ARCHIVÉE - Camps de jour d'été Keish des Centres d'amitié Skookum Jim

Renseignements archivés

Cette page a été archivée dans le Web. Les renseignements archivés sont fournis aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Ils ne sont pas assujettis aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiés ou mis à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces renseignements sous une autre forme, veuillez communiquer avec nous.

Le Centre d'amitié s'est engagé à assurer la prestation de services et de programmes de qualité à l'intention des jeunes Autochtones vivant en milieu urbain, avec l'appui des parents et de la collectivité. Le réinvestissement des fonds de la prestation nationale pour enfants (PNE) a permis de fournir des fonds pour l'administration de services dans plusieurs secteurs de programmes, notamment les compétences professionnelles Worklife, la fabrication de tambours, les chansons traditionnelles, la préparation traditionnelle des viandes, les activités liées au potlatch, le camp de pêche, le camp de chasse, la fabrication de masques et l'apprentissage de l'autonomie par les jeunes.

L'an dernier, plusieurs groupes de consultation ont été formés en vue de cerner les besoins apparents de programmes culturels comportant des activités et une formation organisées. Le Conseil consultatif des jeunes a participé directement à ces projets.

Si l'on en croit les commentaires des étudiants lors du processus d'évaluation, les projets se sont avérés très réussis. La liste des projets est offerte sur leur site Web, ainsi que celle des programmes de l'Initiative des centres urbains polyvalents pour jeunes Autochtones qui sont subventionnés au moyen du réinvestissement des fonds de la PNE et d'autres sources de financement.

Compétences professionnelles Worklife

Ce projet, auquel ont contribué 35 jeunes participants, constitue une réussite dans les domaines de la conception, du développement et de la mise en oeuvre. L'évaluation préliminaire et la rétroaction des participants sont très positives et les participants ont bien assimilé la formation. À ce jour, tous les participants ont indiqué qu'ils préféraient compléter l'ensemble de la formation à l'ordinateur, y compris les curriculum vitae, les demandes d'emploi et un certain nombre d'exercices indiqués. Ils ont également manifesté un vif intérêt pour un projet d'apprentissage individuel adapté à leur propre rythme.

Le but premier de ce projet est d'explorer les bases d'une technologie informatique de pointe propre à favoriser les occasions d'apprentissage individualisées visant à réaliser les objectifs de perfectionnement des compétences. Les participants ont appris le fonctionnement de l'ordinateur, du logiciel MS Word, d'Internet, en plus de développer des habiletés en recherche d'emploi, ainsi qu'en rédaction de curriculum vitae et de lettres de présentation.

Fabrication de tambours

Ce mini projet, placé sous la responsabilité d'un aîné à titre de mentor, consistait à enseigner la fabrication du tambour et les chants traditionnels aux jeunes. La réponse a été très positive et on prévoit que ce projet formé de deux ateliers se poursuivra et s'étendra.

Préparation traditionnelle des viandes

Ce projet est axé sur la préparation traditionnelle des viandes et des poissons, notamment le saumon, l'orignal et le caribou. Il s'agissait de viandes séchées, de saucisses et de pemmican et aussi la coupe et la préparation de la viande.

Fabrication de masques

Ce projet de fabrication de masques traditionnels s'est révélé un succès.

Camp de chasse

Ce projet a été mis en oeuvre sur place à Pelly, avec la participation d'aînés et de quatre jeunes. Le groupe est parvenu à rapporter au camp deux orignaux dont la viande a été utilisée pour fabriquer des saucisses et de la viande séchée. Ce projet de camp de chasse a été très réussi.

Apprentissage de l'autonomie par les jeunes

Ce projet d'apprentissage positif conçu à l'intention des jeunes et de leur famille vise à faciliter le fonctionnement de la cellule familiale par la participation des familles, des parents et des jeunes. L'accent est mis sur la jeunesse et le travail s'effectue avec les enfants et les familles individuellement, de manière à offrir les mécanismes de soutien requis. Le projet prévoyait également l'élaboration de stratégies en matière d'aide à la famille visant à sensibiliser davantage celle-ci aux obstacles rencontrés par de jeunes enfants grandissant dans un environnement urbain.

Un des objectifs du travail auprès des familles est de leur fournir un milieu de vie positif, en insistant sur le rôle que joue l'alcool dans les problèmes familiaux. Dans certains cas, le processus a nécessité le recours à des recommandations gouvernementales.

Les résultats sont mesurés grâce à la rétroaction continue des familles. Ce projet est par conséquent extrêmement précieux, car il permet de fournir un soutien aux familles dans l'environnement familial.

De plus, il offre un avantage direct à tous les participants, particulièrement en ce qui concerne le soutien à la jeunesse et à la famille dans l'environnement familial. On peut évaluer le succès du projet en se basant sur les réponses positives de tous les participants actifs dans le processus d'apprentissage de la vie.

 

Date de modification :