ARCHIVÉE - Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain

Renseignements archivés

Cette page a été archivée dans le Web. Les renseignements archivés sont fournis aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Ils ne sont pas assujettis aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiés ou mis à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces renseignements sous une autre forme, veuillez communiquer avec nous.


Nom de l'initiative horizontale : Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain

Nom des ministères responsables : Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC), Bureau de l'interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits

Activité de programme du ministère responsable : Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain

Date de mise en œuvre de l'initiative horizontale : Le 1er avril 2007

Date de clôture : Le 31 mars 2012

Total des fonds fédéraux affectés (de la mise en œuvre à la clôture) : 68,5 millions de dollars

Description de l'initiative horizontale (y compris l'accord de financement) : La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain a été lancée en 1997 afin de mieux répondre aux besoins des Autochtones vivant dans les principaux centres urbains. Dans le cadre de la Stratégie, le gouvernement du Canada cherche à former des partenariats avec les autres ordres de gouvernement, les organismes communautaires, les Autochtones et le secteur privé dans le but d'appuyer les projets qui soutiennent les priorités locales.

En 2007, le gouvernement du Canada a décidé d'établir de nouvelles priorités nationales en vue d'accroître la participation à l'économie et a confirmé son engagement à long terme en investissant 68,5 millions de dollars sur cinq ans pour mieux répondre aux besoins des Autochtones vivant dans les grands centres urbains.

Résultats collectifs : La Stratégie vise à remédier aux problèmes des Autochtones vivant dans les villes canadiennes, notamment par la poursuite des objectifs suivants :

La Stratégie contribue à l'atteinte de ces objectifs au moyen d'investissements dans trois secteurs prioritaires : améliorer les connaissances pratiques ; promouvoir la formation professionnelle, l'acquisition de nouvelles compétences et l'entrepreneuriat ; venir en aide aux femmes, aux enfants et aux familles autochtones.

Structures de gouvernance : Des comités directeurs assurent la planification, la coordination et la prise de décisions en matière de financement dans le cadre de la Stratégie – et d'autres activités communautaires – afin de résoudre les problèmes auxquels se heurtent les Autochtones en milieu urbain. Ces comités sont formés de représentants autochtones issus de différents milieux pour s'assurer que les décisions tiennent compte des principales préoccupations et priorités des collectivités. Bien que leur structure soit censée refléter la situation locale, les comités directeurs comptent, en plus des représentants de la collectivité autochtone locale, des représentants du secteur privé et de tous les ordres de gouvernement. Par leur nature inclusive, ces comités obéissent au principe de partenariat qui sous-tend la Stratégie et, en particulier, à la volonté d'établir des partenariats solides et fructueux entre le gouvernement et la collectivité.

Dans certaines villes participantes, les fonds fédéraux sont administrés par une entité communautaire à qui l'on a confié la responsabilité de mener des projets au nom de différents partenaires. Qu'ils soient versés par une entité communautaire, par un représentant du gouvernement fédéral ou une combinaison des deux, les fonds octroyés dans le cadre de la Stratégie visent à favoriser la collaboration entre les principaux partenaires et intervenants (y compris d'autres ministères fédéraux) en vue d'appuyer les intérêts de la collectivité.

Points saillants du rendement : Grâce au travail accompli en partenariat, AADNC a réussi à renforcer la capacité communautaire, la légitimité et la prise de décision, en plus de financer 153 projets communautaires (dont 31 incluaient d'autres partenaires fédéraux) visant à améliorer les habiletés fondamentales, à promouvoir la formation professionnelle, à augmenter les compétences et l'entrepreneuriat, et à soutenir les femmes, les enfants et les familles autochtones. à titre d'exemples, mentionnons l'initiative des mesures actives d'AADNC; le financement conjoint avec Sécurité publique Canada du Centre national de prévention du crime; le Programme VIH et sida avec l'Agence de santé publique; cinq programmes différents réalisés avec Ressources humaines et Développement des compétences Canada; avec Patrimoine canadien, par le biais de Cultural Connections Canada et d'Aboriginal Women's Program Elements.


Partenaires fédéraux Activités de programme (AP) des partenaires fédéraux Titre des programmes des partenaires fédéraux Affectation totale (de la date de mise en œuvre à la date de clôture) (en millions de dollars) 2011–12 (en millions de dollars)
Le Bureau de l'interlocuteur fédéral Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain 68,5 Dépenses prévues : 13,7 [Note 1]

Dépenses réelles :
2,1*

Résultats prévus :
Des investissements stratégiques dans trois secteurs prioritaires : améliorer les connaissances pratiques; promouvoir la formation professionnelle, l'acquisition de nouvelles compétences et l'entrepreneuriat; venir en aide aux femmes, aux enfants et aux familles autochtones.

Résultats obtenus :
Afin de résoudre les problèmes auxquels font face les Autochtones vivant en milieu urbain, AADNC a conjugué ses efforts à ceux de quatre partenaires fédéraux pour réaliser 31 projets portant sur les habiletés fondamentales, la formation professionnelle, et les compétences et l'entrepreneuriat, en plus d'aider les femmes, les enfants et les familles autochtones en milieu urbain à accroître leur participation à la vie économique et à faire des choix de vie importants.
Ressources humaines et Développement des compétences Canada /  Service Canada Stratégie de formation pour les compétences et l'emploi destinée aux autochtones    

Dépenses prévues : inconnu

Dépenses réelles :
0,659

Résultats prévus :
Des investissements stratégiques dans trois secteurs prioritaires : améliorer les connaissances pratiques; promouvoir la formation professionnelle, l'acquisition de nouvelles compétences et l'entrepreneuriat; venir en aide aux femmes, aux enfants et aux familles autochtones.

Résultats obtenus :
La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain et la Stratégie de formation pour les compétences et l'emploi destinée aux autochtones ont permis de réaliser quatre initiatives conjointes qui ont produit les résultats ci-après :

Au total, 60 jeunes Autochtones ont reçu de la formation en cours d'emploi et acquis de l'expérience et leur certification dans l'industrie de la construction, ce qui leur permettra de participer davantage à la vie économique.

64 jeunes Autochtones ont obtenu un soutien leur permettant de poursuivre leurs études et d'obtenir de la formation professionnelle dans le domaine des sports (certification d'entraîneur, premiers soins, etc.).

90 jeunes Autochtones de Prince George vivant en milieu urbain ont reçu de la formation ou ont occupé un emploi dans des corps de métiers, tandis que 10 jeunes Autochtones vivant en milieu urbain ont obtenu un soutien pour poursuivre leurs études ou rehausser leur niveau d'éducation.

Un total de 32 jeunes Autochtones vivant en milieu urbain ont occupé un emploi, et 46 ont reçu de la formation en cours d'emploi.

Initiative des partenariats de lutte contre l'itinérance     Dépenses prévues : inconnu

Dépenses réelles :
0,297

Résultats prévus : Des investissements stratégiques dans trois secteurs prioritaires : améliorer les connaissances pratiques; promouvoir la formation professionnelle, l'acquisition de nouvelles compétences et l'entrepreneuriat; venir en aide aux femmes, aux enfants et aux familles autochtones.

Résultats obtenus :
La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain et l'Initiative des partenariats de lutte contre l'itinérance ont réalisé conjointement quatre initiatives qui ont produit les résultats ci-après :

20 jeunes Autochtones à risque de Prince George ont obtenu de la formation aux habiletés fondamentales se rapportant à la santé, tandis que 300 autres jeunes Autochtones qui s'étaient présentés sans rendez-vous ont bénéficié d'un programme d'aide d'urgence (p. ex., on leur a servi des repas et fourni des vêtements).

100 femmes autochtones de Regina et leurs enfants vivant en milieu urbain ont obtenu de l'aide pour trouver un meilleur logement et pour accroître leur participation à la vie économique par le biais de divers services de soutien (recherche d'emploi, habiletés fondamentales, rédaction d'un curriculum vitae, etc.).

649 Autochtones de Prince George vivant en milieu urbain ont reçu un soutien d'urgence essentiel (repas, vêtements, etc.).

5 femmes autochtones de Winnipeg vivant en milieu urbain ont acquis des habiletés fondamentales, de la formation professionnelle et un emploi, ce qui leur a permis d'accroître leur participation à la vie économique.
Nouveau Horizons pour les aînés    

Dépenses prévues : inconnu

Dépenses réelles :
0,025

Résultats prévus :
Des investissements stratégiques dans trois secteurs prioritaires : améliorer les connaissances pratiques; promouvoir la formation professionnelle, l'acquisition de nouvelles compétences et l'entrepreneuriat; venir en aide aux femmes, aux enfants et aux familles autochtones.

Résultats obtenus :
La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain et l'initiative Nouveaux Horizons pour les aînés ont réalisé conjointement une initiative qui a produit les résultats ci-après :

480 jeunes Autochtones de Prince George vivant en milieu urbain ont pris contact avec des aînés pour améliorer leurs habiletés fondamentales, leur estime de soi et leur taux de réussite à l'école.

Fonds pour les competences et les partenariats     Dépenses prévues : inconnu

Dépenses réelles :
0,251

Résultats prévus :
Des investissements stratégiques dans trois secteurs prioritaires : améliorer les connaissances pratiques; promouvoir la formation professionnelle, l'acquisition de nouvelles compétences et l'entrepreneuriat; venir en aide aux femmes, aux enfants et aux familles autochtones.

Résultats obtenus :
La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain et le Fonds pour les compétences et les partenariats ont réalisé conjointement une initiative qui a produit les résultats ci-après :

40 jeunes Autochtones d'Ottawa vivant en milieu urbain ont acquis des habiletés fondamentales et bénéficié d'un programme culturel afin de se préparer à saisir les possibilités en matière d'emploi et d'éducation, tandis que 12 ont reçu de la formation professionnelle qui les aidera à participer à la vie économique.
  Stratégie emploie jeunesse Emplois d'été Canada   Dépenses prévues : inconnu

Dépenses réelles :
0,209

Résultats prévus :
Des investissements stratégiques dans trois secteurs prioritaires : améliorer les connaissances pratiques; promouvoir la formation professionnelle, l'acquisition de nouvelles compétences et l'entrepreneuriat; venir en aide aux femmes, aux enfants et aux familles autochtones.

Résultats obtenus :
La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain et la Stratégie emploi jeunesse ont réalisé conjointement sept initiatives qui ont produit les résultats ci-après :

20 jeunes Autochtones de Vancouver vivant en milieu urbain ont participé à un programme culturel qui les aidera à améliorer leurs habiletés fondamentales et leur estime de soi, et ainsi à se préparer à saisir les possibilités en matière d'emploi et d'éducation.*

Au total, 3 000 jeunes Autochtones de Vancouver vivant en milieu urbain ont profité du Music and Arts Program de la United Native Youth Association, ce qui leur a permis d'améliorer leurs habiletés fondamentales et leurs compétences professionnelles dans le but de faire carrière dans l'industrie de la musique.*

700 personnes de Saskatoon ont bénéficié de conseils et de références juridiques gratuits, tandis que 70 étudiants autochtones en droit ont reçu de la formation en cours d'emploi pour faire progresser leur carrière.

10 jeunes Autochtones de Saskatoon vivant en milieu urbain ont bénéficié de divers services de soutien qui leur ont permis de réussir leurs études.

24 jeunes Autochtones de Thompson vivant en milieu urbain ont obtenu de la formation aux habiletés fondamentales, un soutien éducationnel et de la formation professionnelle qui leur permettront d'accroître leur participation à la vie économique.

Grâce aux efforts déployés dans le cadre de la Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain et à l'apport des fonds fédéraux, 1 000 jeunes Autochtones vivant en milieu urbain ont obtenu du soutien et des références pour les aider à faire la transition à la vie urbaine à Winnipeg.

340 jeunes Autochtones vivant en milieu urbain ont amélioré leur capacité à prévenir l'abus, la violence et les blessures dans leur collectivité et leur vie personnelle.*
Patrimoine canadien Connexions culturelles pour la jeunesse autochtones     Dépenses prévues : inconnu

Dépenses réelles :
0,674

Résultats prévus :
Des investissements stratégiques dans trois secteurs prioritaires : améliorer les connaissances pratiques; promouvoir la formation professionnelle, l'acquisition de nouvelles compétences et l'entrepreneuriat; venir en aide aux femmes, aux enfants et aux familles autochtones.

Résultats obtenus :
La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain et le programme Connexions culturelles pour la jeunesse autochtone ont permis de réaliser dix initiatives conjointes qui ont produit les résultats ci-après :

75 Autochtones vivant en milieu urbain ont été sensibilisés au VIH/sida au moyen d'ateliers, de présentations et d'enseignements traditionnels adaptés sur le plan culturel.

70 élèves autochtones de quatre écoles intermédiaires de la ville d'Edmonton ont bénéficié d'un soutien pour poursuivre leurs études en ayant accès à de l'aide aux devoirs et à un tuteur ainsi qu'à des ateliers de sensibilisation culturelle et de perfectionnement personnel.

90 jeunes Autochtones d'Edmonton ont assisté à des ateliers et à des événements culturels pour améliorer leurs connaissances culturelles, leur estime de soi et leurs habiletés fondamentales, ce qui leur permettra de réussir à l'école et sur le marché du travail.

170 jeunes Autochtones ont bénéficié d'un soutien pour poursuivre leurs études et prendre contact avec le marché du travail en assistant à des activités de perfectionnement professionnel et en ayant accès à des activités d'aide à l'emploi, à un tuteur et à un soutien scolaire.

14 jeunes Autochtones vivant en milieu urbain ont obtenu de l'aide pour poursuivre leurs études dans le cadre d'un programme de mentorat comprenant l'acquisition d'habiletés fondamentales et du soutien scolaire et culturel, tandis que 10 étudiants de niveau universitaire ont pu acquérir une expérience pratique en milieu de travail et ont obtenu des crédits de cours applicables à leur programme d'études. 

Le comité directeur communautaire de Lethbridge a bénéficié d'un appui pour assurer le maintien d'un réseau communautaire efficace à Lethbridge capable de résoudre les problèmes des Autochtones vivant en milieu urbain.

Un coordonnateur communautaire a été embauché pour veiller à ce qu'un réseau communautaire efficace existe à Montréal pour résoudre les problèmes des Autochtones vivant en milieu urbain.

100 jeunes Autochtones de Saskatoon vivant en milieu urbain ont bénéficié d'un programme culturel qui les aidera à améliorer leurs habiletés fondamentales et leur estime de soi, et ainsi à se préparer à saisir les possibilités en matière d'emploi et d'éducation.*

20 jeunes Autochtones de Vancouver vivant en milieu urbain ont participé à un programme culturel qui les aidera à améliorer leurs habiletés fondamentales et leur estime de soi, et ainsi à se préparer à saisir les possibilités en matière d'emploi et d'éducation.*

Au total, 3 000 jeunes Autochtones de Vancouver vivant en milieu urbain ont profité du Music and Arts Program de la United Native Youth Association, ce qui leur a permis d'améliorer leurs habiletés fondamentales et leurs compétences professionnelles dans le but de faire carrière dans l'industrie de la musique.*
Éléments du programme de promotion des femmes autochtones     Dépenses prévues : inconnu

Dépenses réelles :
0,08

Résultats prévus :
Des investissements stratégiques dans trois secteurs prioritaires : améliorer les connaissances pratiques; promouvoir la formation professionnelle, l'acquisition de nouvelles compétences et l'entrepreneuriat; venir en aide aux femmes, aux enfants et aux familles autochtones.

Résultats obtenus :
La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain et le programme Aboriginal Women's Program Elements ont permis de réaliser trois initiatives conjointes qui ont produit les résultats ci-après :

90 femmes autochtones ont acquis des habiletés fondamentales en gestion financière en participant à divers ateliers.

340 jeunes Autochtones vivant en milieu urbain ont amélioré leur capacité à prévenir l'abus, la violence et les blessures dans leur collectivité et leur vie personnelle.*

125 femmes autochtones vivant en milieu urbain ont bénéficié d'un soutien pour les aider à gérer leurs finances et leurs conditions de vie grâce au programme Building Assets, Skills and Empowerment.
Agence de la santé publique du Canada VIH/sida     Dépenses prévues : inconnu

Dépenses réelles :
0,227

Résultats prévus :
Des investissements stratégiques dans trois secteurs prioritaires : améliorer les connaissances pratiques; promouvoir la formation professionnelle, l'acquisition de nouvelles compétences et l'entrepreneuriat; venir en aide aux femmes, aux enfants et aux familles autochtones.

Résultats obtenus :
La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain et le Programme VIH et sida ont réalisé conjointement deux initiatives qui ont produit les résultats ci-après :

200 Autochtones de Prince Albert ont été sensibilisés au VIH/sida, à la nutrition saine et à la santé en général dans le cadre d'ateliers, de présentations et de rencontres communautaires adaptés sur le plan culturel. Un plan stratégique, un examen de la documentation et un plan de communication ont également été réalisés en vue de promouvoir une stratégie communautaire en santé.

20 jeunes Autochtones à risque de Prince George vivant en milieu urbain ont obtenu de la formation aux habiletés fondamentales se rapportant à la santé, tandis que 300 autres Autochtones vivant en milieu urbain qui s'étaient présentés sans rendez-vous ont bénéficié d'un programme d'aide d'urgence (p. ex., on leur a servi des repas et fourni des vêtements).
Programme d'action communautaire pour les enfants     Dépenses prévues : inconnu

Dépenses réelles :
0,028

Résultats prévus :
Des investissements stratégiques dans trois secteurs prioritaires : améliorer les connaissances pratiques; promouvoir la formation professionnelle, l'acquisition de nouvelles compétences et l'entrepreneuriat; venir en aide aux femmes, aux enfants et aux familles autochtones.

Résultats obtenus :
La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain et le Programme d'action communautaire pour les enfants ont réalisé conjointement une initiative qui a produit les résultats ci-après :

Plusieurs organismes autochtones de Toronto, d'Ottawa et de Thunder Bay ont amélioré leur capacité à transmettre des compétences parentales à des pères de famille autochtones. En conséquence, 45 hommes autochtones ont reçu de la formation aux compétences parentales.
Sécurité publique Canada Le Centre national de prévention du crime    

Dépenses prévues : inconnu

Dépenses réelles :
0,785

Résultats prévus :
Des investissements stratégiques dans trois secteurs prioritaires : améliorer les connaissances pratiques; promouvoir la formation professionnelle, l'acquisition de nouvelles compétences et l'entrepreneuriat; venir en aide aux femmes, aux enfants et aux familles autochtones.

Résultats obtenus : La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain et le Centre national de prévention du crime ont réalisé conjointement quatre initiatives qui ont produit les résultats ci-après :

80 jeunes Autochtones à risque de Saskatoon vivant en milieu urbain ont amélioré leurs habiletés fondamentales et bénéficié de programmes culturels pour réduire leur risque d'avoir des démêlés avec la justice.

15 jeunes hommes autochtones de Regina et leur famille ont amélioré leurs habiletés fondamentales et reçu du soutien pour éliminer les problèmes de violence au foyer.

20 jeunes Autochtones à risque de Thunder Bay vivant en milieu urbain ont amélioré leurs habiletés fondamentales et bénéficié de programmes culturels pour réduire leur risque d'avoir des démêlés avec la justice.

649 Autochtones de Prince George vivant en milieu urbain ont reçu un soutien d'urgence essentiel (repas, vêtements, etc.).

Total 68,5 Dépenses prévues totales : inconnu

Dépenses réelles totales :
5,335

Commentaires sur l'écart : La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain est une stratégie axée sur les occasions, plutôt que sur des projets de financement planifiés. Elle est conçue pour optimiser les investissements fédéral, provinciaux, municipaux et privés dans trois domaines prioritaires : les habiletés fondamentales; la formation professionnelle, l'acquisition de compétences et l'entrepreneuriat; le soutien des femmes, des enfants et des familles autochtones. La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain a comme principal objectif d'accroître l'horizontalité entre les ministères fédéraux, d'harmoniser les programmes provinciaux et municipaux, et de trouver des partenaires de financement afin d'augmenter l'investissement et d'accroître l'incidence de cet investissement sur les collectivités autochtones en milieu urbain.

* En 2011–2012, une somme de 13,5 millions de dollars a été allouée à la Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain pour couvrir la totalité de son budget pour 2011–2012. Toutefois, les dépenses prévues pour la Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain n'ont pas toutes été consacrées à des initiatives horizontales fédérales, en raison de la nature opportuniste de la Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain. La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain a versé 1,26 million de dollars en contributions et 0,84 million de dollars pour le F et E de 31 projets horizontaux qui avaient été entrepris avec d'autres ministères fédéraux, ce qui a permis d'allouer 3,2 millions de dollars de plus aux projets. Le reste du financement alloué à la Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain a servi à d'autres projets réalisés avec des partenaires provinciaux, municipaux, autochtones, privés et philanthropiques. Le montant total des investissements de la Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain (10,2 millions de dollars en contributions et 4,1 millions de dollars en fonds de fonctionnement) en 2011–2012 s'élève à 14,3 millions de dollars.

Résultats atteints par les partenaires non fédéraux (le cas échéant) : La Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain s'est avérée efficace dans l'optimisationldes contributions monétaires et en nature des divers partenaires de financement. Pour ce qui est des 31 projets de la Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain qui comptaient d'autres partenaires de financement fédéraux en 2011–2012, la Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain a également obtenu des contributions de partenaires provinciaux et municipaux, du secteur privé et d'organismes autochtones totalisant 3,7 millions de dollars.

Personne-ressource :
Elizabeth Tromp
Sous-ministre adjoint
Interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits
66 Slater Street Ottawa, Ontario  K1A 0H4
Téléphone: 613-992-2334
elizabeth.tromp@aadnc-aandc.gc.ca






Note en bas de la page :

  1. ERRATUM : Les dépenses prévues pour la Stratégie pour les Autochtones vivant en milieu urbain se chiffraient à 13,5 millions de dollars, selon la partie II du Rapport sur les plans et les priorités pour l'exercice 2011–2012. (retourner au paragraphe source)
Date de modification :