ARCHIVÉE - Conseil régional des Premières Nations de l'Alberta pour la prévention de la violence familiale

Renseignements archivés

Cette page a été archivée dans le Web. Les renseignements archivés sont fournis aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Ils ne sont pas assujettis aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiés ou mis à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces renseignements sous une autre forme, veuillez communiquer avec nous.

En 1991, la Three Eagle Wellness Society a été mise sur pied à la demande des Chefs des Premières Nations de l'Alberta. Le Conseil d'administration est formé de représentants des trois régions visées par le traité en Alberta. La Société a pour but de gérer les projets de prévention financés par le biais du PPVF d'AADNC. Ce financement agrégé vise à maximiser la portée au profit de toutes les collectivités des Premières Nations en Alberta. Au sein de la Société, un administrateur travaille auprès des Premières Nations de l'Alberta dans la préparation des propositions de projets, offre une formation aux coordonnateurs des Premières Nations, recueille les rapports établis par les Premières Nations qui ont reçu des fonds pour un projet et travaille avec les vérificateurs sur la vérification annuelle de la présentation à AADNC.

En plus du financement de projets individuels des Premières Nations, la Société a animé une série de Rassemblements de jeunes ou le but est rassembler les jeunes des Premières Nations afin de discuter des drogues, de l'alcool et à fournir une formation sur la prévention qu'ils peuvent, par la suite, offrir dans leur collectivité. En 2009-2010, le gouvernement de l'Alberta a fourni 75 000 $ à la Three Eagle Wellness Society en appui au Rassemblement annuel des jeunes.

En outre, la Société établit des partenariats avec d'autres organisations. Par exemple, en 2008-2009, la Société a établi un partenariat avec la Direction générale de la santé des Premières Nations et des Inuits de Santé Canada en ce qui concerne l'Initiative sur les pathogènes à diffusion hématogène. Cette initiative a été incluse aux ateliers pour les coordinateurs des Premières Nations et lors du Rassemblement annuel des jeunes. Le partenariat s'est prolongé à l'exercice financier 2011-2012.

Date de modification :