Région designee du Sahtu

La réserve proposée de parc national Nááts’ich’oh

L’ERTG des Dénés et des Métis du Sahtu est entrée en vigueur le 23 juin 1994. L’entente reconnaît le droit de propriété des Dénés et des Métis du Sahtu d’un secteur de 41,437 km2 et elle autorise la négociation d’ententes séparées sur l’autonomie gouvernementale avec chacune des cinq collectivités. Des négociations sur l’autonomie gouvernementale sont en cours.

En avril 2008, le gouvernement du Canada a signé un protocole d’entente avec les organisations désignées du secteur du Sahtú. En vertu de l’Entente sur la revendication territoriale globale des Dénés et des Métis, le plan de retombées et d’avantages doit être élaboré avant l’établissement d’un parc national dans le secteur du Sahtú.

Le gouvernement du Canada a donné aux sociétés foncières un accord de contribution de $500,000 afin de financer deux années de négociations devant aboutir à l’établissement d’un plan de retombées et d’avantages. De plus, 7,600 km2 de milieu sauvage étaient protégé à titre temporaire pendant que le plan de retombées et d’avantages soit négocié.