Éducation de la maternelle à la 12e année

Les Premières Nations et les organisations désignées par les Premières Nations sont chargées de gérer et d'assurer la prestation des programmes et des services d'éducation offerts aux étudiants qui vivent habituellement dans une réserve. En 2014-2015, le gouvernement du Canada a investi 1,45 milliard de dollars dans les programmes d'enseignement de niveaux primaire et secondaire destinés aux Premières Nations.

Le budget de 2016 prévoit un investissement total de 2,6 milliards de dollars sur cinq ans, à compter de 2016-2017, pour l'éducation des Premières Nations de la maternelle à la 12e année.   Cela comprend :

Choisir un sujet :

L'éducation de la maternelle à la 12e année

Le gouvernement du Canada croit que tous les enfants des Premières Nations devraient avoir le meilleur départ possible dans la vie et est déterminé à travailler avec les Premières Nations pour les aider à atteindre leur objectif d'avoir un système d'éducation de qualité.

Affaires autochtones et du Nord Canada (AANC) assure le financement aux étudiants âgés de 4 à 21 ans, vivant habituellement dans une réserve, qui sont inscrits ou qui sont admissibles à un programme d'enseignement de niveau primaire ou secondaire.

Les écoles situées dans les réserves et administrées par les Premières Nations, à travers le Canada, les écoles hors réserves administrées par les provinces, et les écoles privées situées dans les réserves et à l'extérieur des réserves sont incluses dans le financement. AANC verse les sommes directement aux Premières Nations et aux organisations désignées par les premières Nations telles que les conseils tribaux et les organismes en éducation des Premières Nations, qui sont ensuite responsables de la gestion et de la mise en œuvre des programmes et des services d'éducation. AANC offre aussi des services directement dans les réserves pour sept écoles administrées par le gouvernement fédéral.

Financement pour l'éducation des Premières Nations

AANC a actualisé sa méthode pour le calcul des dépenses totales de fonctionnement relativement à l'éducation de la maternelle à la 12e année. Selon cette nouvelle méthode, AANC a investi 1,58 millions de dollars en 2013-2104 pour aider environ 108 000 étudiants des Premières Nations de la maternelle à la 12e année, vivant habituellement dans des réserves.

Le financement de 1,58 milliard de dollars pour 2013-2014 comprenait :

  • 1,38 milliard de dollars pour les services d'enseignement aux niveaux primaire et secondaire, les services de soutien aux élèves et des programmes ciblés (tels que le programme Nouveau sentier pour l'éducation, le Programme de réussite scolaire pour les étudiants des Premières Nations, le Programme de partenariats en éducation et le Programme d'éducation spécialisée à coûts élevés)
  • 112 millions de dollars pour l'exploitation et l'entretien des écoles
  • Environ 92 millions de dollars pour soutenir le personnel et les enseignants de la maternelle à la 12e année par l'entremise du financement du soutien des bandes et des Programme des avantages sociaux des employés en lien avec les services d'éducation.

Ces sommes s'élèvent à des dépenses moyennes de 15 290 $ par étudiant des Premières Nations à plein temps. Vous pouvez obtenir plus de détails à cet égard dans le Survol des dépenses de fonctionnement 2013-2014 pour l'enseignement de la maternelle à la 12e année.

Le chiffre susmentionné de 2014-2015 de 1,45 milliard de dollars est tiré du Rapport ministériel sur le rendement (RMR) de 2014-2015 d'AANC. Les méthodes utilisées pour calculées les chiffres du RMR et les dépenses de fonctionnement de 2013-2014 ne sont pas les mêmes.

Le montant de 1,45 milliard de dollars pour 2014-2015 comprend :

  • 1,41 milliard de dollars pour les programmes d'enseignement primaire et secondaire (services d'enseignement, services de soutien aux élèves, programme Nouveaux sentiers pour l'éducation, Programme de réussite scolaire des étudiants des Premières Nations, Programme des partenariats en éducation et Programme d'éducation spéciale à coûts élevés) et le financement de l'enveloppe salariale ministérielle et des dépenses de fonctionnement pour ces programmes
  • 10 millions de dollars pour le soutien des Programme des centres éducatifs et culturels des Premières Nations et des Inuit
  • 26 millions de dollars pour la Stratégie d'emploi pour les jeunes Inuit et ceux des Premières Nations

La différence entre le total des dépenses de fonctionnement de 2013-2014 et le total des chiffres du RMR de 2014-2015 ne représente pas une diminution du financement. Elle reflète simplement les différentes méthodes de calcul utilisées. Le survol reflète les investissements directs faits dans les programmes et les autorités ministériels aux Premières Nations et aux organisations désignées par les Premières Nations pour la prestation de services d'enseignement de la maternelle à la 12e année. Le RMR rend des comptes conformément aux structures et aux autorités des programmes ministériels. Consultez le Survol des dépenses de fonctionnement  2013-2014 pour l'enseignement de la maternelle à la 12e année pour obtenir plus de détails sur les différentes méthodes utilisées.

Infrastructure scolaire

En 2014-2015, AANC a investi plus de 263 millions de dollars pour absorber les coûts d'infrastructure des établissements d'enseignement dans les réserves . 

Renseignez-vous davantage sur l'infrastructure scolaire.

Programme d'enseignement primaire et secondaire

Le Programme d'enseignement primaire et secondaire offre du financement aux élèves admissibles vivant habituellement dans une réserve, pour des programmes d'enseignement primaire et secondaire comparables à ceux qui sont offerts dans les écoles provinciales. Pour les élèves vivant dans les réserves mais fréquentant des écoles hors réserves, AANC paye les droits de scolarité exigés par la province.

Programmes d'éducation spécialisée

AANC soutient les besoins en matière d'éducation spécialisée pour les élèves des Premières Nations au moyen de deux programmes :

Le Programme d'éducation spécialisée à coûts élevés prévoit un investissement additionnel conçu pour aider les élèves admissibles à accéder à des programmes et à des services de qualité, pertinents sur le plan culturel et conformes aux normes généralement acceptées par la province ou le territoire.

Nouveaux sentiers pour l'éducation

Le Programme Nouveaux sentiers pour l'éducation finance des projets et des activités ayant pour but d'améliorer la qualité de l'éducation dans les écoles des Premières Nations et l'expérience éducationnelle des élèves, des enseignants, des administrateurs, des parents et des collectivités. Ces initiatives visent notamment le perfectionnement professionnel des enseignants, l'élaboration de programmes d'études et la participation des parents à l'éducation de leurs enfants.

Programme de réussite scolaire pour les étudiants des Premières Nations

Le Programme de réussite scolaire pour les étudiants des Premières Nations (PRSEPN) est conçu pour aider les éducateurs des Premières Nations dans les réserves (de la maternelle à la 12e année) dans les efforts continus qu'ils déploient pour répondre aux besoins de leurs élèves et améliorer les résultats des élèves et des écoles. Le Programme vise particulièrement à appuyer les activités qui contribuent à élever les niveaux de réussite des élèves en lecture et en écriture, en mathématiques, et à encourager les élèves à poursuivre leurs études (persévérance scolaire).

Programme de partenariats en éducation

Le Programme de partenariats en éducation (PPE) est un programme axé sur des propositions visant à promouvoir la collaboration entre les Premières Nations, les provinces, AANC et d'autres intervenants en vue de promouvoir la réussite des étudiants des Premières Nations dans les écoles des Premières Nations et des provinces. Le programme soutient l'établissement et l'avancement d'ententes de partenariats officiels qui permettent de tisser des relations de travail pratiques entre les représentants et les éducateurs des systèmes scolaires provinciaux et ceux des organisations régionales et des écoles des Premières Nations.

Date de modification :