Définition et types d'adaptation

Informez-vous sur l'adaptation proactive - la réaction stratégique à long terme vs l'adaptation réactionnelle - réaction immédiate, vulnérabilité, capacité d'adaptation.

Qu'est-ce que l'adaptation?

Les Autochtones du Canada et les communautés du Nord sont aux prises avec la problématique du changement climatique. Notre capacité d'adaptation nous permet de mesurer l'efficacité de notre réaction au changement climatique. La capacité d'adaptation correspond aux moyens que nous utilisons pour réagir ou pour nous préparer au changement climatique afin d'en diminuer les impacts négatifs et de tirer profit des impacts positifs. Notre capacité d'apporter des changements s'appelle la " capacité d'adaptation ". Certaines communautés font preuve de beaucoup de résilience puisqu'elles sont capables de composer avec les perturbations dues au changement climatique, de s'adapter et de conserver leur structure et leur identité tout en demeurant fonctionnelles.

Parmi les adaptations au changement climatique dans le Nord figurent les suivantes :

  • développement de nouvelles sources de nourriture comme les jardins en serre;
  • installations de moustiquaires aux fenêtres pour permettre une circulation d'air tout en bloquant les insectes;
  • amélioration des techniques de survie lors des déplacements par mauvais temps;
  • construction de routes permanentes lorsque c'est possible;
  • mise en commun de ressources et d'informations sur les risques et les solutions;
  • diversification des sources d'énergie, dont des systèmes à petite échelle;
  • enrichissement des connaissances sur les impacts et changements possibles.

Types d'adaptation

Il y a deux grands types d'adaptation au changement climatique. L'adaptation réactionnelle est notre réaction immédiate au changement climatique. Ce type d'adaptation est souvent utilisé pour revenir aux conditions actuelles. Ce n'est pas toujours la meilleure manière de réagir puisque notre compréhension des conditions passées ne correspond pas aux conditions environnementales et socio-économiques actuelles.

L'adaptation proactive devrait engendrer une diminution des risques et des dommages à long terme causés par le changement climatique. Elle fait intervenir un processus décisionnel à long terme qui nous permettra de mieux composer avec le changement climatique à venir. Cette approche est la plus efficace puisqu'elle comporte des stratégies de gestion du risque et des évaluations périodiques.