ARCHIVÉE - Relations de travail tripartites et outils efficaces utilisés au Manitoba

Renseignements archivés

Cette page a été archivée dans le Web. Les renseignements archivés sont fournis aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Ils ne sont pas assujettis aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiés ou mis à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces renseignements sous une autre forme, veuillez communiquer avec nous.

La structure actuelle des Services de protection des enfants au Manitoba est unique au Canada et elle est considérée comme une pratique exemplaire de coopération intergouvernementale. Au Manitoba, les services sont structurés selon un modèle mixte privé public (sans but lucratif) consistant en quatre régies des services à l'enfant et à la famille : régie générale, des Métis, des Premières Nations du Sud du Manitoba, et des Premières Nations du Nord du Manitoba. Chaque Régie est responsable de la gouvernance et de la supervision de ses offices autorisés respectifs offrant des services aux enfants et aux familles au Manitoba. Les organismes autochtones sont autorisés à exercer leurs activités à l'égard des familles autochtones vivant à l'extérieur des réserves. Par l'intermédiaire des « compétences simultanées », prévues par la loi, entre les organismes responsables de l'aide à l'enfance et les ententes de services partagés, les clients recevant des services d'aide à l'enfance sont en mesure de choisir l'endroit où ils accèderont à ces services. Afin de s'adapter à cette structure partagée, les organismes ont tous des bureaux à Winnipeg, et dans leur propre région géographique. Pour renforcer davantage cette collaboration, le gouvernement du Manitoba et des Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC) ont récemment établi un modèle de financement intégré selon lequel les deux parties partagent le financement de base des agences des Premières Nations, au prorata de 60 % pour la province, et de 40 % pour AADNC.

En 2007, AADNC a commencé à travailler avec les organismes des Premières Nations et la province du Manitoba dans le cadre de l'approche améliorée axée sur la prévention (AAAP) à l'élaboration d'un cadre de responsabilité tripartite fondé sur la prévention, et d'un nouveau modèle de financement pour les agences des Services à l'enfance et à la famille des Premières Nations (SEFPN). Depuis l'annonce de l'AAAP au Manitoba en juillet 2010, AADNC a continué de travailler en collaboration étroite avec la province du Manitoba, en vue de préparer et de conclure un protocole d'entente (PE) qui confirme l'engagement des deux parties à l'égard du modèle de financement fédéral‑provincial pour les organismes de SEFPN, et qui précise les principes directeurs et décrit chacun des éléments essentiels du nouveau modèle. En plus du PE, un guide explicatif a été mis au point afin de présenter de l'information sur le modèle de financement destiné aux organismes des Services à l'enfance et à la famille (SEF) du Manitoba. Ce guide contient une description du modèle de financement qui s'applique aux organismes financés par le gouvernement provincial et par le gouvernement fédéral.

Les représentants régionaux du Manitoba continuent de tirer parti de cette relation et de travailler en partenariat avec des organismes de la province et des Premières Nations dans divers domaines, notamment : un rapport électronique commun sur la pension alimentaire pour enfant que toutes les agences des SEF du Manitoba utiliseront; des initiatives de renforcement des capacités; et l'examen d'un certain nombre d'éléments qui ont des répercussions sur le gouvernement du Manitoba et le gouvernement fédéral à titre de bailleurs de fonds. Ces efforts contribueront à renforcer les mécanismes de responsabilisation employés par le réseau des SEF et les bénéficiaires au Manitoba.

Pour de plus amples renseignements, communiquer avec le bureau régional d'AADNC au Manitoba, au 204-984-6627.

Date de modification :