Intervenants clés

D'autres parties jouent un rôle dans le Projet d'assainissement de la mine Giant, dont celles qui figurent ci-dessous.

Ville de Yellowknife

La mine Giant se trouve dans les limites de la ville de Yellowknife. La municipalité de Yellowknife (site Web non disponible en français) a obtenu un bail visant l'ancien site de la mine Giant en 2000. La Ville de Yellowknife entretient un quai adjacent à la mine Giant. La Ville participe à un certain nombre de groupes de travail et elle joue un rôle dans la réglementation, puisque des permis (par exemple, permis de démolition) seront nécessaires pour la mise en œuvre du projet d'assainissement.

Première nation des Dénés Yellowknives

La zone avoisinant la mine Giant appartient au territoire revendiqué par le chef Drygeese, le territoire traditionnel de la Première nation des Dénés Yellowknives. Celle-ci est en train de négocier une entente sur les terres, les ressources et la gouvernance avec le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest et le gouvernement du Canada (processus des groupes de l'Akaitcho). L'équipe du projet travaille en étroite collaboration avec la Première nation des Dénés Yellowknives; celle-ci partage son savoir traditionnel et donne son avis sur la conception du projet d'assainissement.

Tlicho

Les Tlicho ont défini un secteur d'utilisation traditionnelle des terres, appelé Mowhi Gogha De Niitlee, qui correspond aux terres décrites par le chef Monfwi lors de la signature du traité no 11. Dans ce secteur, les Tlicho peuvent exercer leurs droits conformément à l'Accord des Tlicho. La Ville de Yellowknife et le site de la mine Giant se trouvent à l'intérieur des frontières du Mowhi Gogha De Niitlee.  

Métis

L'Alliance métis North Slave (AMNS) est une organisation politique représentant les Métis de Yellowknife. L'AMNS a été créée en 1996 dans le but de négocier et de mettre en application un accord sur les terres et les ressources avec les Métis de la région. L'organisation a favorisé l'éducation ainsi que le développement économique, social et culturel. Le gouvernement du Canada ne participe pas à des négociations sur les terres et les ressources avec l'AMNS.

La Nation Métis des Territoires du Nord-Ouest (NMTNO) représente les Métis de la région du South Slave, dans les Territoires du Nord-Ouest; ces Métis vivent principalement dans les collectivités de Fort Resolution, de Fort Smith et de Hay River. Le gouvernement du Canada est en train de négocier un accord de principe sur les terres et les ressources avec la NMTNO et le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest. Les parties ont signé une entente sur les mesures provisoires (EMP) en 2002; cette entente décrit la façon dont le gouvernement consultera la NMTNO au sujet des activités prévues dans le secteur visé par l'EMP. Le Grand lac des Esclaves se trouve à l'intérieur des frontières de zone visée par l'EMP de la NMTNO.

Alliance communautaire de la mine de Giant

L'Alliance communautaire de la mine Giant (ACMG) [lien vers 5.1] a été mise sur pied en 2003 afin d'aider le public en communiquant de l'information au sujet du projet et en transmettant les préoccupations et les questions du public au sujet de l'assainissement de la mine Giant. Ses membres comprennent le maire de Yellowknife ainsi que des représentants de la chambre de commerce de Yellowknife, de la NWT Mine Heritage Society, de la Northern Territories Federation of Labour, de l'Alliance métis North Slave et de la population générale. Par ailleurs, un représentant de la Première nation des Dénés Yellowknives participe aux réunions de l'ACMG à titre d'observateur.

Office des terres et des eaux de la vallée du Mackenzie

L'Office des terres et des eaux de la vallée du Mackenzie (site Web non disponible en français) a été mis sur pied en 1998 dans le cadre de la Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie. Il a pour mandat de régir l'utilisation des terres et des eaux et le dépôt de déchets de manière à assurer la préservation, la mise en valeur et l'exploitation de ces ressources. L'Office émet des permis d'utilisation des terres et des eaux dans l'ensemble de la vallée du Mackenzie en vertu de la Loi sur les eaux des Territoires du Nord-Ouest, et il a un rôle clé à jouer dans le processus réglementaire relatif au Projet d'assainissement de la mine Giant.

Office d'examen des répercussions environnementales de la vallée du Mackenzie

L'Office d'examen (site Web non disponible en français) a été mis sur pied en 1998 en application de la Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie. Il veille à ce que les effets possibles des aménagements proposés sur l'environnement fassent l'objet d'un examen attentif avant toute mise en œuvre. L'Office d'examen mène actuellement l'évaluation environnementale du Projet d'assainissement de la mine Giant.

Autres organisations gouvernementales

Environnement Canada, le ministère des Pêches et des Océans et Santé Canada ont tous un rôle important à jouer dans la prestation de conseils éclairés sur le projet à titre de conseillers experts dans le cadre du Plan d'action sur les sites contaminés fédéraux et d'organismes de réglementation pour le projet. 

Organisations non gouvernementales (ONG)

Les organisations environnementales locales comme Alternatives North, Ecology North, le Comité canadien des ressources arctiques et la Société pour la nature et les parcs du Canada ont un important rôle à jouer pour ce qui est de faire en sorte que le processus du gouvernement demeure ouvert et transparent. Axées sur l'environnement, ces organisations non gouvernementales posent des questions pertinentes et veillent à ce que l'on tienne compte de tous les aspects des répercussions environnementales au cours du processus de planification, et ce, dans l'immédiat et à long terme.