Annonce d'une installation permanente pour commémorer l'histoire des pensionnats indiens, 27 octobre 2012

L'honorable John Duncan, ministre des Affaires autochtones et du développement du Nord canadien, a annoncé l'intention du gouvernement du Canada de commémorer en permanence l'épisode des pensionnats indiens en installant un vitrail dans l'édifice du Centre de la colline parlementaire.

Téléchargement : Format MP4

Transcription : Annonce d'une installation permanente pour commémorer l'histoire des pensionnats indiens, 27 octobre 2012

Bonjour mesdames et messieurs. Merci d'être ici aujourd'hui. Le 11 juin 2008, tous les membres de la Chambre des communes se sont rassemblés pour voir le premier ministre Stephen Harper présenter des excuses aux anciens élèves des pensionnats indiens, ainsi qu'à l'ensemble des Autochtones, pour ce triste moment de l'histoire canadienne.

Le premier ministre a reconnu les sévices subis par de nombreux anciens élèves dans des pensionnats indiens ainsi que les répercussions de ce système sur les peuples autochtones. Dans la foulée de ces excuses, on a créé la Commission de vérité et de réconciliation. Cette semaine aura lieu à Halifax le troisième événement national de la Commission.

Ce samedi, je serai à Halifax pour participer à une cérémonie de réconciliation. Grâce à son engagement de tous les instants auprès des groupes autochtones et non autochtones de partout au pays, la Commission nous permet à tous de progresser vers l'atteinte de l'objectif qu'est la réconciliation.

J'ai l'honneur d'annoncer que, pour franchir un pas de plus dans le processus de réconciliation, le gouvernement du Canada commémorera l'épisode des pensionnats indiens en installant un vitrail permanent ici, dans l'édifice du Centre de la Colline du Parlement. Le vitrail occupera le panneau central de cette fenêtre. L'œuvre d'art permanente sera installée dans la fenêtre externe de la Chambre des communes, à l'entrée du Parlement du Canada.

Nous ferons appel à un groupe d'experts en art qui choisiront un artiste autochtone pour concevoir le vitrail de la fenêtre. Je voudrais aussi profiter de l'occasion pour souligner la collaboration et l'aide offertes par le Président et le conservateur de la collection de la Chambre des communes pour concrétiser ce projet. Cette œuvre d'art rendra hommage aux enfants inuits, métis et des Premières Nations qui ont fréquenté les pensionnats indiens ainsi qu'à leurs familles et à leurs collectivités, qui conservent des séquelles de l'épisode des pensionnats indiens.

La commémoration permanente incitera les membres du Parlement ainsi que les futurs visiteurs à en apprendre davantage sur l'histoire des pensionnats indiens et sur les gestes de réconciliation posés par le gouvernement du Canada. Il s'agit d'un geste de réconciliation important. 

Comme nous le savons tous, l'épisode des pensionnats indiens témoigne d'une politique sur l'éducation qui a mal tourné. À l'avenir, notre gouvernement continuera à collaborer avec tous les intervenants qui le désirent pour améliorer les résultats scolaires, appuyer le perfectionnement professionnel et l'acquisition de compétences et favoriser la réussite des élèves.

Notre gouvernement est déterminé à travailler en partenariat avec les Premières Nations, les Inuit, les Métis et l'ensemble des intervenants qui le souhaitent vers l'atteinte de l'objectif commun de la réconciliation. Merci beaucoup de votre présence.

Date de modification :