ARCHIVÉE - Première Nation de Swan Lake – Investissements dans les projets de développement communautaire

Renseignements archivés

Cette page a été archivée dans le Web. Les renseignements archivés sont fournis aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Ils ne sont pas assujettis aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiés ou mis à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces renseignements sous une autre forme, veuillez communiquer avec nous.

Découvrez comment la Première Nation de Swan Lake, située au sud-ouest du Manitoba, a connu la réussite économique grâce à des investissements dans des projets de développement communautaire.

Download: Format MP4

Nous vous invitons à visionner d'autres histoires de réussite autochtones de partout au Canada.

Transcription : Première Nation de Swan Lake – Investissements dans les projets de développement communautaire

Francine Meeches, chef, Première Nation de Swan Lake

La Première Nation de Swan Lake se trouve  dans le Sud-Ouest du Manitoba, à environ 50 kilomètres de la frontière américaine. Sa population compte plus de 1 300 membres.

À peu près 730 membres vivent dans la réserve.

Craig Soldier, conseiller, Première Nation de Swan Lake

En 2002, notre collectivité accusait un énorme déficit… 2,8 millions de dollars.

…et aujourd'hui, nos comptes bancaires affichent un surplus et font foi de notre réussite financière.

…mais notre collectivité a aussi connu une réussite sur le plan social.

Todd Birkhan, CA, auditeur

La Première Nation de Swan Lake a pris plusieurs mesures pour régler ses problèmes et devenir une Première Nation numéro un… une Première Nation bien nantie et dont les membres ont séparé politiques et administration…

Le chef et le conseil prennent les grandes décisions et le directeur des activités est chargé de les mettre en œuvre.

Malgré le changement de chef et d'administrateurs, la Première Nation a suivi le plan, et a ainsi permis à ses membres d'aller de l'avant.

Deuxièmement, les membres ont établi un système de budgétisation et ont élaboré un plan bien concret.

Desmond Gould, directeur des activités, Première Nation de Swan Lake

Nous devons vivre selon nos moyens, respecter nos budgets et nos ententes de contribution et vérifier nos dépenses chaque année… notre chef et notre conseil connaissent les besoins de notre collectivité…

Ils connaissent bien les priorités et savent que notre peuple passe avant tout.

Quelques-unes de nos entreprises de développement économique sont des ALV

Nous louons également nos terres à différentes personnes sur la réserve et hors réserve…

Nous avons une station d'essence…

Nous avons aussi un enclos de bisons.

Nos revenus sont suffisants pour donner à notre collectivité un plus large accès à notre programme de logement.

Nous avons terminé la construction de six maisons en bois rond l'an dernier… Nous avons fini de construire notre nouvel édifice administratif… et nous continuons à rénover plusieurs logements dans la réserve… Nous poursuivons l'aménagement de nos infrastructures communautaires, notamment celles de l'eau potable et des eaux usées.

Robert Green, gestionnaire des projets spéciaux, Première Nation de Swan Lake

Nous avons bâti huit logements pour des gens qui voulaient  rester indépendants mais qui avaient besoin d'un peu d'aide…

Nous avons été chargés de construire un nouveau centre de mieux-être…

Nous achevons d'aménager une nouvelle pataugeoire pour les enfants…

Près de 100 000 $ ont été investis dans le terrain de jeu de l'école… On a acheté deux autobus scolaires… et nos routes sont en réfection…

De plus, nous avons beaucoup travaillé à la mise sur pied de nouvelles entreprises…

Craig Soldier, conseiller, Première Nation de Swan Lake

L'obligation de rendre des comptes est très importante pour notre collectivité, autant de la part du chef, du conseil ou des membres de la collectivité … Nos portes sont toujours ouvertes.

Ken McKinney, aîné, Première Nation de Swan Lake

L'administration a accompli beaucoup de travail… Tous les intervenants collaborent…C'est bien mieux qu'avant.

Francine Meeches, chef, Première Nation de Swan Lake

Pouvoir dire « Je suis membre de la Première Nation de Swan Lake et j'en suis fier », c'est très important!

Date de modification :