Personnalités et histoire

Table des matières

Personnalités et histoire

Les Autochtones vivent depuis des milliers d'années dans le territoire qu'on appelle maintenant le Canada. Les informatiens et les liens contenus dans cette page racontent une partie de cette riche et longue histoire. Les chroniques suivantes montrent également comment les collectivités autochtones de tout le Canada travaillent à forger un avenir brillant et rempli de succès.

Avant le premier contact  avec les  Européens

Nous oublions parfois que des gens vivent depuis des milliers d'années dans le pays que nous appelons aujourd'hui le Canada. C'est pourquoi nous devons nous rappeler que l'histoire du Canada n'a pas commencé avec l'arrivée des explorateurs européens il y a plus de 500 ans.

Des siècles avant que les Européens commencent à s'établir en Amérique du Nord, les explorateurs ont trouvé sur le continent des sociétés inuites et des Premières Nations prospères qui avaient leurs propres croyances, leurs propres modes de vie ainsi que de riches histoires. Ce sont ces premiers habitants qui ont montré aux nouveaux visiteurs européens comment survivre dans ce pays qui leur était inconnu.

Aujourd'hui, lorsque nous examinons une carte du Canada, nous constatons qu'un grand nombre de noms de provinces et de villes ont des origines autochtones. En fait, bien des gens croient que « Canada » vient d'un mot huron qui signifie « village » (kanata). Par ailleurs, le nom « Toronto » provient d'un mot mohawk qui signifie « là où des arbres se dressent dans l'eau » (tkaronto). Kamloops, en Colombie‑Britannique, était connu des Shushwap sous le nom de (kahm-o-loops), qui signifie « là où se rencontrent les eaux ». Cette fière tradition se poursuit aujourd'hui : le nom du territoire canadien le plus récent, le Nunavut, signifie « notre pays » en inuktitut.

De nos jours, plus d'un million d'Autochtones contribuent à la vitalité de notre pays. Nous tirons profit d'une longue histoire qui a commencé il y a tant d'années et dont nous sommes fiers.

Traités

Que sont les traités?

Dans l'histoire du Canada, les traités sont des accords conclus entre la Couronne et les peuples autochtones. (La Couronne est le nom légal pour désigner les gouvernements britannique – et plus tard – canadien.) Les traités occupent une place très importante dans la relation entre les Canadiens et les membres des Premières Nations depuis plus de 300 ans. Ces accords sont des promesses solennelles. Ils établissent les droits et les avantages de toutes les parties.

Qu'ont apporté les traités à la Couronne et aux Premières Nations?

La Couronne et les Premières Nations ont signé de nombreux traités entre 1701 et 1923. Ces traités ont été conclus pour différentes raisons. Certains ont été conclus pour créer des alliances militaires ou maintenir des relations pacifiques. D'autres ont été signés dans le but de mettre de côté des terres agricoles pour les colons européens qui arrivaient au Canada.

Dans beaucoup de traités, les Premières Nations donnaient des terres à la Couronne en échange de certains droits et avantages précis. Souvent, mais pas toujours, les traités comprenaient les droits et les avantages suivants : terres mises de côté pour les Premières Nations (les réserves), fonds versés aux Premières Nations tous les ans (les annuités), accès aux zones de chasse et de pêche et écoles et enseignants dans les réserves payés par le gouvernement.

Toutes les promesses faites dans les traités ont-elles été tenues?

Le gouvernement du Canada s'est efforcé de remplir toutes les promesses qu'il a faites aux Premières Nations dans les traités, mais dans certains cas, ces promesses n'ont pas été tenues, entièrement ou en partie. Le gouvernement du Canada a créé le processus de règlement des revendications particulières pour les Premières Nations qui soutiennent que des promesses faites à leur endroit dans les traités n'ont pas été tenues. Dans le cadre de ce processus, la Couronne et les Premières Nations peuvent corriger les erreurs faites dans le passé et rebâtir leur relation.

Quel est l'avenir des traités?

Saviez-vous que ce n'est pas toutes les parties du Canada qui sont visées par un traité? De grandes parties de la Colombie-Britannique et du Québec, par exemple, ne sont toujours pas visées par un accord entre la Couronne et les peuples autochtones.

Le gouvernement du Canada a créé le processus de règlement des revendications globales pour que de nouveaux traités puissent être conclus dans ces parties du Canada. Depuis que ce processus a été instauré, en 1975, le gouvernement du Canada a signé 24 nouveaux accords (parfois appelés « traités modernes ») avec les peuples autochtones du Canada. Il a entre autres créé le Nunavut en 1999!

Pensionnats indiens

Pendant plus de 100 ans, les enfants autochtones du Canada ont été envoyés dans des écoles spéciales appelées « pensionnats indiens ». Le gouvernement du Canada et les Églises catholique, anglicane, méthodiste, unie et presbytérienne ont construit et dirigé ces pensionnats qui ont accueilli plus de 150 000 enfants métis, inuits et des Premières Nations entre 1857 et 1996.

Beaucoup d'enfants ont eu la vie dure dans ces pensionnats. Les élèves devaient parler anglais ou français, et on les punissait s'ils s'exprimaient dans leur langue autochtone. Souvent, ces enfants étaient enlevés à leur famille et emmenés loin de leur collectivité dans des écoles où ils demeuraient parfois pendant des années. Beaucoup d'enfants n'avaient pas suffisamment de vêtements ou n'étaient pas bien nourris. Les pensionnats étaient souvent surpeuplées et sales. Des enfants sont morts des suites de maladies et d'autres ont tenté de s'enfuir.

Les pensionnats indiens avaient comme objectif de forcer les enfants autochtones à parler, à se vêtir, à penser et à se comporter comme des Canadiens non autochtones. Le gouvernement et les Églises croyaient alors qu'ils agissaient pour le mieux. Aujourd'hui, nous savons que c'était une erreur.

On a fermé le dernier pensionnat indien en 1996. Le 11 juin 2008, le premier ministre du Canada a présenté ses excuses à tous les enfants autochtones qui ont été placés dans ces pensionnats pour les mauvais traitements dont beaucoup d'entre eux ont été victimes. Plusieurs Églises ayant participé à la direction des pensionnats ont également exprimé leurs regrets. Un grand nombre d'anciens élèves ont fait part des expériences qu'ils ont vécues dans les pensionnats indiens pour aider tous les Canadiens à comprendre ce qui s'est passé et pour réussir à guérir et à pardonner.

Profils de modèles autochtones

Les Canadiens autochtones ont contribué à faire du Canada un pays dont nous pouvons être fiers. Dans cette section, vous trouverez les noms de quelques-uns des nombreux modèles autochtones, dont des dirigeants, des athlètes et des artistes, qui ont contribué à apporter des changements positifs dans leur collectivité, au Canada et dans le monde entier. Cette liste sert de point de départ pour en apprendre davantage sur des modèles de comportement autochtones.

Ces profils peuvent également être utiles pour les jeunes qui font des recherches pour :

L'Unité 8 – L'Indien légendaire et l'Unité 9 – Les héros des Premières Nations dans Le Cercle d'apprentissage : Activités d'apprentissage pour la classe sur les Premières Nations du Canada – Destinées aux jeunes de 8 à 11 ans.

L'Unité 1 : Les Premières Nations en milieu urbain, l'Unité 6 : Images des Premières Nations dans la littérature et l'Unité 8 : L'autonomie gouvernementale des Premières Nations dans Le Cercle d'apprentissage : Activités d'apprentissage pour la classe sur les Premières Nations du Canada – Destinées aux jeunes de 12 à 14 ans.

Les livres Le Cercle de l'apprentissage se trouvent sous Ressources éducatives.

Information sur les artistes autochtones

Information sur les athlètes autochtones

Information sur les dirigeants autochtones

Information sur les anciens combattants autochtones

Information sur Histoires de réussite des autochtones et des résidents du Nord

Autres liens d'intérêt :

Date de modification :