L'établissement des traités au Canada

L'image d'une médaille de traité
Médaille commémorative.
Crédit: Bibliothèque et Archives Canada,
no d'acc 1986-79-1638.
Droit d'auteur venu à expiration.

Au Canada, l'établissement des traités a eu des répercussions vastes et de longue durée. Les traités que la Couronne a signés avec les peuples autochtones depuis le XVIIIe siècle ont permis de façonner le Canada tel que nous le connaissons. En fait, une grande partie du territoire du Canada est visé par des traités.

Ce processus d'établissement de traités entre Autochtones et non-Autochtones, qui a évolué sur une période de plus de 300 ans, découle des premières relations diplomatiques entre les Européens qui sont arrivés au pays et les Autochtones. Ces rapports diplomatiques ont constitué les premières étapes d'un long processus qui a mené aux ententes de règlement de revendications territoriales globales qui existent actuellement entre le Canada et les groupes autochtones.

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada (AADNC) est le ministère fédéral chargé de négocier et de mettre en œuvre les traités (y compris les règlements des revendications territoriales globales). De plus, AADNC tient un centre spécialisé chargé d'éclairer la compréhension des traités pré-1975 conclus entre le Canada et les Premiers Peuples.

En ce moment, on reconnaît environ 70 traités qui constituent le fondement de la relation entre la Couronne et 364 Premières Nations, qui comptent plus de 600 000 peuples.

Les Traités pré-1975 et les Premières Nations signataires de traités au Canada - Infographie

Utilisez notre infographie interactive pour en savoir plus sur les différents traités.

Téléchargez le PDF (1,10 Mo, 1 p.)

Voir la version texte de cette infographie

Le titre « Traités historiques et Premières Nations signataires de traités au Canada » apparaît au haut de la page.

Juste en dessous, on peut lire : « 366 Premières Nations sur 617 (59 %) sont signataires d'un traité ». Sous cette information se trouve une boîte grise dans laquelle on peut lire : « Les traités historiques ont été conclus dans neuf provinces et trois territoires, couvrant presque 50 % de la masse continentale du Canada ». À la droite, on trouve une autre information : « Population totale de Premières Nations signataires de traités (2006) : 619 020 ». Sous cette information, on trouve des dessins stylisés représentant des hommes et des femmes.

Au bas, on trouve une grande carte du Canada situant les endroits sous le coup d'un traité reconnu. Tout juste au-dessus de la carte se trouve la légende d'un code de couleurs. On trouve également un grand cercle où il est écrit : « 70 traités reconnus ». Le tout s'étend ensuite vers chaque traité indiqué sur la carte. Les traités Douglas (1850–1854) sont situés en Colombie-Britannique. Les traités numérotés (1871-1921) se trouvent en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba et en Ontario. Les traités Robinson (1850), les traités Williams (1923), ainsi que les Cessions de terres du Haut Canada (1781–1862) sont situés principalement en Ontario. Les traités de paix et d'amitié conclus dans les Maritimes (1725–1779) se trouvent en Nouvelle Écosse et au Nouveau Brunswick. Enfin, les traités de paix et de neutralité (1701–1760) ne sont pas représentés sur la carte. Sous la carte, on peut lire la note suivante : « Comme la portée géographique des traités de paix et de neutralité n'est pas définie, il est impossible de représenter ces derniers sur la carte ».

Renseignements disponibles

Dans cette section, vous trouverez plus d'informations sur l'établissement des traités au Canada depuis les années 1700 à nos jours. De plus, découvrir des documents historiques, y compris des transcriptions de traités initiaux ainsi que d'autres ressources y compris des bibliographies qui encouragent la sensibilisation des Autochtones.

Contactez-nous

Traités et Gouvernement autochtone
10, rue Wellington,
Gatineau (PQ)
K1A 0H4
traites@aadnc-aandc.gc.ca