ARCHIVÉE - Manitobah Mukluks — Création d'emplois et développement économique

Renseignements archivés

Cette page a été archivée dans le Web. Les renseignements archivés sont fournis aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Ils ne sont pas assujettis aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiés ou mis à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces renseignements sous une autre forme, veuillez communiquer avec nous.

Au départ un très petit atelier d'artisanat, l'entreprise Manitobah Mukluks, fondée par un frère et une sœur métis, s'est transformée en exploitation commerciale florissante qui fournit de l'emploi et a pris d'assaut l'industrie mondiale de la mode.

Transcription : Manitobah Mukluks — Création d'emplois et développement économique

Narration en voix hors-champ :

Issue d'un très petit atelier d'artisanat, Manitobah Mukluks est une exploitation commerciale florissante qui fournit de l'emploi et a pris d'assaut l'industrie mondiale de la mode.

La société à 100 % autochtone fut fondée par un frère et une sœur Métis de Winnipeg, animés par la passion de conserver leur patrimoine et leur culture. Les chaussures originales et fantastiques que l'entreprise vend aux quatre coins du monde marient à la perfection les éléments traditionnels et contemporains.

Narration en voix hors-champ :

En 1997, après avoir constitué Manitobah Mukluks en société, Sean et Heather McCormick ont commencé à fabriquer des mukluks et des mocassins…

Sean McCormick, président, Manitobah Mukluks :

Ici, chez Manitobah Mukluks, nous produisons tous les jours plus de 200 paires de mukluks, que nous expédions à des détaillants et à des distributeurs de par le monde.

Manitobah Mukluks compte trois installations : le siège social et la production à Winnipeg, un entrepôt de 1 115 mètres carrés également à Winnipeg et un bureau des ventes et de valorisation de la marque à l'échelle internationale tout près de Gatineau, au Québec, où se déroulent toutes les activités relatives au service à la clientèle et à la commercialisation.

Heather McCormick, co-fondatrice, Manitobah Mukluks :

Il nous importe d'offrir un produit fabriqué au Canada. Ça colle de près à notre patrimoine, à nos traditions et à notre culture. Donc, c'est un aspect majeur de toutes les réalisations de Manitobah Mukluks.

Sean McCormick, président, Manitobah Mukluks :

Manitobah Mukluk fabrique ses mukluks à partir de matériaux presqu'à 100 % naturels : du cuir, différents types, qu'il s'agisse de chevreuil, d'orignal, de vache; de suèdes – l'entreprise emploie beaucoup de peau de mouton de haute qualité pour les premières moulées car c'est chaud et confortable. L'entreprise appose une grande diversité de fourrures aux mukluks. Elle offre maintenant le tout récent mukluk urbain doté d'une semelle en caoutchouc Vibram qui l'adapte davantage aux milieux urbains.

Sean McCormick, président, Manitobah Mukluks :

Il existe un lien très direct entre tout ce que nous fabriquons maintenant et les produits tels qu'on les faisait au cours des derniers millénaires. L'authenticité de notre marque provient en partie du fait qu'on a recours à des motifs et à des artistes autochtones dans chaque facette de l'entreprise.

Heather Steppler, artiste et conceptrice, Nation crie Peter Ballantyne :

La première semelle montre des montagnes, un tipi, un feu. C'est davantage une botte d'hiver, vous savez. Sur celle-ci, j'ai mis une tortue. Je cherche toujours des légendes autochtones, des récits, des récits de la Création en guise d'inspiration.

Narration en voix hors-champ :

L'appui de vedettes a aidé à propulser Manitobah Mukluks sur le marché mondial.

La distribution s'est étendue au-delà du Canada à plus de 20 pays, dont les États-Unis, le Japon, l'Italie, la Russie et la Suède.

Josh Fine, v.-p., valorisation international de la marque, Manitobah Mukluks :

Les bureaux de valorisation internationale de la marque sont ici, à Gatineau, au Québec. Dans ces bureaux, on se charge  des ventes, de la commercialisation et des relations publiques pour la marque Manitobah.

En fait, nos initiatives de commercialisation s'appuient grandement sur ce qui se passe à la base. Il faut communiquer avec les détaillants et les personnes qui vendent notre produit afin de leur raconter notre histoire. C'est notre histoire qui vend notre produit; il faut que tout le monde la connaisse. C'est la meilleure commercialisation pour nous.

Audio Seulement (Heather McCormick) :

« Un point à la fois, une perle à la fois, nous racontons l'histoire de notre peuple. »

Date de modification :