Historique du processus des revendications territoriales

Comment a débuté le processus de revendication territoriale?

Pendant la ruée vers l’or du Klondike, de nombreuses personnes se sont dirigées vers le Yukon, caressant le rêve de s’enrichir rapidement. Cet afflux d’étrangers a fait en sorte que les Premières nations du Yukon, dont les membres étaient les premiers habitants de la région, ont eu l’impression de perdre l’accès à leurs terres. En 1902, le chef héréditaire des Ta’an Kwach’ans, Jim Boss, écrivit d’urgence ce qui suit au surintendant général des Affaires indiennes : « Dites avec force au roi que nous voulons que quelque chose soit fait pour nos Indiens parce qu’on nous prend nos terres et notre gibier ».

En 1973, la Fraternité des Autochtones du Yukon, dirigée par le chef Elijah Smith, s’est rendue à Ottawa pour présenter une proposition au premier ministre Pierre Trudeau. Appelé Together Today for our Children Tomorrow, le document jetait les assises de la négociation des revendications territoriales et de l’autonomie gouvernementale des Premières nations du Yukon.

Les négociations entre les Premières nations du Yukon et le gouvernement du Canada et, plus tard, le gouvernement du Yukon, se sont poursuivies au cours des 20 années qui ont suivi jusqu’à la signature de l’Accord-cadre définitif, en 1993. Ce document a servi de fondement à chacune des ententes définitives et des ententes sur l’autonomie gouvernementale qui a été conclue.

Les ententes sur les revendications territoriales et sur l’autonomie gouvernementale au Yukon sont le fruit d’un travail acharné et de la détermination de nombreuses personnes dévouées au fil des ans. Ces balados mettent en vedette certaines de ces personnes, qui présentent des réflexions sur le passé et donnent un aperçu de la vision de l’avenir de l’autonomie gouvernementale des Autochtones du Yukon.

La série de balados Voix de la vision : Autonomie gouvernementale des Autochtones au Yukon  a été créée en partenariat avec le Conseil des Premières nations du Yukon, le gouvernement du Yukon, le gouvernement du Canada et les Premières nations autonomes du Yukon.

Le contenu de ces entrevues en balado vise à mieux faire connaître l’histoire des revendications territoriales et le processus de mise en œuvre de l’autonomie gouvernementale au Yukon en présentant les opinions et les idées d’une personne interviewée sur le sujet.

 

  • Première nation Carcross/Tagish
  • Champagne and Aishihik First Nations
  • Conseil des Premières nations du Yukon
  • Première nation Kluane
  • Première nation Kwanlin Dun
  • Première nation Little Salmon/Carmacks
  • Première nation des Nacho Nyak Dun
  • Première nation Selkirk
  • Conseil Ta'an Kwach'an
  • Conseil Teslin Tlingit
  • Tr'ondëk Hwëch'in
  • Première nation Vuntut Gwitchin
  • gouvernement du Yukon
  • gouvernement du Canada