Transport de parties d’aigle

Le Service canadien de la faune (Environnement Canada) et le Service de poissons et de faune des États-Unis (Département de l'intérieur) en sont arrivés à une solution provisoire pour expédier les plumes et d’autres parties de l’aigle de part et d’autre de la frontière entre le Canada et les États-Unis. Avant le 1er février 2003, la Bald and Golden Eagle Protection Act de 1940 aux États-Unis interdisait le transport de plumes et de parties d’aigles vers l’intérieur ou l’extérieur des États-Unis. La protection prévue par la loi s’est appliquée au pygargue à tête blanche depuis 1940 et a été élargie à l’aigle royal en 1962.

Cette solution provisoire permet aux Indiens inscrits de transporter ces articles en provenance et à destination des États-Unis à des fins culturelles et cérémonielles. En vertu de cette solution, les personnes qui traversent la frontière avec des parties d’aigle se verront demander :

Date de modification :