, une fois assainis, certains secteurs du site seront rendus au GTNO. Seules les portions utilisées pour la méthode des blocs congelés ainsi que l’usine de traitement des eaux demeureront sous la responsabilité d’AADNC.

Les spécialistes du GTNO ont partagé leurs connaissances et leur expertise pour appuyer des aspects déterminants du Projet d’assainissement de la mine Giant et répondre aux besoins subséquents en matière de réglementation et d’engagement. Leurs participation est supervisée par le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles et continuera de l’être.

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC)

Dans le cadre d’une entente pluriannuelle sur la prestation de services conclue avec AADNC, TPSGC offre des services en matière de gestion de projet, de génie, d’approvisionnement et d’environnement à l’appui de l’évaluation et de l’assainissement des sites contaminés. Ces services sont fournis par des équipes spéciales se trouvant à Yellowknife et à Edmonton. D’autres ressources sont allouées dans d’autres domaines par TPSGC au besoin. TPSGC n’est pas promoteur, mais joue un rôle actif dans le Projet d’assainissement de la mine Giant. Il est par exemple responsable des services d’approvisionnement, de la conception technique détaillée, de la passation des marchés et de la gestion de projet.

Autres ministères fédéraux

L’équipe du projet a collaboré avec d’autres ministères fédéraux dans le cadre de l’élaboration du projet d’assainissement, Environnement Canada, le ministère des Pêches et des Océans et Santé Canada ont fourni des conseils spécialisés dans des volets tels que l’évaluation du site, l’évaluation des risques, l’évaluation des possibilités s’offrant pour l’assainissement ainsi que la gestion des risques sur le site.