ARCHIVÉE - Cape Dorset, Nunavut : L'épicentre de l'art Inuit

Renseignements archivés

Cette page a été archivée dans le Web. Les renseignements archivés sont fournis aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Ils ne sont pas assujettis aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiés ou mis à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces renseignements sous une autre forme, veuillez communiquer avec nous.

Les Inuits de Cape Dorset ont un excellent sens de la famille, de la société et des traditions. Grâce à leurs expressions artistiques, ils ont réussi à donner à leur petit hameau une place de choix sur la scène internationale des arts.

Transcription : Cape Dorset, Nunavut

Kinngait... le nom Inuktitut de Cape Dorset, qui signifie haute montagne...

...un petit hameau éloigné situé à la pointe sud de l'Île de Baffin, au Nunavut....

... domicile de 1300 personnes, dont 95 % sont Inuit.

En hiver, ce territoire est hostile ; sa température moyenne est de 40 degrés sous zéro et le soleil disparaît pendant six semaines.

Ici, aucune route goudronnée... la motoneige et les VTT constituent le principal moyen de transport de tous les membres de la famille.

Le mode de vie traditionnel des Inuits est évident partout....

....les femmes portent l'amautik, un manteau doté d'un capuchon spécial pour transporter leurs bébés.

La chasse continue de constituer une source principale d'alimentation. Le caribou et autres gibiers sont des éléments essentiel du régime Inuit...

....Et la culture traditionnelle est transmise de génération en génération.

Cape Dorset est considéré l'épicentre de l'art Inuit.

Plus ancien lieu de production d'estampes imprimées Inuit au Canada, ses sculptures et ses estampes sont vendues partout dans le monde grâce à une infrastructure très sophistiquée.

Créée à la fin des années 1950, la West Baffin Eskimo Co-Operative a été la première coopérative Inuit exploitée par ses membres propriétaires.

Depuis plus de 50 ans, la coopérative constitue un débouché pour les œuvres des artistes.

Les gisements de serpentinite, la roche verte distinctive utilisée pour les sculptures, se trouvent à quelque 70 kilomètres de Cape Dorset.

Les gens de l'endroit apportent les pierres brutes à la West Baffin Eskimo Co-op, où elles sont pesées pour en déterminer la veleur.

Les sculpteurs reçoivent de la coopérative des matériaux bruts, et lui remettent en retour leurs œuvres.

Chaque sculpteur travaille à l'extérieur de son domicile, peu importe la température, et taille la pierre enveloppé d'un nuage de poussière jusqu'à ce qu'une forme prenne naissance...

La pierre est ensuite sablée et polie, et l'œuvre terminée est apportée à la coopérative pour être vendue. Plus de 60 sculpteurs vivent ici.

Les gravures de reproduction de Cape Dorset sont également renommées.

Les Studios Kinngait, à la West Baffin Eskimo Co-op, produisent chaque année une série d'estampes.

Les estampes stonecut sont uniques au Nord du Canada, et constituent depuis 50 ans le médium de préférence des Studios Kinngait.

Cette estampe d'un huard est la plus grande jamais créée ; son modèle a été gravé sur une ardoise.

La surface de l'ardoise est soigneusement encrée, et le délicat papier est ensuite déposé sur sa surface.

L'encre est pressée sur le papier à la main, et le produit terminé est délicatement soulevé du modèle.

Cette estampe est l'une d'une cinquantaine qui feront partie de la collection d'automne 2008.

Le pochoir est une autre méthode d'impression populaire aux studios.

Les formes sont taillées dans un papier ciré épais, et l'encre est étampée ou brossée sur le papier placé en dessous.

Le maître-imprimeur Pitseolak Niviasi guide et entraîne trois hommes plus jeunes dans l'art de la lithographie.

Pour produire les images, cette technique nécessite une encre à base d'huile, de l'eau et une presse à manivelle.

La West Baffin Eskimo Co-op fournit matériel et espace de studio à tout membre de la communauté intéressé à apprendre la gravure de reproduction. Plusieurs artistes Inuits renommés on débuté aux Studios Kinngait.

Kenojuak Ashevak est probablement l'artiste la plus célèbre de Cape Dorset.

Aujourd'hui âgée de 80 ans, Kenojuak a reçu de nombreuses récompenses, notamment l'Ordre du Canada et le National Aboriginal Lifetime Achievement Award.

Son style et ses œuvres remarquables se retrouvent dans presque toutes les collections d'estampes depuis la fin des années 50... et ses œuvres ont été reproduites sur des pièces de monnaie et des timbres canadiens.

Bien qu'elle ait voyagé un partout dans le monde, Kenojuak continue de vivre et de créer dans sa petite maison de Cape Dorset, entourée de sa famille.

Tout comme Kenojuak, la plupart des gens choisissent de demeurer à Dorset pour y conserver leur culture traditionnelle et produire des œuvres uniques et magistrales.

Les Inuits de Cape Dorset possèdent un sens élevé de la famille, de la société et de la tradition, et leur art a permis d'assurer à ce minuscule hameau une place de choix sur la scène artistique internationale.

Ces gens transmettent fièrement leurs traditions, préservent leur culture, et continuent de s'épanouir ici, leur foyer.

Date de modification :