Cérémonie de dévoilement du vitrail - L'aîné Alo White

Téléchargement : Format MP4

Transcription : L'aîné Alo White

Christi Belcourt : Je vous remercie et ce fut pour moi un grand honneur d'avoir l'occasion de parler ici. Je vais présenté maintenant mon partenaire, Alo. Il va chanter une chanson. Je dois vous dire que lorsque nous avons trouvé le nom de l'œuvre, nous avons tout fait selon les coutumes. Dès le départ, nous avons toujours sorti du tabac et nous avons mené les cérémonies. C'est dans le cadre d'une cérémonie que nous est venue la chanson qui accompagne le vitrail. Voici donc une partie de cette chanson, qui s'appelle aussi Geniigaaniimenaaning.

Alo White : Bonjour. (En langue autochtone). Je ne répéterai pas ce que j'ai dit dans ma langue maternelle. Par contre, je vais répéter la chanson (en langue autochtone) qui signifie se tourner vers l'avenir. Comme ma partenaire Christi l'a dit, elle a offert du tabac, le « sama » sacré, pour me permettre de chercher le nom du vitrail qu'elle terminait. J'ai eu besoin de passer beaucoup de jours dans le monde des rêves où les ancêtres sont venus et ont parlé de la rivière. Le nom et la chanson vont de pair. Voici donc la chanson. La première partie parle de l'aller, elle est lente et est liée à cette section du vitrail. La deuxième partie porte sur l'espoir, l'espoir qu'on retrouve dans le vitrail.

(L'aîné Alo White chante)

Je veux ajouter une chose avant d'aller me rasseoir et de bien me comporter. Regardez, je porte ce petit objet au poignet. Ça signifie que je suis un survivant, un survivant d'un externat. Je suis un des survivants qui a souffert. J'espère que les autres comme moi, les autres à l'externat, ceux des externats métis, les Inuit, j'espère qu'on ne nous oubliera pas. Moi qui suis ici devant vous, j'ai l'impression qu'on est les oubliés. Ce vitrail représente l'espoir, il faut donc espérer que les autres enfants ne seront pas oubliés. Miigwetch.

Date de modification :