Cérémonie de dévoilement du vitrail - L'aînée autochtone Annie Smith-St. George

Téléchargement : Format MP4

Transcription : L'aînée autochtone Annie Smith-St. George

Greg Rickford : Pour commencer la cérémonie, je souhaite la bienvenue à l'aînée Annie Smith-St. George, une aînée de la tradition algonquine. Élevée dans la réserve de Kitigan Zibi, Mme Smith-St. George a joué un rôle important dans d'autres cérémonies liées aux pensionnats indiens. En effet, elle a fait une prière lorsque le premier ministre a présenté ses excuses aux anciens élèves des pensionnats indiens et à leurs familles en plus de participer au nouveau lancement de la Commission de vérité et réconciliation à Rideau Hall ainsi qu'à la cérémonie de dévoilement du concept du vitrail tenue le 11 juin dernier. Nous sommes ravis que Mme Smith-St. George soit ici ce matin pour prononcer une prière d'ouverture. Nous sommes heureux que Mme Smith-St. George soit avec nous pour la prière de ce matin.

Aînée Annie Smith-St. George : Kwekwe, Annie Smith-St. George (langue autochtone). Bienvenue aînés, invités spéciaux, chefs, ministres, dirigeants, tous les invités d'honneur qui êtes ici aujourd'hui. Je suis honorée d'être ici. Bienvenue en territoire algonquin, la terre de mes ancêtres. C'est… quelle journée spéciale… C'est un jour historique pour nous. Il s'agit d'une étape, d'une autre étape, vers la reconnaissance de nos peuples. Je suis heureuse d'être ici aujourd'hui, c'est un grand honneur d'ouvrir cet événement historique pour les survivants et de commémorer ceux qui ne sont plus, de parler d'eux en leur nom.

Au début d'un événement, d'une cérémonie, particulièrement de cet événement, nous commençons toujours, c'est dans nos traditions, par une prière et nous remercions le Créateur (mots en langue autochtone) de nous avoir donné la chance de nous réunir. Quel présent spécial, que vous soyez ici, sains et saufs, sur les terres de nos ancêtres, la Nation algonquine anishnabeg. Je remercie le Créateur pour cette magnifique journée et le don des arts, pour les possibilités que ces derniers offrent, et pour le cadeau que nous offrons en mémoire des disparus. Je demande aussi au Créateur de nous aider (mots en langue autochtone) afin que nous puissions guérir, aller de l'avant et être fiers pour les descendants de notre peuple, pour les enfants, pour ceux qui naîtront, afin qu'ils jouissent d'une meilleure vie pour des années encore au Canada. (Mots en langue autochtone). Nous sommes les premiers peuples de ce pays et nous tenons à ce que nos enfants marchent la tête haute plutôt de faire profil bas, comme nous le faisons aujourd'hui. Je demande au Créateur de nous guider et de nous donner la force physique, émotionnelle, psychologique et spirituelle de continuer notre chemin et de parler au nom de ceux à naître. Miigwetch (mots en langue autochtone) Miigwetch.

Date de modification :