ARCHIVÉE - Duane Smith

Renseignements archivés

Cette page a été archivée dans le Web. Les renseignements archivés sont fournis aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Ils ne sont pas assujettis aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiés ou mis à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces renseignements sous une autre forme, veuillez communiquer avec nous.

Duane Smith est le président du Conseil inuit circumpolaire (Canada), qui défend les intérêts de la région du Chukotka, de l'Alaska, du Canada et du Groenland sur la scène internationale.

Transcription : Duane Smith

Duane Smith : Je crois que personne n'avait réalisé à quelle vitesse se produisent les changements ou à quel point il faut s'y adapter rapidement. Je m'appelle Duane Smith et je suis président du Conseil circumpolaire inuit pour le Canada. Le Conseil défend les intérêts des Inuit du Chukotka, de l'Alaska, du Canada et du Groenland sur la scène internationale.

L'Étude sur le chenal de séparation circumpolaire fait partie des études qui se déroulent dans l'ouest de l'Extrême‑Arctique du Canada, c'est-à-dire dans la portion est de la mer de Beaufort. Trois collectivités inuvialuites de la région participent à l'Étude dans le cadre de laquelle on collabore étroitement avec les Inuvialuit afin de documenter les changements en cours et les moyens que prennent les gens de cette région pour s'y adapter.

Les deux images derrière moi détaillent, en quelque sorte, de l'Étude sur le chenal de séparation circumpolaire qui se déroule actuellement dans l'ouest de l'Extrême-Arctique canadien. Vous pouvez y voir les consultations entre les scientifiques, les Inuit et d'autres intervenants ainsi que le navire à bord duquel nous menons des recherches visant notamment à recueillir des données sur la salinité. Parmi les observations formulées par les Inuit ou dégagées dans le cadre des recherches, notons la lisière des glaces qui recule de plus en plus tôt au printemps pour se reformer de plus en plus tard à l'automne ainsi que la relation changeante que nous entretenons avec l'état des glaces, en quoi ce facteur touche les écosystèmes et de quelle manière les Inuit tentent de s'y adapter de manière durable.

Pour ce qui est de la consultation communautaire et du lien avec l'API, les Inuit considèrent qu'il est essentiel de consulter les collectivités et de dialoguer avec elles afin d'informer et d'éduquer les gens ailleurs dans le monde sur la manière dont les changements qui se produisent dans l'Arctique touchent les Inuit et le mode de vie dans cette région. J'espère que toutes les présentations et Ies discussions qui ont lieu dans le cadre de l'API mèneront à des recommandations qui reconnaîtront la situation des résidants de l'Arctique tout en présentant des outils qui permettront à la totalité d'entre eux, notamment les Inuit, de s'adapter aux changements environnementaux et d'accroître leur résilience à cet égard.

[Applaudissements]

Date de modification :