Accord international conclu pour la réduction du mercure

Après quatre ans de négociations, le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) a conclu un accord majeur en janvier 2013 visant la réduction des émissions de mercure à l'échelle mondiale. Les données du Programme de lutte contre les contaminants dans le Nord (PLCN) d'AADNC ont joué un rôle majeur dans l'établissement de la position de négociation du Canada, surtout en ce qui a trait aux émissions dans l'atmosphère - la priorité principale du Canada.

Les données du Yukon continueront à jouer un rôle dans le cadre de cet accord ayant force exécutoire. La station de surveillance de l'air au Yukon au lac Little Fox a recueilli des données sur le mercure (Hg) pendant plus de 25 ans; il s'agit d'un des quatre seuls sites de ce genre au Canada. Le PLCN du Yukon a également recueilli des données sur le mercure présent dans les poissons depuis 1992; il possède des données extraites de 36 lacs et deux cours d'eau. Le PLCN du Yukon surveille maintenant des échantillons de neige et de pluie du lac Little Fox afin de fournir une base de référence pour les protocoles sur le mercure dans le cadre de l'accord de l'accord des Nations Unies.

L'accord des Nations Unies sur le mercure améliorera la santé de la faune et des peuples de l'Arctique à long terme. Il permettra une plus grande certitude au sujet de la salubrité des aliments prélevés dans la nature dans le Nord.

Une cérémonie de signature, à laquelle participera le Canada, est prévue pour octobre 2013 à Minamata, au Japon.

Le Yukon continue d'étudier les changements historiques des niveaux de mercure dans le lac Kusawa et l'incidence du changement climatique sur ces niveaux.

Pour de plus ample renseignements :